Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie)

D'après le Coran et la Sounnah selon la Compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Kitâb Charh us-Sounnah » de l’Imâm al-Barbahârî

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Kitâb Charh us-Sounnah » de l’Imâm al-Barbahârî   Mer 10 Sep 2008 - 15:39

salam2

bismilah
Al-Imâm [Abî al-Hassan Ibn ’Alî Ibn Khalaf] al-Barbahârî (rahimahullâh) [329 H] a dit :


« Louange à Allâh qui nous a guidés à l’Islâm et nous a bénis en nous plaçant dans la meilleure des Communautés, nous lui demandons qu’Il nous accorde de rester avec ceux qu’Il aime et qu’Il agrée, et qu’Il nous préserve de ceux qu’Il blâme et qui provoquent Son courroux »


1] Sache ! Que l’Islâm c’est la Sounnah, et que la Sounnah c’est l’Islâm, et si l’un d’eux manque celui-ci ne peut s’établir.

2] La Sounnah est liée à le groupe. Quiconque souhaite [une chose] autre que la Djamâ’ah se divise d’elle en perdant de son cou le collier de l’Islâm, s’égarant et égarant les autres.

3] Les fondements sur lesquels la Djamâ’ah est construite sont : Les Compagnons de Muhammad (sallallahu ’alayhi wa sallam), qu’Allâh leur accorde à tous Sa Miséricorde. Ils sont les gens de la Sounnah et de la Communauté [Ahl us-Sounnah wal-Djamâ’ah]. Ainsi quiconque ne prend pas d’eux a certes innové, et toute innovation est un égarement, et tout égarement ainsi que ses Gens sont dans le Feu.

4] ’Oumar Ibn al-Khattâb (rahimahullâh) a dit : « Il n’y a aucune excuse pour celui qui s’est égaré tout en croyant qu’il a emprunté une bonne voie, ni même pour celui qui a abandonné la bonne voie, en pensant que celle-ci est un égarement. Certes après que les ordres [d’Allâh et de Son Prophète] ont été rendus clairs [al-Baynat] et que les preuves ont été authentifiées, l’excuse n’est plus valable. »

Et cela parce que la Sounnah et le groupe ont établi toute la Religion. Et celle-ci [la religion] a été rendue claire aux gens, il en va donc aux gens [de s’y conformer] et de suivre.

5] Sache ! Qu’Allâh t’accorde Sa Miséricorde - que la Religion est ce qui est venu d’Allâh - Tabâraka wa Ta’âla. Ce n’est pas une chose provenant d’un raisonnement des gens et de leurs opinions. La connaissance est ce qui vient d’Allâh et de Son Messager, et ne suivez rien de vos passions, et vous ne dévirez pas de la Religion en sortant ainsi de l’Islâm. Il n’y pour vous aucune excuse depuis que le Messager d’Allâh a expliqué à sa Communauté a Sounnah, et l’a rendu claire pour ses Compagnons, et ils sont eux : Le groupe, ils constituent le Corps Principal, et le Corps Principal : C’est la vérité et ses gens/partisans.

Quiconque contredit les Compagnons du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) dans les ordres de la Religion, est certes devenu mécréant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Kitâb Charh us-Sounnah » de l’Imâm al-Barbahârî   Mer 10 Sep 2008 - 15:48

6] Sache ! Les gens n’introduisent jamais une innovation sans qu’ils délaissent par-là une Sounnah et ce qui se rapproche de cela. Prenez garde aux choses récemment inventées. Certes toute chose récemment inventée est une innovation, et toute innovation est un égarement, et tout égarement ainsi que ses gens sont dans le Feu.

7] Prenez garde aux petites innovations car les petites innovations deviennent plus grandes. C’est le cas pour toutes ces innovations introduites dans cette Communauté. Celles-ci [les innovations] ont commencé avec des petites choses [insignifiantes], prenant la forme de la vérité auprès de ceux qu’ils les ont permises, en y entrant, sans pouvoir ensuite en ressortir. Et ceci c’est agrandi [dans leur cœur] au point qu’ils ont pris cela comme religion, divergeant ainsi de la voie droite et sortant ainsi de l’Islâm.

8] Voyez bien ! Qu’Allâh vous accorde Sa Miséricorde - toutes les paroles que vous entendez [et en particulier] à votre époque ! Et ne vous hâtez pas, et n’entrez pas dans une chose [ou une affaire] jusqu’à ce que vous ayez interrogé et bien vu : « Est-ce que vos paroles [sur cette chose] sont celles des Compagnons de l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) ou bien d’un savant ? » Et si vous obtenez un récit [Athar] sur le sujet, alors accrochez-vous-y, et n’allez au-delà d’aucune de ces choses, et ne donnez de préférence à quoique ce soit, car vous tomberiez ainsi dans le Feu.

9] Sache ! Sortir du chemin se produit de deux manières :

Premièrement : Une personne qui se trompe de chemin en ne voulant que le bien ; il n’est donc pas à suivre dans son erreur car il est dans la perdition.

Deuxièmement : Une personne qui délibérément s’oppose à la vérité, et ses actes sont en contradiction avec ceux qui l’ont précédé parmi les pieux. C’est un égaré [Dhâl] qui, lui-même, égare [Moudhiloun] ; un Shaytân [Satan] rebelle dans cette Communauté. Et il est un devoir pour ceux qui savent, de mettre en garde les gens contre lui, en expliquant aux gens sa situation afin que personne ne tombe dans son innovation et soit ainsi dans la perdition.

10] Sache ! Qu’Allâh t’accorde Sa Miséricorde - L’Islâm d’un adorateur ne pourrait être complet, jusqu’à ce qu’il suive les Musulmans véridiques. Quiconque prétend qu’il y a des ordres [des choses/des affaires] en Islâm que les Compagnons du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) n’ont pas suffisamment développés, a mentit sur eux [les Compagnons], il s’est suffit de la division et les a insultés ; c’est un innovateur égaré, en égarant les autres, et en introduisant en Islâm une chose nouvelle qui n’en fait point partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Kitâb Charh us-Sounnah » de l’Imâm al-Barbahârî   Mer 10 Sep 2008 - 15:54

11] Sache ! Qu’Allâh t’accorde Sa Miséricorde - Il n’y a pas dans la Sounnah de raisonnements par analogie ou de réflexions faites par les exemples, et il ne faut pas suivre ses passions dans cela. C’est Plutôt une affirmation de la véracité des récits du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) qu’il faut [accepter] sans [demander] le comment, l’explication, ou dire : « Pourquoi ? » - « Comment ? ».

12] Discuter, s’accrocher [dans les discussions], polémiquer et débattre sont des innovations [Muhdathât] qui mettent des doutes dans le cœur, quand même la personne [qu’il le fait] est de ceux de la vérité et de la Sounnah.

13] Sache ! Qu’Allâh t’accorde Sa Miséricorde - la parole conjecturale sur le Seigneur - Ta’âla, fait partie des choses récemment inventées, c’est une innovation et un égarement. Et nul ne doit parler sur le Seigneur - Ta’âla, si ce n’est de la façon que Lui-même s’est décrit dans le Qor’ân, et telle que le Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) l’a expliquée à ses Compagnons. Il est le Puissant et l’Unique :


« Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant. »


14] Notre Seigneur est le premier [Awâl] sans commencement et le Dernier [Âkhir] sans fin. Il connaît les secrets les plus cachés. Il S’est installé sur Son ’Arsh [Trône] et Sa connaissance est en tout lieu, et aucun lieu n’est vide [abandonné] de Sa connaissance.



15] Et il ne faut pas dire sur les Attributs du Seigneur : « Et comment ? » - « Et pourquoi ? » Si ce n’est qu’une personne qui doute sur Allâh - Tabâka wa Ta’âla.
Le Coran [al-Qor’ân] est la Parole d’Allâh, est Sa Révélation et Sa Lumière. Et certes le Qor’ân est [provient] d’Allâh, comme que ce qui est [du Qor’ân] est d’Allâh, et il [le Qor’ân] n’est pas crée. Tels sont les dires de Mâlik Ibn Anas, Ahmad Ibn Hanbal et les Savants venus avant et après eux, et polémiquer [discuter/débattre] sur le sujet est de l’incrédulité.

16] Et il faut avoir foi dans la vision [d’Allâh Ta’âla] le Jour de la Résurrection. Ils verront Allâh [’Azza wa Djal] avec les yeux de leur tête. Il [Allâh] les jugera sans qu’un voile ne les sépare et sans interprète.

17] Il faut croire en la Balance le Jour de la Résurrection qui pèsera le bien [Kheir] et le mal. Et pour cela il y a deux balances et une parole.

18] Il faut avoir foi dans le châtiment de la tombe, et de Munkar et Nakîr.

19] Il faut avoir foi dans le bassin du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam). Chaque Prophète a un bassin en dehors de Sâlih (alayhi as-sallam) parce que son bassin était la mamelle de son chameau


20] Il faut avoir foi dans l’Intercession du Messager d’Allâh pour les coupables de péchés le Jour de la Résurrection, ceux [se trouvant] sur le pont, pour ainsi les faire sortir du Feu de la « Djahannam ». Il y a l’intercession pour chaque Prophète, et également pour les véridiques, les martyrs et les pieux sincères. Après cela, Allâh accordera Sa grande grâce à qui Il veut, et Il sortira du Feu ceux qui auront été brûlés et réduits au charbon de bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
ASWJ



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: Kitâb Charh us-Sounnah » de l’Imâm al-Barbahârî   Mar 23 Aoû 2011 - 9:07

Macha’allah, ces sagesses sont tres bonnes à connaitre pour nous pauvres pecheurs. Qu’allah swt vous remercie.je voudrai juste ajouter une petite reflexion au discours de l’imam, que Dieu lui fasse misericorde, reflexion tiree d’un commentaire lu sur le site yabiladi.com à propos de la predestination, al qadar
Dans le verset 93 de sourat An-nahl les abeilles(16), il y est dit ce qui peut etre traduit comme suit :

Si Dieu avait voulu, Il aurait certes fait de vous une seule communauté. Mais Il laisse s'égarer qui Il veut et guide qui Il veut. Et vous serez certes, interrogés sur ce que vous faisiez.

Allâh Ta'âlâ nous fait savoir que s'Il l'avait voulu, Il aurait fait en sorte que toute l'humanité L'adore et soit soumise à Sa volonté et Ses commandements. Tout le monde formerait une seule Communauté, unie autour de l'obéissance d'Allâh, Maître des univers. La terre serait ainsi uniquement composée de musulmans.

Mais Allâh en a décidé tout autrement. Selon Sa Science infinie et Sa Sagesse (hikmah) parfaite, Il a décidé que ce monde allait être composé de croyants et de mécréants. Ainsi, celui qui aura, en toute conscience et de son plein gré, reconnu la véracité des messages révélés par Allâh et cru en Lui et en Ses Messagers, et aura suivi ces derniers et les aura pris comme modèle, sera guidé par Allâh vers la voie de la réussite et du salut. Par contre, celui qui aura, en toute conscience et de son plein gré, refusé de croire en Allâh, et renié les Messagers envoyés aux hommes, celui-là sera laissé dans l'égarement le plus profond, sera avili et aura l'enfer comme demeure finale, en échange de sa rébellion et de sa désobéissance à Allâh.

En résumé, Allâh guide celui qui veut être guidé, et qui recherche la vérité et emprunte la voie menant à la guidée (Les messages apportés par les Envoyés d'Allâh).
De même, Il égare celui qui recherche et qui souhaite rester dans l'égarement, et ne recherche pas la vérité, ni ne s'interroge sur celle-ci, ainsi que les voies qui permettent d'y accéder. Au contraire, il rejette et prend en dérision les Messagers d'Allâh ('alayhimou s-salâm).

Le Jour de la Résurrection, tout le monde sera rassemblé, du premier (Adam, 'alayhi s-salâm) au dernier, et chacun sera interrogé sur le choix qu'il avait fait sur terre, et ses œuvres seront jugées en fonction de cela. Ce sera alors l'éternité et il n'y aura plus de mort, ce sera le Paradis ou l'Enfer.

(Voir Aysar out-tafâsîr, Tafsîr Ibnou Kathîr, Tafsîr Ibn Sa'dî, et Adwa-oul Bayân)

Cependant la volonté et la puissance humaines sont régies par celles d’Allah Très Haut : « Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, (Lui), le Seigneur de l’Univers.» (Coran, 81: 28-29)
Qu'allah swt fasse de nous tous des musulmans sinceres et desirant plutot la guidee que l'egarement, et nous y attelant en recherchant la science et l'appliquant comme il faut. AMINE

(S-2:V-286 ) Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kitâb Charh us-Sounnah » de l’Imâm al-Barbahârî   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kitâb Charh us-Sounnah » de l’Imâm al-Barbahârî
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu’est ce que le terme « as-Sounnah » ?
» Le sacrifice : obligatoire ou Sounnah ?
» Les aliments qui ont une particularité dans le Coran et la sounnah
» Voyager le Jeudi est une Sounnah
» La médecine et la santé de la femme a travers la sounnah ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie) :: DOGME :: Al-Manhaj (La voie à suivre)-
Sauter vers: