Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie)

D'après le Coran et la Sounnah selon la Compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 maquillage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
umfatimah

avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: maquillage   Ven 26 Oct 2007 - 19:20

Assalamou alaikoum
Comment voyez-vous les femmes musulmanes qui se maquillent en dehors de leur maison?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adilsalafi

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 33
Localisation : Ryadh Arabie Saoudite
Emploi : din
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: maquillage   Ven 26 Oct 2007 - 20:57

alaykoum salam wa rahmatoulah wa barakatouh

les femmes qui se maquille en dehors de leur foyer,juste 1 choses a dire qu'Allah ta3allah les guides dans son obeissance.Car elle sont desobeissante a leur seigneur en faisant une chose comme sa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france-salafi.fr
umfatimah

avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: maquillage   Sam 27 Oct 2007 - 22:05

amiiiiiiine! et shoukran,
ca m'etonne vraiment parce que maintenant c'est devenu comme une mode,on voit nombreuses des femmes voilees meme qui se maquillent,je ne sais pas si elles le font par ignorance ou elles en ont la permission.
A mon avis le visage de la femme constitue la partie exposee de sa fitna donc je vois pas comment on peut cacher tout son corps et maquiller son visage, c pas logique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KarimaOumMaissa

avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: maquillage   Lun 29 Oct 2007 - 9:25

salam 'aleikoum wa rahmatullilahi wa barakatuh

kheyyr in sha Allah !!!!!!


Par le temps!!!!
l'Homme est certes, en perdition,
Sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance.

Dans l'exegèse d'Ibnou khatir on trouve l'interprétaton de cette sourate ...(mecquoise)
Allah subhanou wa ta'ala jure par ce temps même pour affirmer ke les hommes vont a leur perte à l'exception de ceux qui ont la foi et qui font les bonnes oeuvres. Ceux ci s'encouragent mutuellement à rechercher la vérité en s'acquittant de toutes les obligations cultuelles et s'interdisent de tout ce qu'Allah a prohibé. Ils s'encouragent aussi mutuellement à la patience en supportant les calamités et endurant les méfaits de ceux qu'ils exhortent à faire le bien et à s'interdire du reprehensible.



As salam 'aleikoum wa rahmatullilahi wa barakatuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oumabdullah

avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : france
Emploi : mère au foyer Alhamdoulillah
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: maquillage   Mar 25 Aoû 2009 - 21:14

salam

c'est pluss qu'une mode sa!!!
quand on regarde les chaine ARABE telle que ' IQRA'
on voit que SA!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
as sadiya

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: le maquilage   Jeu 27 Aoû 2009 - 2:25

SORTIR MAQUILLEE ET PARFUMEE

question: Quel est l’avis de l’islam concernant la femme qui se parfume et se maquille, puis sort directement pour se rendre à son
école ? Quel genre de parure (Zîna) la femme musulmane a-t-elle le droit de montrer aux autres femmes ?


R :
Il est interdit pour la femme de sortir parfumée pour se rendre au
marché car le Prophète, sur lui la prière et le salut d’Allah, a dit :


« Lorsque la femme se parfume et passe à côté d’une assemblée, elle est considérée comme
telle »
,


c’est-à-dire fornicatrice[sup]1[/sup], en raison de la
séduction qu’elle peut causer.

Cependant, si la femme est accompagnée en voiture de telle manière que son parfum n’est senti que par un proche[sup]2[/sup], et qu’ensuite, elle descend vite pour

entrer dans l’école sans qu’il n’y ait d’hommes autour d’elle, alors il n’y a pas de mal
à ce qu’elle se parfume. En effet, aucun inconvénient n’est engendré
par cela, car la femme est considérée dans sa voiture comme dans sa
maison. C’est pour cette raison qu’il n’est pas permis à un homme de
laisser sa femme ou toute autre femme sous sa tutelle prendre la
voiture toute seule avec un chauffeur car ceci est considéré comme un
isolement en tête-à-tête interdit (Khulwa) en islam. Dans le cas où la femme passe à côté des hommes, il n’est pas permis qu’elle se parfume.

A
cette occasion, je voudrais attirer l’attention des femmes sur celles
qui apportent du parfum pendant les nuits du mois de Ramadan
et en donnent aux autres, de telle sorte qu’elles quittent la mosquée
parfumée. Or le Prophète, sur lui la prière et le salut d’Allah, a dit :


« Que toute femme qui touche à un parfum n’assiste
pas à la prière al-
cIshâ avec nous. »[sup]3[/sup]


Par contre, il n’y pas de mal à apporter de l’encens pour parfumer la mosquée.
Concernant
le vêtement dans lequel la femme peut se montrer aux autres femmes, il
lui est permis de montrer tout vêtement conforme aux habitudes et
religieusement licite. Par contre, il ne lui est pas permis de porter
des parures interdites, comme des tissus transparents qui laissent
transparaître la peau ou un vêtement serré montrant ses formes, car
ceux-là sont compris dans le hadith du Prophète, sur lui la prière et
le salut d’Allah :


« Deux catégories font partie des gens de l’enfer
et je ne les ai pas encore vues... »

et il a cité :
«
Des femmes dévêtues bien que vêtues, séductrices et faciles à séduire.
Elles portent une coiffure haute comme la bosse recourbée des chameaux
à longs cous. Elles n’entreront pas au paradis et n’en sentiront même
pas l’odeur.
»[sup]4[/sup]



  • Fatwa de cheikh Otheimine,

  • Min al-Ahkâm il-Fiqhiyyati fil-Fatâwâ
    an-Nissâ’iyya
    , page 53,54.


1 Rapporté par At-Tirmidhî dans le chapitre du bon
comportement (n°2786) qui dit que ce hadith est Hassan Sahîh,

par Abû Dâwûd dans le chapitre des femmes qui cherchent à imiter les
hommes (n°4174 et 4175), et par An-Nassâ’î dans le chapitre de la
parure (8/153).

2 C’est-à-dire par une femme, ou un homme faisant partie de
ses Marim.

3 Rapporté par Muslim dans le chapitre de la prière
(n°444).

4 Rapporté par Muslim dans
le chapitre du vêtement (n°2128)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
as sadiya

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: maquillage   Jeu 27 Aoû 2009 - 2:30

Maquillage, bijoux etc. sont-ils autorisés pour la musulmane ? Transmis par: Anas

Question :

La musulmane peut-elle s'embellir par du maquillage et/ou de beaux
vêtements et /ou des bijoux lorsqu'elle sort de chez elle, ou bien cela
est-il réservé au moment où elle se trouve en intimité chez elle ?


Réponse :

1. La musulmane peut-elle avoir une tenue soignée et sortir ainsi vêtue de chez elle ?

Il est arrivé qu'une musulmane vienne rendre visite à une épouse du
Prophète vêtue d'un foulard de couleur verte (rapporté par Al-Bukhârî,
n° 5487). Le Prophète a également voulu que le port de vêtements
teintés par le carthame ('usfur) – qui donne une teinte tirant sur le
jaune – soit réservé aux femmes (rapporté par Muslim). Le Prophète
s'était même étonné du fait que l'apparence de l'épouse de 'Uthmân ibn
Maz'ûn était excessivement négligée, et il s'en était ouvert à son
épouse Aïcha (rapporté par Ahmad, n° 25104). Ceci veut dire qu'il
l'avait vue dans cette apparence et qu'il avait trouvé celle-ci
excessivement négligée. Il n'y a pas l'obligation de ne mettre que du
noir, ou que du blanc...

Toutefois, il faut préciser qu'un principe extrait des sources
musulmanes veut que, ce faisant, la musulmane n'outrepasse pas les
limites de ce qui est courant dans la société où elle vit : pas d'excès
en la matière, donc. Car le contraire attirera immanquablement les
regards vers elle, ce qui est contraire à ce à quoi elle aspire en son
âme et conscience. C'est ce que le savant Abû Chuqqa a écrit, se basant
sur des Hadîths et des propos de savants (Tahrîr ul-mar'a, tome 4 p.
251, p. 261, p. 277).

La tenue de la musulmane à l'extérieur de chez elle doit donc être d'un
juste milieu : ni négligée, ni excessive au point d'attirer
immanquablement tous les regards. Nous allons revenir sur ce point dans
le paragraphe 4, plus bas.

2. La musulmane peut-elle porter des bijoux lorsqu'elle sort de chez elle ?

Comme chacun le sait, l'islam demande que la femme porte des vêtements
sur toute autre partie du corps que son visage et ses mains (et ses
pieds d'après certains savants). Aussi, étant donné que les bijoux qui
sont portés ailleurs que sur les mains et le visage (comme les boucles
d'oreilles, les colliers, etc.) doivent être couverts par des vêtements
et ne doivent pas faire entendre de cliquetis, la question ci-dessus se
pose uniquement en ce qui concerne les bijoux portés sur les mains
(comme les bagues, et comme les bracelets qui arrivent sur les mains)
et parfois sur le visage (petites boucles portées dans certains pays
dans le nez). Et la réponse à cette question est : oui, la musulmane
peut porter des bijoux sur ses mains et/ou son visage lorsqu'elle sort
de chez elle. D'ailleurs il est arrivé que des musulmanes se rendent
auprès du Prophète portant des bracelets en or, que le Prophète voie
ces bracelets, qu'il leur demande si elle s'acquitte de l'impôt
purificateur (zakât) à propos de leurs bijoux (Sahîh at-Targhib
wat-tarhîb, n° 763-765).

Une autre question se pose ici qui est directement liée à la
précédente : sans même parler du moment où elle sort de chez elle, en
soi le port des bijoux en or est-il permis à la musulmane ?


La quasi-totalité des savants musulmans a toujours répondu que l'homme
ne devait pas porter de bijoux en or, et que la femme, elle, pouvait en
porter. Ils se basent sur le Hadîth bien connu où le Prophète a dit à
propos de la soie et de l'or : "Ces deux choses sont interdites aux
hommes de ma communauté, permises aux femmes" (rapporté par Abû Dâoûd,
An-Nassaï, Ibn Mâja). Mais Al-Albânî (mort en 1999) a écrit pour sa
part que la femme pouvait ne porter comme bijoux en or que ceux qui
n'ont pas une forme massive et ronde ("muhallaq"). Il s'est fondé sur
six Hadîths (voir Adâb uz-zufâf, pp. 151-164). Il faut souligner que
sans être aussi direct que Al-Albânî, le savant Shâh Waliyyullâh avait,
dès le XVIIIème siècle, écrit des propos voisins à ce sujet (voir
Hujjat ullâh il-bâligha, tome 2 p. 515-516).
Cependant, le savant indien Al-A'zamî, autre grand spécialiste des
Hadîths, a démontré que les Hadîths sur lesquels s'est fondé Al-Albânî
à ce sujet n'indiquent pas de façon formelle une interdiction du port
de bijoux en or pour la femme. En effet, affirme-t-il, des Hadîths
qu'Al-Albânî a cités, les uns ne sont pas authentiques, et les autres
n'indiquent pas clairement une interdiction, mais entre autres le fait
que le Prophète a préféré pour certaines musulmanes – dont ses épouses
– qu'elles ne portent pas de bijoux en or (voir Al-Albânî shudhudhuhû
wa akhtâ'uh, pp. 38-54).
Selon cet avis, les musulmanes peuvent donc porter des bijoux en or en
soi. Et s'il s'agit de bagues, de bracelets ou de boucles portées dans
le nez, elles peuvent également les porter de façon visible à
l'extérieur de chez elles.

3. La musulmane peut-elle s'embellir le visage par des substances colorées et sortir ainsi de chez elle ?

Dans le souci qu'il n'y ait pas de perte de repères entre hommes et
femmes (ce dont Elisabeth Badinter fait la critique à propos de la
société occidentale d'aujourd'hui), le Prophète a énoncé comme principe
général que Dieu voulait que les hommes et les femmes ne s'imitent pas
les uns les autres dans leurs attributs particuliers. A la lumière de
ce principe, le Prophète a dit : "Le parfum qu'utiliseront les hommes
est ce dont l'odeur est ressentie mais qui n'a pas de couleur. Et le
parfum qu'utiliseront les femmes est ce dont la couleur est visible
mais dont l'odeur est discrète" (rapporté par At-Tirmidhî, n° 2238,
An-Nassaï, Abû Dâoûd). "Parfum discret" signifie "parfum qui n'est pas
ressenti par ceux dont on passe à proximité", comme l'explicite un
autre Hadîth bien connu rapporté par At-Tirmidhî (n° 2786). Saïd, un
des maillons de la chaîne de transmission du premier Hadîth, précise :
"Cette prescription du Prophète à propos du parfum qu'utilisera la
femme concerne le moment où celle-ci sort de chez elle [et, par
extension, le moment où elle se trouve en compagnie d'hommes qui ne
sont pas son mari ou ses proches parents]. Mais lorsqu'elle se trouve
auprès de son mari, la femme peut utiliser le parfum qu'elle veut."
(rapporté par Abû Dâoûd). As-Suyûtî énumère, en vertu du principe donné
par ce Hadîth, quelques-unes des substances que les hommes peuvent
utiliser comme parfum : le musc, l'ambre, le bois d'aloès, le camphre.
Et comme substances que les femmes utiliseront : le safran oriental,
mélangé ou non. As-Sindî explique : "Le musc, que les hommes utilisent
comme parfum, a aussi une couleur. En fait, lorsqu'il a dit : "le
parfum des femmes est ce dont la couleur est visible", le Prophète a
voulu dire : "le parfum des femmes est ce qui a une couleur recherchée
en tant que parure" (Shar'h wa hâshiya Sunan An-Nassaï, tome 8 p. 151).

Bref, pour sortir de chez elle, la musulmane peut se parer mais doit le
faire sans porter un parfum dont l'odeur serait ressentie par ceux dont
elle passe à proximité, ce type de parfum étant réservé aux hommes. Le
musulman, pour sa part – et ce qu'il sorte de chez lui ou y reste – ne
doit pas utiliser de substances colorées pour s'embellir l'épiderme,
ceci étant réservé aux femmes (voir Hâshiya As-Sindî 'alâ Sunan
An-Nassaï, tome 8 p. 189).
La musulmane a donc la possibilité d'utiliser du henné sur ses mains ou
sur ses ongles, du khôl sur ses yeux, etc., même lorsqu'elle sort de
chez elle. Ceci correspond tout à fait au commentaire du verset
coranique "Et qu'elles ne montrent de leurs parures que ce qui paraît",
commentaire qui dit que ce qui paraît est "le visage et les mains et
qu'y sont inclus le khôl, la teinture (le henné), la bague et le
bracelet", comme l'a dit At-Tabarî. De plus, le Prophète avait dit à
une musulmane : "Etant une femme, tu devrais te teindre les ongles avec
du henné" (rapporté par An-Nassaï, n° 4712). Dans le même ordre
d'idées, Ibn Battâl a écrit que "les hommes ne doivent pas s'embellir
le visage avec des substances colorées, ceci étant réservé aux femmes
qui peuvent, elles, utiliser de telles substances pour se parfumer
[légèrement] le visage et se l'embellir" (Fat'h ul-bârî, tome 10 p.
449). Ici aussi, cependant, la modération doit rester la règle, comme
nous allons le voir ci-après.
4. Les limites fixées par la recherche de la modération dans
l'embellissement (port de beaux vêtements, de substances colorées sur
le visage, et de bijoux)


Nous ne parlons pas de l'embellissement auquel la musulmane peut
pratiquer devant son mari (puisque devant son mari elle peut s'embellir
comme elle le veut).
Nous ne parlons pas non plus de l'embellissement que la musulmane peut
pratiquer lorsqu'elle se trouve en la compagnie exclusive de ses
proches parents avec qui elle ne peut jamais se marier (père, frères,
fils, etc.) (puisque devant ces proches parents, elle peut paraître
avec un embellissement certes moins large que dans le cas du mari, mais
plus large que pour lorsqu'elle sort de chez elle).
Nous parlons exclusivement ici de l'embellissement de la musulmane
lorsqu'elle sort de chez elle ou lorsqu'elle se trouve, chez elle, en
compagnie de son mari mais aussi d'hommes qui ne sont pas ses proches
parents. Le savant Abû Chuqqa écrit à ce sujet, se basant sur des
éléments présents dans les sources musulmanes et sur des avis de
savants musulmans : "Comme parure apparente [permise] se trouve la
teinture sur les mains, le khôl dans les yeux, et quelque couleur sur
les joues" (Tahrîr ul-mar'a, tome 4 p. 251). Plus haut dans cet
article, nous avons déjà relevé cette permission. Abû Chuqqa souligne
cependant que les sources musulmanes ont également offert trois grands
principes pour cette permission :
1) la musulmane ne doit pas avoir au fond de son cœur l'intention
d'attirer par ce biais le regard des passants sur elle, ni de rivaliser
avec une autre femme, ni de se faire une renommée par la nature de ses
habits,
2) elle ne peut utiliser qu'un parfum discret et doit se préserver de
tout parfum qui est ressenti par ceux dont on passe à proximité,
3) elle doit s'embellir en restant dans le cadre de ce qui est modéré ("mu'tadil") (Ibid, tome 4 p. 263).
Abû Chuqqa rappelle également qu'à l'intérieur du cadre de ces
principes, la musulmane doit tenir compte des coutumes de la société où
elle vit, c'est-à-dire ne pas avoir recours à un embellissement qui ne
soit pas pratiqué dans cette société, ce qui l'amènerait à être
dévisagée inutilement (Ibid, tome 4 pp. 261 et 277).

La musulmane peut-elle avoir recours aux substances de maquillage actuelles ?

Al-Qardhâwî estime que "les fards et les poudres que les femmes
utilisent actuellement pour s'embellir les joues, les lèvres, les
ongles etc., relèvent en soi de l'excès répréhensible", et que "la
musulmane ne doit donc les utiliser que chez elle, et doit s'en
abstenir systématiquement lorsqu'elle sort et se trouve en présence
d'hommes" qui ne sont ni son mari ni ses proches parents (Al-halâl
wal-harâm, pp. 140-141).
Synthèse de la réponse


La recherche d'un embellissement modéré dans son apparence pour la vie
de tous les jours fait partie de la nature humaine, et la femme en a
reçu une part plus importante que l'homme. L'islam entend préserver les
éléments de la nature des hommes et des femmes, en orientant celle-ci
vers le bien. Il a donc permis une certaine mesure d'embellissement.
Parallèlement, il a placé des limites, fondées sur le constat du fait
qu'entre hommes et femmes une attirance naturelle existe qui doit être
maîtrisée sous peine de tomber dans ce qui ne devrait pas être, avec
toutes les répercussions que cela entraîne alors au niveau de la
spiritualité, de l'éthique de la vie et de la sérénité des familles. Or
l'homme est, beaucoup plus que la femme, sensible à la beauté de
l'apparence de l'autre sexe. De plus, ce sont les femmes qui risquent
d'être agressées sexuellement par certains hommes, et non pas – ou très
rarement – les hommes qui risquent d'être agressés sexuellement par des
femmes. C'est bien pourquoi, tandis que les hommes sont heureux de voir
se tourner vers eux les regards féminins, les femmes sont parfois mises
mal à l'aise par certains regards masculins trop appuyés. C'est
pourquoi l'islam dit que si la musulmane peut s'embellir même à
l'extérieur de chez elle, elle doit le faire de façon modérée, sans
aller jusqu'à l'excès (at-tabarruj).



Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
as sadiya

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: maquillage   Jeu 27 Aoû 2009 - 2:40

La femme doit mettre en discrétion sa féminité apparente à savoir son maquillage, son parfum, son aspect vestimentaire et autres accessoires,
dans le simple but, de ne pas attirer le regard des hommes.

Le maquillage est considéré comme indésirable car c’est un moyen d’attirance et de séduction.
La même règle
s’applique pour ce qui est des crèmes et tout ce qui a un rapport avec
l’épiderme. (fond de teint etc...)

Les savants déclarent que si une femme se maquille pour sortir ou pour d’autre personne que son époux c’est haram.
La femme musulmane doit se tenir à ça durant toute l’année même durant
toute sa vie et encore plus durant ce moi sacré qui est le mois de
Ramadhan.

La femme musulmane ne peut se faire belle et se maquiller que
pour une seule et unique personne: son époux dans un cadre d’intimité
bien sur donc elle ne peut sortir ainsi (cad maquillée parfumée etc..)

Sourate de la Lumière 24 – verset 31:
" Prescris aux croyantes de tenir leur yeux baissés et de dominer leurs
sens, de ne laisser paraître de leurs charmes que ce qu'elles ne
peuvent dissimuler, de couvrir leur gorge d'un voile, de ne laisser
voir les parties découvertes de leurs corps qu’à leurs époux, à leurs
père et mère, aux frères, à leurs neveux, à leurs amies à
leurs beaux-enfants, à leurs domestiques dépourvus de besoin sexuel et aux enfant non initiés aux rapports sexuels.
Et Dieu seul et savant bien sûr!

Concernant le parfum :

Le parfum est autorisé à l'interieur de chez toi pour ton mari mais voila ce qui est dit pour l'exterieur:
il est interdit de s'exhiber et de montrer une beauté qui est apparente quand la femme sort de sa demeure.
Allah swt a dit:
" et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'islam".
entrent en compte ici toutes les formes d'exhibitionnisme que ce soit au
niveau de la beauté naturelle de la femme ou artificielle. En voici
certaines:
-se tenir au voile et à la tenue vestimentaire légale
-sortir pour un besoin légal important
- se tenir à la décence et surveiller sa démarche qu'elle ne soit pas déhanchante de manière à faire deviner ses formes ou à les exhiber!
-se tenir à la décence dans la parole et ne pas parler avec complaisance éviter d'adoucir notre voix de manière à attirer ceux qui sont malade du coeur" comme le disait notre prophète bien aimé
-couvrir le son des bijoux,ne pas frapper du pied en marchent de façon à faire deviner les attours cachés
-baisser le regard
-se préserver des lieux douteux (garder sa châsteté)
-ne pas se parfumer ,ni se maquiller en sortant.

le fait de se parfumer en sortant a été interdit à la femme selon le
verset " ...et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant
l'islam" -> cela fait partie des beautés que la femme doit cacher
d'après le verset "..et de ne montrer de leurs attours que ce qui en parait..." -> ceci,
de manière générale.
En plus, un certain nombre de hadiths ont été rapportés stipulant
l'interdiction pour la femme de se parfumer en présence d'hommes
étrangers: le prophete sws a dit "toute femme qui a touché
l'encens,qu'elle ne se joigne pas a nous pour la priere du ISHA".
il a été rapporté que le prophète saws a dit "toute femme qui se
parfume puis passe près des gens pour qu'il sentent son odeur est
fornicatrice et tout oeil (qui la regarde) est fornicateur".(adultère)
dans une autre version il saws a ajouté " s'il l'une d'entre vous
participe à la prière de isha (cad vient à la mosquée) qu'elle ne se
parfume point cette nuit là."
Ces hadiths montrent clairement que la femme qui se parfume en présence d'hommes étrangers commet l'un des péchés majeurs.
wallahou ta'ala a'lam
assalamou aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oumabdullah

avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : france
Emploi : mère au foyer Alhamdoulillah
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: maquillage   Ven 25 Mar 2011 - 1:16

salam
il ya beaucoup de Soeur qui mettent le nikab et qui se makille!!!
je ne vois pas A quoi leur serre leur nikab dans ce K la O_o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
as sadiya

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: maquillage   Sam 7 Juil 2012 - 15:25

salam
je me demande pourquoi elle le font! si nous le faisons pour plaire à nos époux,et chez nous,celles qui le font pour sortir le font pour qui? j'aimerai bien le savoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oumabdullah

avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : france
Emploi : mère au foyer Alhamdoulillah
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: maquillage   Ven 10 Aoû 2012 - 15:05

salam alaikum!!


Allahu3lem mais en tout q'A, elle creer la fitna a faire sa!!!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
as sadiya

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: maquillage   Lun 13 Aoû 2012 - 15:49

wa alaiki salam
ça je n'en doute pas une seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: maquillage   

Revenir en haut Aller en bas
 
maquillage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maquillage gothique
» danse : costume et maquillage
» Tutoriel : Le maquillage
» poudre pour fixer le maquillage économique !!!
» Le maquillage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie) :: FOYER MUSULMAN :: Règles Spécifiques à la femme Musulmane-
Sauter vers: