Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie)

D'après le Coran et la Sounnah selon la Compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les œufs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Les œufs   Mar 18 Mar 2008 - 16:35

bismilah

Les œufs :


As-suyuti dit dans son livre (la médecine du Prophète Mohammed sas)

Les œufs, les meilleurs sont les œufs de poule. Les œufs à la coque sont préférables aux œufs durs, et sont un aliment meilleur. Les œufs dur, par son degré de cuisson même, passe à un état qui engendre des gaz fétides. Le jaune est plus chaud ; le blanc, plus froid. En s’enduisant la face avec des blancs d’œufs on la préserve des coups de soleil et de son action.

Le blanc d’œuf liquide sert aussi contre la brulure par le feu, et prévient la formation des phlyctènes ; il calme aussi les douleurs et irritations de poitrine, les enrouements, les crachements de sang.

Ils fournissent un chymus excellent, une alimentation riche et excitent les désirs voluptueux.

D’après notre saint Envoyé, un prophète (sas) se plaignit de faiblesse à Allah, et Allah lui ordonna de manger des œufs. ( fin de citation)

Ibn Qayyim Al-jawzia dit dans son livre (at-tibb An-nabawi) la médecine prophétique :
Al- Baihaquy a cité dans Chou’ab Al-Imane, une œuvre levée dont la qu’un des prophètes s’est plaint de sa faiblesse auprès du Seigneur ; il lui ordonné de manger des œufs.

On préfère les œufs récent, aux rassis ; ainsi qu’on préfère les œufs des poules à ceux d’autres oiseaux, ils sont modérés et penchent un peu à la froideur.

L’auteur du quanoun
dit : Son jaune est chaud et humide, il engendre un vrai sang louable, il est peu nourrissant, il s’il était mou, il quitte rapidement l’estomac pour descendre vers l’intestins.

Un autre dit :Le jaune de l’œuf apaise la douleur, lubrifie le gosier, et la trachée artère, il est utile à la gorge, contre la toux et les pustules pulmonaires, rénales et de la vessie ; il chasse la rudesse, surtout si on prend avec la graisse des amandes douces, il cuit bien ce que contient la poitrine et l’amollit ; il rend la rudesse du gosier aplatie.

Son blanc employé comme collyre à l’œil enflé un enflement chaud, il apaisera la douleur et rafraichira l’œil. Si on l’emploie comme enduit contre une brulure de feu récente, celle-ci ne laissera aucune trace. Si on enduit le visage il sera utile contre la brulure provenant du soleil. Quand on le mêle avec l’encens (koundor, ou louban) et on enduit le front, il sera utile pour lutter contre la bronchite.

L’auteur du quanoun le cite parmi les remèdes cardiaques ; puis il dit :

Même s’il n’est pas des remèdes absolus il a une chose bien fortifiant au cœur, c'est-à-dire le jaune, qui ressemble trois significations : la transformation rapide en sang, les restes minimes, et la comptabilité du sang engendré par lui au sang qui nourrit le cœur, bien léger et poussé rapidement vers lui.

C’est la raison pour laquelle, il est le remède le plus convenable, avec lequel on évite les maladies qui décomposent l’essence de l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
 
Les œufs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie) :: DIVERS :: Médecin Prophètique-
Sauter vers: