Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie)

D'après le Coran et la Sounnah selon la Compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:07

salam2
Le shiisme est-il l'islam ou autre chose que l'islam ? voici quelques éléments de réponse.

tout d'abord un petit échantillon de leurs croyances issues de leur littérature et des ouvrages de référence de leur doctrine :

1. "Bad'ah"; Allah (swt) a dit un mensonge (ndlr : starfillah) . (Asool Kaafi, Vol. No.1, Page No. 148. A Shia doctrine.)

2. Les imams sont égaux en rang et en statut au prophète (s.a.w.w). (Asool Kaafi, Vol. No. 1, Page No. 270)

3. Il y a 17 000 ayats dans le vrai Coran. (Al Shafi, Vol. No. 2, Page No. 616)

4. Les sahabas (r.a.) sont devenus des infidèles après avoir nié le droit divin (wilayat) de hazrat Ali (les 3 premiers califs y compris, Abou bakr, Omar et Othman) (Asool Kaafi, Page No. 420)

5. Tous les gens ont rejeté l'islam après la mort du Prophète sauf 3 personnes: Miqdad, Abu Zar et Salman Farsi. (Quran Majeed by Maqbool Hussain Dehlevi, Page No. 134)

Et ce n'est là qu'un petit florilège de leurs croyances, il y a d'autres de leurs préceptes tout autant monstrueux. des gens qui passent leur temps à insulter les sahabas, y compris les plus grands parmi eux, et à dire des insanités sur Aisha sont-ils mes frères ?

Quant à Ali ra, il s'est de son vivant dissocié de ces shias qui ont cherché à le diviniser et les a combattus de ses propres mains.


Pour finir, un petit récit très instructif qui doit faire réfléchir ceux qui les considèrent comme des frères en religion avec tout ce qui en découle :

Du temps de Abou Hanifa, il y avait un groupe de shias assis dans la mosquée. Quand Abou Hanifa est arrivé et les a aperçus, il a pris ses sandales avec lui au lieu de les laisser à l'entrée de la mosquée à l'endroit où les fidèles laissent leurs chaussures.

Plus tard, les shias ont interrogé Abou Hanifa : "Abou Hanifa, pourquoi as-tu ôté tes chaussures et les as-tu pris avec toi ?"

Abou Hanifa répondit : "Du temps de rasoul, les shias avaient pour habitude de voler les chaussures des sunnis."

ce à quoi, les shias ont rétorqué : "Mais Abou Hanifa, il n'y avait pas de shias du temps du prophète."

"C'est tout à fait cela" leur dit Abou Hanifa, "le chiisme est une invention et toute invention en matière religieuse conduit au feu."

A méditer par ceux qui nous parlent du chiisme comme partie intégrante de l'islam ou nous disent que "nos différences sont minimes en comparaison de ce que nous avons en commun".

!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:15

La déviance du chiisme de Khomeiny (imamite duodécimain)

Posté le 10 octobre 2004 à 01h32 - Texte inspiré d'un petit traité du Cheikh Sa'îd Hawa intitulé « Khomeiny : croyances et positions déviantes ». Offert par El Mouwahhidoûn pour Al-Mourabitoune.

Introduction :

Il est vrai que l'amour des Gens de la Maison du Prophète Saws est une obligation légale pour tout Musulman. Mais la question est : -Qui sont les Gens de sa Maison ? Et comment doit se manifester justement cet amour envers eux ?

Il ne fait aucun doute que les Gens de la Maison (Ahl El Bayt) sont les proches du Prophète, Saws, qui ont répondu à son Appel. Et il ne fait pas de doute également que la manifestation la plus évidente de l'amour pour Ahl El Bayt est le sentiment d'affection et leur imitation par les actes.

La Communauté de l'Islam a toujours considéré que l'amour d'Ahl El Bayt constitue un acte d'adoration et un moyen de se rapprocher d'Allah. Mais à travers cette revendication de l'amour des Gens de la Maison du Prophète, Saws, est née la mouvance déviante chiite, qui au fil de l'histoire s'est distinguée par l'adoption de croyances et de positions dangereuses et trompeuses.

A la « victoire » de Khomeiny en Iran, certains membres de la Communauté ont cru qu'il s'agirait d'un retour de la Umma vers l'amour des Gens du Bayt, et de l'affranchissement du chiisme de toutes les croyances déviantes et de toutes ses trahisons. Et ce, d'autant plus que Khomeiny avait déclaré durant les premiers jours de sa « victoire », que sa révolution était une révolution islamique et non idéologique, et qu'elle servirait la cause des faibles, et à libérer tous les peuples musulmans et en particulier les Palestiniens.

Mais les choses se sont vites dévoilées sous leur vrai jour, et on a pu constater que Khomeiny n'a fait qu'adopter toutes les croyances fausses et déviantes qui se sont développées chez les chiites au fil du temps. C'est alors que toutes les positions déviantes du chiisme sont apparues chez Khomeiny et dans le khomeynisme, détruisant ainsi nos espoirs.

Il y eut l'émergence et jusqu'à ce jour d'ouvrages et de dires de la part de certains chiites qui exprimaient un retour sincère aux sources du chiisme ‘alaouite conduisant à une recherche de concordance avec la Sunna du Prophète. Comme il y eut aussi l'apparition d'ouvrages qui réfutaient El Kulayni dans son « el kâfi », ce qui aurait pu être une introduction pour des recherches, des études qui auraient réunis les gens sincères parmi les chiites et les Gens de la Sunna et de la Jamâ'a, pour unifier leur parole. Il était du devoir de Khomeiny d'encourager ces initiatives, mais au lieu de cela, il a mis des entraves à ce projet et a adopté toutes les positions parmi les profondes déviances et singularités et a œuvré pour accentuer la divergence.

Il est donc du devoir des Gens de Science de cette Umma de dévoiler aux Musulmans le danger que représente le chiisme, et il est rapporté du Messager d'Allah Saws :

« Les justes de chaque génération porteront ce Din, et ils en écarteront les déviances des extrémistes, les impostures des négateurs et les spéculations des ignorants »

Et certes les chiites sont entrés dans les catégories des extrémistes déviants, des imposteurs négateurs et des spéculateurs ignorants, il est donc du devoir des Gens de Science de cette Umma de dire d'eux ce qui permet de les démasquer afin que personne ne soit trompé à leur sujet. Et aussi afin que ceux qui se perdent à cause d'eux ne le fasse qu'après que leur soit apporté l'argument et que leur apparaissent les preuves qui les inviteront à s'écarter de ce grave danger qui n'est qu'une introduction à la Colère d'Allah et à Son Châtiment :
Et dis : -La Vérité vient de ton Seigneur. Que celui qui le veut croit et que celui qui le veut soit kâfir[Sourate al Kahf 18:29]

Voici ce qui nous a poussé à écrire ce petit traité, et aussi parce que beaucoup de Musulmans d'Orient et d'Occident ont cru en la bonne nouvelle suscitée par la vague de réveil islamique de notre époque, espérant un retour à la gloire et au pouvoir déchu et à l'unité de la Foi par laquelle ils auraient pu faire face aux oppressions qui les cernent de toute part.

Et certes les ennemis de l'Islam ont vite compris le danger que représente pour leurs intérêts ce renouveau islamique et qu'il est susceptible de les faire échouer dans la quête de leurs objectifs pour lesquels ils planifient depuis longtemps. Ils ont donc remis en place une ruse d'antan, et les devins mazdéens et les pharisiens juifs se sont concertés pour ruser contre l'Islam et les Musulmans. Il leur est apparu que discréditer cette vague de renouveau islamique et la détourner de ses buts nobles était le meilleur moyen et le plus sûr pour la renverser et la soustraire de l'approche islamique saine, détruisant ainsi ses fondements. Ils placèrent alors à la tête du renouveau islamique des gens dont les apparences sont celles de l'Islam.

Le chiisme n'est autre qu'un de ces mouvements déviants qui a emprunté pas à pas la voie d'autres mouvances qui l'on précédé et qui sont extrémistes et hérétiques, et qui réunissent en leur sein le nationalisme et la corruption du dogme.

Le chiisme est aussi un amalgame entre une approche de l'Islam corrompue et destructrice, et les mouvements mystiques et ésotériques dont les approches se fondent sur l'apprentissage secret et l'attachement à la taqiya avec des inspirations mazdéennes, ce qui finalement, a conduit le chiisme à s'ériger en une école qui excelle dans la supercherie, la duperie et la traîtrise et à une mauvaise voie.

CHAPITRE 1 : Quelques croyances chiites déviantes

A travers le chiisme se sont répandues des opinions étranges et singulières en grand nombre. Et au nom du chiisme beaucoup de fausses croyances ont été introduites, et le chiisme a été une voie d'emprunt pour la propagation de nombreuses idées de kuffars. Et c'est du chiisme également que dérivent des sectes extrémistes telles que el ismâ'îlîya, en noussayriya qui sont des sectes ésotériques (bâtiniya) que même les chiites duodécimains 1 (el athna ‘achriya) ainsi que les Gens de la Sunna considèrent comme des kuffars.

Cependant même si les duodécimains considèrent ces deux sectes comme impies, il n'en demeure pas moins qu'eux-mêmes ont adopté de nombreuses croyances déviantes, et malgré le fait que les duodécimains aient lancé l'anathème sur les ismâ'îliyin et les noussayriyîn, cela ne les empêche pas de s'allier à eux lorsqu'il s'agit de s'en prendre aux Gens de la Sunna.

Nous n'allons pas entrer dans les détails concernant les déviances des duodécimains, mais nous nous contenterons de mentionner certaines de leurs croyances qui sont aussi celles que Khomeiny a clairement adopté et défendu.

Allah Swt a dit : Ils ont pris leurs moines et leurs rabbins comme seigneurs en dehors d'Allah ainsi que le Messih ibn Mariam[Sourate at Tawbah 9:31]

Il est connu que les chrétiens ont fait du Messih leur Seigneur. Le Prophète Saws nous a expliqué que les gens du Livre ont fait de leur moines et de leurs rabbins leurs seigneurs en dehors d'Allah, car ils leur ont obéi quand ces derniers déclaraient illicites les choses qu'Allah a rendu licites et licites celles qu'Allah a rendu illicites 2 .

Les chiites ont sombré dans cet extrême car ils ont accordé à leurs imâms l'infaillibilité (el ‘isma), et ils considèrent cela comme un des fondements de leur mouvement comme l'ont affirmé El Kulaynî dans son ouvrage « El kâfi », Ibn Babouwih el Qoumi dans « ‘Aqâïd ech chi'a el imâmiya » (les croyances des chiites imamistes), Cheikh el Moufîd dans « Awaïl el maqâlât » (les premiers postulats) et dans « Tashih ‘aqâ ïd ech chî'a » (la correction des croyances chiites). Le consensus de leurs imams parmi les anciens et les contemporains stipule que l'imam chez les chiites jouit de l'infaillibilité et qu'il ne peut se tromper ou même oublier. Et également que l'imamat est un degré et un rang supérieur à celui de la Prophétie 3 .

Il est également accordé à leurs imams la liberté de désigner ce qui est licite et ce qui ne l'est pas. Leur imam Kulaynî, dans un des fondements de son «El kâfi » (le suffisant), rapporte un dire selon lequel Allah lors de la création de toute chose a pris à témoin les imams et a ordonné aux choses l'obéissance aux imams et de s'en remettre à leurs jugements. Les imams jouissent donc du droit exclusif de rendre licite ou illicite comme bon leur semble 4 .

Cette attitude exagérée des chiites envers leurs imams les a conduit à faire de ces derniers des associés à Allah dans Sa Puissance et Sa Gérance des choses de la création.

Tout comme les chiites ont également associé leurs imams à Allah dans la connaissance des choses de l'Invisible et dans la connaissance absolue de toute chose. Leur imam El Kulaynî a mentionné toujours dans son « El kâfi » un chapitre sous le titre : « Les imams connaissent le passé et le futur et rien n'échappe à leur connaissance » 5 .

Tout ceci contredit la Parole d'Allah Swt: Allah connaît l'Invisible et Il n'en dévoile rien à personne sauf à celui qu'Il agrée comme Messager[Sourate El Djinn 72:26-27]

Nous ne nions certes pas qu'Allah Swt puisse révéler à certains de Ses Serviteurs des choses de l'Invisible pour l'honorer, mais ce que nous rejetons est de faire de cela un fondement chez certaines créatures.

Ces égarements ont ouvert grand la porte à tous les imposteurs qui ont cherché à revendiquer un statut supérieur à celui des Prophètes Saws, les autorisant à abroger ce qu'ils veulent de la Chari'a. Tandis que dans la croyance des Gens de la Vérité (les Gens de la Sunna et de la Jamâ'a), la Prophétie est un statut spécifique fondé sur l'élection par Allah de celui qu'Il veut. Ainsi qu'Il le dit dans le Coran :

C'est Allah qui choisit parmi les Anges et les Hommes des Messagers[Sourate El Hajj 22:75]

Quant à Khomeiny il n'a fait qu'adopter et qu'amplifier cet extrémisme, et ceci ne constitue que le reniement de ce qui est connu de l'Islam par nécessité et c'est de la mécréance évidente.

Vois comment Khomeiny a une attitude exagérée envers les imams, les considérant infaillibles, leur accordant le droit de gérance dans la création, la connaissance divine et les élevant au dessus du rang des Prophètes lorsqu'il écrit dans son livre « La république islamique » :
« L'imam a un rang louable et un degré élevé, et il possède une gérance terrestre dont l'autorité et le pouvoir s'imposent à tous les atomes de la création. Et parmi les exigences de notre dogme, se trouve la croyance que nos imams occupent un rang auquel n'accède ni Ange rapproché, ni Prophète envoyé. Et en nous appuyant sur ce qui est auprès de nous de récits transmis et de hadiths, le Grand Messager d'Allah Saws et les imams étaient avant la création de ce monde des lumières avec lesquelles Allah a entouré Son Trône... Et il est rapporté de nos imams : -Nous jouissons auprès d'Allah de stations auxquelles n'accède ni Ange rapproché, ni Prophète envoyé » 6

Toujours dans ce même ouvrage Khomeiny écrit également : « Les enseignements de nos imams sont comme les enseignements du Corann. Ils ne sont pas réservés à une seule génération, mais leurs enseignements sont pour tous les hommes en tout temps et en tout lieu jusqu'au Jour de la Résurrection. C'est donc un devoir de suivre et de mettre en application ces enseignements »7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:16

(suite)

CHAPITRE 2 : Leur dire selon lequel le Coran a été altéré.

Il est connu comme faisant partie du Din par nécessité que le Corann est préservé et qu'Allah Lui-même nous a garanti sa préservation. Tandis que pour les Livres Révélés antécédents au Corann, la préservation était le rôle de ceux qui les ont reçus. C'est d'ailleurs pour cela que ces Livres ont été altérés. Quant au Corann il est préservé de toute altération. Allah Swt dit au sujet de la Thora :
Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guidance et lumière. C'est par elle que les Prophètes soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des juifs. Car on leur avait confié la garde du Livre d'Allah[Sourate El Mayda 5:44]

Ce verset prouve que la préservation de la Thora était l'affaire de ceux auxquels elle fut révélée. Tandis que le Corann est préservé directement par Allah qui dit :
C'est Nous qui avons descendre le Rappel et c'est Nous qui veillons dessus[Sourate El Hijr 15:9]

Ce Coran dont la lecture nous est parvenue par de nombreuses chaînes de transmission a été accueilli unanimement pas la Umma depuis l'époque des Compagnons jusqu'à nos jours.

Mais les chiites duodécimains, et en particulier les plus extrémistes parmi les anciens et les contemporains, sont quant à eux unanimes sur le fait que le Texte du Corann aurait été altéré et modifié et qu'Il aurait subi des ajouts et des retraits.

Parmi ceux qui soutiennent cela se trouve leur grand auteur, savant du « hadith », et le plus fiable pour eux El Kulayni qui l'a écrit dans son « El kâfi », ainsi que Muhammad Bâqer el Majlîssi dans « Mirâtoul ‘ouqoûl » (le miroir des esprits) et dans « Bihâr el anwâr » (les océans de lumières).

El Kulayni a mentionné un ensemble de « hadîths » qui soutiendrait cette invention de l'altération du Corann. Il rapporte notamment un dire qu'il attribue à Ja'far ibn Muhammad Sâdiq dans lequel ce dernier aurait dit : « Nous possédons le mushaf (la copie du Corann) de Fatima8 Qu'Allah l'agrée et si seulement les gens savaient ce qu'est le mushaf de Fatima… C'est un mushaf qui équivaut (en volume) à trois fois votre Corann, et par Allah il ne contient pas une lettre de votre Corann» 9

Le Cheikh El Moufîd qui est le Savant de référence des chiites duodécimains et qui vécut au quatrième siècle de l'Hégire, a attribué ce dire de l'altération du Corann qui aurait subi des ajouts et des retraits à un grand nombre de savants chiites imamistes et de juristes de cette obédience 10 .

Muhammad Bâqer el Majlissi considéré comme un grand mouhaddith (savant du hadîth) chez les chiites a dit : « Nombreux sont les récits qui attestent clairement que le Corann a subi des ajouts et des retraits » 11

Certains chiites moins égarés ont tenté cependant de rejeter cette opinion selon laquelle le Corann fut altéré, mais les autres savants chiites se sont vite opposés à eux, comme ce fut le cas de Noureddin Tabrissi, dont a fait l'éloge Khomeiny12 et qui a écrit à la fin du 13° siècle de l'Hégire un ouvrage volumineux intitulé : « La parole décisive attestant de l'altération du Livre du Seigneur des seigneurs » (Faslou l khitâb fi ithbât tahrîf kitâb rabbi el arbâb). Dans ce livre cet auteur chiite imâmiste a recensé plus de mille « hadîths » rassemblés évidemment selon les critères des savants chiites qui confirmeraient que le Corann a été altéré et que la copie en possession des Musulmans aujourd'hui n'est pas fiable.

Il y rapporte notamment un dire d'un de leur savant du hadith Ni'matou Allah el Jazâ ïri qui est : « Nos compagnons se sont accordés à reconnaître l'authenticité des nombreux récits, et même transmis par plusieurs voies qui prouvent clairement que le Corann a subi des modifications » 13 .

Tout ceci constitue sans le moindre doute le kufr apparent et total, car cela contredit les principes de base de l'Islam admis et reconnus par tous les Croyants. Et que reste-t-il de l'Islam si comme le prétendent ces égarés de chiites, le Corann a été altéré et modifié, et a subi des ajouts ou des retraits.

Quant à Khomeiny il aurait été préférable pour lui qu'il condamne ces blasphèmes et qu'il écarte du Livre d'Allah de tels mensonges et qu'il maudisse ceux qui répandent ces dires en les désignant comme de véritables mécréants, qui sont sortis de l'Islam. Sauf que Khomeiny n'a fait qu'attester de cet égarement, comme dans son ouvrage « Kachfoul asrâr » (le dévoilement des secrets) où il a écrit :

« Il était aisé pour eux (Khomeiny parle ici des Nobles Compagnons du Prophète), d'extraire du Corann ces versets, d'altérer le Livre Céleste, de faire tomber dessus le rideau afin de le cacher au monde. L'accusation d'altération de la Parole d'Allah que les Musulmans adressent aux juifs et aux chrétiens est un fait établi de la part des Compagnons » 14

Ce dire de Khomeiny est de la mécréance apparente, et une réfutation des fondements de base de l'Islam.

Beaucoup d'autres sources chiites duodécimaines confirment la position de ces derniers concernant le Corann, qu'ils ne considèrent donc pas comme la Parole d'Allah. Les chiites duodécimains des Musulmans ???!! En outre, notons également que ces égarés formulent de graves accusations à l'encontre des Compagnons, puisque pour eux ce sont ces derniers qui auraient falsifié et modifié, à la manière des juifs et des chrétiens la Parole d'Allah ! A Allah nous appartenons et à Lui nous retournerons !

Et celui qu'Allah égare ne trouvera personne pour le guider.

CHAPITRE 3 : La position des chiites vis-à-vis de la Sunna du Prophète

Il est établi unanimement chez les savants chiites, comme faisant partie des fondements de leur mouvement hérétique que l'ensemble de la Umma a apostasié à la mort du Prophète, à l'exception de deux ou trois Compagnons du Prophète.

C'est pour cette raison qu'ils ne reconnaissent pas les hadiths, ces derniers étant transmis par les Compagnons qu'ils considèrent comme des menteurs et donc non fiables.

Les chiites toutes branches confondues n'accordent donc pas de crédit aux hadiths autres que ceux rapportés selon une chaîne remontant à un membre de la Famille15 du Prophète Saws. Muhammad Hassan Kâchif el Ghata, qui est un chiite « modéré », a écrit : « Quant à ce qui est transmis par Abou Horeyra, Samra ibn Joundab, Marwân ibn el Hakm, ‘Imrân ibn Hittân el Khârijî et ‘Amrou ibn el ‘Âss et leurs semblables, les chiites imâmistes ne les prennent pas plus en considération qu'une aile de mouche, et leur cas est tellement connu qu'il n'est plus à relater » 16 .

Hussein ibn ‘Abd el Samad el ‘Amili mort en 984 de l'Hégire dans un ouvrage intitulé « Oussoûl el akhiyâr ila oussoûl el akhbâr », qui est un ouvrage réputé chez les chiites sur la science du hadith, a clairement énoncé le verdict sur la valeur et l'authenticité que les imâmistes accordent aux ouvrages de hadiths sunnites : « Tous leurs recueils de hadiths authentiques ainsi que l'ensemble de ce qu'ils rapportent n'est pas authentique» 17

Khomeiny également a ouvertement soutenu cette opinion et notamment dans « Kachf el asrâr », il a prétendu que Abou Bakr es Siddîq Qu'Allah l'agrée aurait inventé le hadith dans lequel le Messager d'Allah Saws a dit :« Nous les Envoyés nous ne laissons rien en legs. Ce que nous laissons derrière nous part en aumône ». Tout comme Khomeiny a également prétendu, dans son livre « El houkouma el islamiya » à la page 71, que le Compagnon Samra ibn Joundab a inventé des hadiths.

Voici ce qu'est la position des chiites et celle de leur défunt chef Khomeiny, concernant la Sunna du Prophète Muhammad Saws et que nous ont transmis ses pieux et vertueux Compagnons. Et ce, alors que les Savants du hadith ont dénoncé comme mécréant celui qui rejette volontairement et sciemment une seule tradition du Sceau des Messagers dont l'authenticité est établie de manière indiscutable. Que dire alors de Khomeiny et des partisans du chiisme qui eux ont rejeté en bloc la Sunna du Mustafa Saws, invalidant ainsi la deuxième Source de l'Islam après le Corann : la Sunna ?

Les chiites ont ensuite substitué à la Tradition de l'Envoyé d'Allah Saws des récits mensongers et inventés de toute pièce rapportés et transmis par leurs imams, parmi lesquels figurent entre autres le fameux El Kulayni. Alors que même certains de leurs imams parmi les moins extrémistes et les plus honnêtes reconnaissent volontiers que beaucoup des « hadiths » sur lesquels les chiites s'appuient sont forgés et inventés, et sont l'œuvre de menteurs.

Comment d'ailleurs accepter ou s'en remettre aux « traditions » rapportées par les chiites, lorsque l'on sait que ces derniers considèrent qu'il est légitime de mentir pour soutenir leurs opinions et qui font un usage totalement faussé et inconsidéré de la « taqiya » 18 derrière laquelle ils dissimulent et masquent la réalité de leurs croyances et de leurs pratiques déviantes pour ne pas se montrer sous leur vrai jour.

Mais le rejet total de la Sunna du Prophète Saws qu'opèrent les chiites est en fait la conséquence de leur attitude injuste, inqualifiable et complètement infondée vis-à-vis des Compagnons du Prophète Saws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:19

(suite)

CHAPITRE 4 : L'attitude des chiites vis-à-vis des Compagnons du Prophète

Il est établi chez les Gens de la Sunna, à la différence des hérétiques calomniateurs et menteurs que sont les chiites, que les Compagnons du Messager d'Allah Saws sont les personnages les plus pieux et les plus fiables de la Umma, et que personne après eux n'atteindra leur mérite. Le Coran lui-même contient des versets qui témoignent qu'ils sont agréés auprès de leur Seigneur, tels que :
Et Allah a certes agréé ceux qui t'ont prêté serment sous l'arbre[Sourate al Fath 48:18]

Muhammad est le Messager d'Allah, et ceux qui sont avec lui, sont durs envers les mécréants et compatissants entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés recherchant la Grâce de leur Seigneur et Son Agrément. Leur visage est marqué par la prosternation. Telle est leur description dans la Thora. Et l'image qui est faite d'eux dans l'Evangile est celle d'une semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'épaissit et ensuite se dresse sur sa tige, à l'émerveillement des semeurs. Allah par eux remplit de dépit les mécréants[Sourate al Fath 48:29]

Voilà ce qui est mentionné dans le Coran au sujet des Compagnons de l'Envoyé d'Allah saws, et la position de l'ensemble des Musulmans depuis toujours a été et est un sentiment de profond respect et d'amour pour ces Hommes de l'Islam dont le mérite ne sera jamais égalé par aucun autre homme sur la terre d'Allah.

Quant aux chiites qui se revendiquent de l'Islam, ils sont les seuls à considérer l'ensemble des Compagnons à l'exception de deux ou trois, comme des apostats, à les insulter honteusement et à les maudire !! Et qu'Allah nous préserve de ces abominations et qu'Il applique Sa Sentence sur les injustes !

Chez les chiites, la haine des Compagnons du Prophète et notamment de Abou Bakr, ‘Omar, ‘Othmân, Talha, Zobayr, ‘Abd Rahmân ibn ‘Awf, Abou ‘Obeyda sans parler de ‘Aïcha l'épouse du Messager qu'ils insultent et calomnient, fait partie des fondements de la Foi.

Si l'on demandait à un juif de nous citer les personnes qu'il respecte et tiens le plus en estime après Moussa Saws il dirait certainement : ceux qui l'on suivi parmi ses Compagnons. Et il en est de même des chrétiens qui considèrent les disciples de ‘Issa comme des gens respectueux voire même comme des saints hommes.

En revanche si la même question est posée à un chiite, il ne manquerait pas de manifester sa haine et son mépris pour les Compagnons les plus proches du Prophète Saws qu'il considère comme les pires êtres.

El Kulayni dans son « kâfi » rapporte un dire fiable et authentique selon les chiites, attribué à Ja'fâr ibn Muhammad Sâdiq dans lequel ce dernier aurait dit : « Les gens ont apostasié après la mort du Prophète Saws à l'exception de trois personnes. Je (il s'agit de celui qui fait la narration du « hadith ») demandai alors : qui sont ces trois personnes ? Il répondit : El Miqdâd ibn el Aswad, Abou Dhar el Ghifâri, et Salmân el Fârissi » 19

Nous ne mentionnerons pas toutes les inventions, les calomnies et les mensonges rapportés dans les livres chiites, pour ne pas rendre ce petit exposé trop fastidieux. Pour confirmer la position intenable et complètement déviante des chiites duodécimains vis-à-vis des Compagnons, nous citerons dans ce qui suit une parole de Khomeiny dans son livre « kachf el asrâr » dans lequel d'ailleurs se trouvent deux chapitres entiers consacrés au dénigrement et à la calomnie vis-à-vis de Abou Bakr Siddîq et de ‘Omar ibn el Khattâb Qu'Allah l'agrée. Cet égaré, que les chiites considèrent encore de nos jours comme un wali Allah, a osé écrire concernant ces deux valeureux Compagnons du Prophète Swt :« Le cas des deux Cheikhs (il s'agit ici d'Abou Bakr et de ‘Omar) ne nous intéresse pas ici. Ainsi que leurs oppositions au Corann et de leur amusement avec les Lois d'Allah, de ce qu'ils ont rendus licites et illicites de leur propre chef, de l'injustice qu'ils ont commise à l'encontre de Fatima fille du Prophète et de ses enfants... Mais nous nous contenterons d'attirer l'attention sur leur ignorance des Lois d'Allah et des lois de l'Islam… De tels individus ignorants, stupides, menteurs et criminels sont loin d'être considérés comme des imâms » 20 .

Khomeiny dit aussi en qualifiant les actes de ‘Omar ibn el Khattâb Qu'Allah l'agrée :
« Ils (les actes de ‘Omar) sont des actes issus de la mécréance, de l'hérésie et de l'opposition à des versets mentionnés dans le Corann » 21

Khomeiny a écrit aussi dans « kachf el asrâr », pour expliquer l'absence dans le Texte du Corann de la mention de l'imâmisme qui est un fondement du chiisme comme nous l'avons évoqué plus haut :
« De tout ce qui vient d'être avancé, il apparaît clairement que l'opposition au Corann des deux cheikhs (Abou Bakr et ‘Omar) n'était pas au yeux des Musulmans d'une grande importance. Les Musulmans étaient alors soit partisans des deux cheikhs et les soutenaient ou ils étaient des dissidents qui n'eurent pas le courage de s'exprimer devant ceux qui ont agit comme ils ont agit envers le Prophète et sa fille. Et même si parmi eux certains osaient parler, leurs dires n'étaient pas pris en considération. En conclusion, même si ces choses (Khomeiny parle ici des fondements du chiisme tels que l'imâmisme) étaient mentionnées clairement dans le Corann, ces derniers (Abou Bakr et ‘Omar) n'auraient jamais abandonné leur voie et ne se seraient jamais écarté du pouvoir » 22

Khomeiny prétend également, comme le soutiennent tous les chiites, ce qui constitue d'ailleurs chez eux un fondement, que le Prophète saws aurait désigné, avant sa mort ‘Ali Qu'Allah l'agrée comme son successeur légitime et Calife. Ce qui implique de facto, qu'Abou Bakr et ‘Omar ont désobéi aux recommandations du Messager d'Allah Saws.

Quant on sait l'importance que les chiites duodécimains accordent à l'imamat ce credo que nous venons de mentionner placerait Abou Bakr et ‘Omar dans la situation de ceux qui se seraient opposés à l'accomplissement de la Révélation.

Ce qui est une accusation très grave et surtout une calomnie évidente et indigne, qui appelle à toutes les interrogations et suscite de grandes suspicions quant à l'origine de ce mouvement hérétique qu'est le chiisme. Ainsi Khomeiny a écrit dans « el houkouma el islamiya » (la république islamique) au sujet du principe de l'imamat :

« Nous croyons au principe de la succession et que le Prophète devait nécessairement désigner un Calife après lui, et c'est ce qu'il fit » 23 , et il ajoute un peu plus loin : « Et la désignation du Calife pour lui succéder (au Prophète) faisait partie, parachevait et complétait la Révélation » 24 , et Khomeiny confirme cela en des termes sans équivoque : « Car si le Messager Saws n'avait pas désigné son successeur il aurait été considéré comme n'ayant pas transmis le Message » 25 .

Il ne fait aucun doute pour celui qui possède un minimum de connaissances de base sur l'Islam que ces paroles et ces dires défendus par les chiites ne sont que mécréance. Et ceci est évident car ces dires concernant l'imamat et notamment le fait que le Messager d'Allah Saws a nécessairement désigné son successeur, et que cela faisait partie de la Révélation, impliquent que les Textes devraient les mentionner.

Or, il n'existe dans aucun passage du Corann, ni dans tout ce qui est rapporté de hadiths, ne serait ce qu'une simple allusion à ce fondement de l'imamat qui est un pilier de la foi selon les chiites. Ce qui signifierait donc, selon leur point de vue toujours, que le Corann a été modifié, sans parler de la Sunna à laquelle ces derniers n'accordent pas le moindre crédit. Et cela est sans aucun doute de la mécréance et une telle approche exclut de l'Islam par la grande porte.

Ensuite, pour tenter d'expliquer cette thèse bancale, les cheikhs du chiisme ont inventé de toute pièce la fable de la conspiration de Abou Bakr et ‘Omar et de certains autres Compagnons complotant comme de vulgaires politiciens véreux, et loin d'eux de telles accusations, contre ‘Ali qu'ils voulaient écarter du pouvoir, pour on ne sait quel motif, alors que le Prophète lui-même aurait désigné ce dernier comme son successeur légitime et afin que soit complétée la Révélation.

Et celui qu'Allah égare, ne trouvera personne pour le guider !

Les atteintes graves et les accusations infondées que les chiites dirigent contre les Compagnons du Messager de l'Islam - qu'Allah les agrée tous -, ne visent pas que ces derniers, mais elles touchent aussi indirectement le Prophète Saws lui-même. Car en dénigrant, insultant, et accusant les Compagnons du Prophète de falsification, de trahison et d'apostasie, les chiites dénigrent aussi la Mission du Prophète de l'Islam, qui dès lors n'a pas été mené à bien.

Car si le Prophète Saws fut le modèle et le guide des Compagnons qui dès sa mort ont apostasié et se sont comportés comme les pires mécréants et les pires criminels, selon les termes des chiites, c'est que le Messager d'Allah Saws n'aurait pas été en mesure d'exercer sur ses disciples une influence bénéfique et salutaire. Or, on reconnaît un arbre à ses fruits.

Voici quelques échantillons de ce que l'on peut lire dans les ouvrages chiites. Les déviances et innovations de cette secte hérétique sont innombrables et ne pourraient être recensées que dans plusieurs volumes. Il suffirait pour se rendre compte de l'ampleur de l'égarement des chiites de lire simplement quelques passages des livres que nous avons mentionnés ici et notamment les livres de Khomeiny « el houkouma el islamiyya » (la république islamique) ou « kachf el asrâr » (le dévoilement des secrets).

En matière de déviances retenons également, et pour ne citer que cela, que les chiites en opposition aux Textes et au Consensus des Savants de la Umma considèrent que le mariage de jouissance (zawâj el mout'a 26 ) est licite.

Et pour conclure sur les égarements de ces innovateurs hérétiques, nous souhaiterions mettre en garde le lecteur contre le « double langage » des chiites qui pour s'immiscer au sein des membres de la Umma pour y répandre leur poison idéologique sans être démasqués, se servent de la taqiya dont ils font un usage inconsidéré et complètement faussé.

Ainsi les chiites vont même jusqu'à dire le contraire de ce en quoi ils croient uniquement pour tenter de s'infiltrer par la suite parmi les Gens de la Sunna et tenter ainsi de propager leurs croyances. Car il est évident que s'ils se présentaient aux gens en déclarant ouvertement, par exemple que le Corann est altéré ou que tous les Compagnons du Prophète Saws sont des apostats, ils se feraient derechef refouler.

Et malgré cela, les chiites sont actifs et ont réussi ces dernières années à développer leur Da'wa au sein de la Umma au point que certains se sont laissés abuser par leur double langage et se sont laissés entraîner dans ce mauvais chemin qu'est le chiisme, ce mouvement mystico ésotérique, porteur de toutes sortes de déviances et d'incohérences voire d'absurdités inacceptables d'un point de vue rationnel et surtout islamique.

Ces quelques modestes pages ne sont qu'un appel à la vigilance adressé à nos frères et sœurs contre cette religion dont le livre n'est pas le Corann et dont la tradition n'est pas la Sunna, mais dont les fondements reposent sur les inventions et les mensonges de quelques alliés du chaytân qui ne font qu'égarer ceux qui ignorants des véritables fondements de l'Islam originel, se sont laissés manipuler par des apparences et des discours trompeurs :

Et ainsi Nous avons assigné à chaque prophète un ennemi : les diables parmi les djinns et les hommes qui s'inspirent mutuellement des paroles embellies et trompeuses[Sourate El An'âm 6:112] Et les diables inspirent leurs alliés pour disputer avec vous. Mais si vous leur obéissez vous serez alors des associateurs[Sourate El An'am 6:121]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:20

(suite et fin)

Notes d'Al-Mourabitoune

1 Les chiites duodécimains croient entre autres parmi leurs innovations déviantes à l'existence d'un imam caché infaillible descendant de ‘Ali, successeur légitime de la communauté. Ce mouvement est la religion officielle de l'Iran.

2 ‘Adi ibn Hatim, un Compagnon du Prophète anciennement chrétien et fraîchement converti à l'Islam entendit un jour le Messager d'Allah –‘alayhi salat wa salam- réciter le verset : « Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines comme seigneurs en dehors d'Allah ». Il dit alors au Messager : -O Envoyé d'Allah, ils ne les adorent pas. Et le Prophète répondit : -Ne rendent ils pas licite ce qu'Allah a déclaré illicite et illicite ce qu'Allah a déclaré licite et ce avec leur entière approbation ? Voici donc comment les juifs et les chrétiens adorent leurs rabbins et leurs moines [Sahih el Bokhari]

3 « Hayât el qouloûb » (la vie des cœurs) de El Majlissi : 3/10.

4 « El kâfi » page 287. Et ce prétendu hadith sur lequel s'appuie cette croyance a été déclaré authentique par les chiites khomeynistes dans un de leurs ouvrages intitulé « Kachf el asrâr » (le dévoilement des secrets) et quels secrets !

5 « El kâfi » page 160, et pour plus de détails dans ce registre voir aussi « el bâb el hâdi ‘achar » (la 11° porte) et « Kachf el mourâd » (le dévoilement du but) de Ibn Moutahar ech Chi'i.

6 « El houkouma el islamiya » (la république islamique) de Khomeiny page 52, édition El Qâhira (le Caire) 1979 et édition de Tahrân.

7 « El houkouma el islamiya » page 112

8 Il s'agit ici de Fatima Zohra, la fille du Prophète Muhammad saws, qu'Allah l'agrée et épouse de ‘Ali .

9 Ce dire est rapporté par El Kulayni dans son « El kâfi » volume 1 pages 239 et 241, édition de Tahrân dans le chapitre sur la mention du Mushaf de Fatima.

10 Voir les « Awa-ïl el maqâlât » de El Moufîd page 93.

11 « Mir âtoul ‘ouqoûl » (le miroir des esprits) page 253

12 Voir « El houkouma el islamiya » de Khomeiny page 66

13 « Faslou l khitâb… » (La parole décisive attestant de l'altération du Livre du Seigneur des seigneurs) 30/ page 238-329.

14 « Kachfoul asrâr » de Khomeiny, page 114, en langue perse rapporté de l'ouvrage d'Abou Hassan Nadwi « Souratayn moutadhâdatayn » (Deux aspects contradictoires) page 94, édition de ‘Ammân

15 Voir à ce sujet le livre « L'origine et les fondements du chiisme » de Muhammad Hassan Kâchif el Ghata, page 79 édition « Mou assassat el i'lâmi » Beyrouth.

16 « L'origine et les fondements du chiisme »

17 « Oussoûl el akhiyâr… » page 94 édition de 1401 de l'Hégire. « Tous leurs recueils de hadiths authentiques… » veut dire également les deux Sahih de Bokhari et de Muslim.

18 La taqiya est un principe islamique appuyé par les Textes et qui autorise le Croyant vivant en milieu hostile à dissimuler sa Foi, ou à manifester certaines formes d'allégeance envers les kuffars, et dans certains cas extrêmes, tels que la torture, à prononcer des paroles de kufr si on l'exige de lui. C'est un allégement de la part d'Allah qui pardonne ce qui est dit ou accompli sous la contrainte. Les règles et les limites de la taqiya ont été clairement définies par les fouqaha (les juristes de l'Islam). Mais chez les chiites, la taqiya est un principe de base qui les accompagne en permanence dès qu'ils sont confrontés à un individu que ne partage pas leurs croyances, et dont ils font usage surtout avec les Gens de la Sunna qu'ils considèrent comme de véritables ennemis. Ceci explique que les chiites admettent difficilement qu'ils sont chiites, et qu'ils abordent rarement avec les Gens de la Sunna les questions liées à leurs croyances.

19 Ce prétendu « hadith » est rapporté dans « El kâfi » de Kulayni volume 3 page 85, ce dire est également rapporté au volume 2 page 244, et d'autres « traditions » valables chez les chiites sont aussi mentionnées dans le même ouvrage volume 22 page 351 hadith n° 76 et page 352 hadiths n° 78 et 80. Tous ces dires rapportés dans cet ouvrage convergent dans le sens de l'apostasie de la quasi-totalité des Compagnons du Prophète à l'exception de trois ou sept Compagnons selon les versions ! Le Cheikh chiite surnommé El Moufîd rapporte également d'étranges récits mentionnant clairement que la quasi-totalité des Compagnons ont apostasié après la mort du Prophète, comme dans son ouvrage intitulé « el ikhtissâss » à la page 5 et 6. C'est aussi ce que mentionne El Kachi dans son livre « Er rijâl », qui notamment rapporte un dire dans lequel El Bâqer, mentionné avant, accuse Abou Bakr et ‘Omar d'être les principaux responsables de l'égarement et de l'apostasie généralisés qui auraient eu lieu, selon eux, après la mort du Prophète. L'ensemble de leurs « savants » les plus réputés et les plus reconnus chez eux s'accorde à dire que la quasi-totalité des Compagnons ont apostasié et que la Umma dans son ensemble s'est égarée, comme c'est le cas de : Ibn Bâbouwih, El Qoûmi, El Majlissi, Toussi, Muhammad Bâqir.

20 « Kachf el asrâr » de Khomeiny, page 107 et 108

21 « Kachf el asrâr » de Khomeiny, page 116

22 Cette fable est mentionnée dans « kachf el asrâr » page 117. On est d'autant plus étonné et choqué à la lecture de telles inepties quand on prend en considération l'attachement des Compagnons du Prophète au Corann, sans parler de leur courage et de leur désintéressement pour la Cause de l'Islam pour lequel un grand nombre ont été tués. Comment admettre alors que tous les Compagnons se seraient lâchement terrés dans le silence face à une telle abomination dont sont accusés sans vergogne, et sans preuve aussi, ceux dont le Messager d'Allah –‘alayhi salat wa salam- a mentionné le grand mérite : Abou Bakr et ‘Omar !

23 « El houkouma el islamiyya » page 18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:22

Que disent les références chiites au sujet des Compagnons ?



Les chiites duodécimains s'offusquent souvent quand ils entendent les sounnites les accuser de croire que la plupart des Compagnons (radhia Allâhou anhoum) ont apostasié après le départ du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) de ce monde... Ils soutiennent que cela relève de la pure diffamation, et affirment au contraire témoigner de la considération pour les Compagnons du Prophète, en se permettant néanmoins d'émettre des "critiques" par rapport à l'attitude de certains Compagnons (radhia Allâhou anhoum) (et même de certaines épouses du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam)) à l'égard de Ali (radhia Allâhou anhou) (dans les conflits qui les ont opposés. Voir à ce sujet l'article suivant: Que penser des divergences qui ont opposé les Compagnons (radhia Allâhou anhoum) ) et des proches du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam)...

Alors, info ou intox de la part des sounnites ? Pour trancher à ce sujet, le meilleur moyen est de revenir vers les sources chiites duodécimaines elles-mêmes et de voir ce qu'elles ont a nous dire concernant les Compagnons (radhia Allâhou anhoum)...

Justement, quand on prend le temps de consulter les plus grades références chiites, on constate qu'elles contiennent bel et bien des passages plus ou moins explicites évoquant non seulement l'apostasie de la quasi-totalité des Compagnons (radhia Allâhou anhoum), mais aussi des insultes intenables à l'encontre des plus illustres d'entre eux, tels que Abou Bakr, Oumar (radhia Allâhou anhoum 'adjma'ïn)... et même les mères des Croyantes, les épouses du Prophète Mouhammad !!!

Pour prouver ce que j'avance, je vais reproduire dans les lignes suivantes quelques extraits d'ouvrages chiites connus et reconnus, et ce, essentiellement pour permettre à ceux ou celles qui pensent qu'il n'y a aucune différence fondamentale entre le chiisme et le sounnisme de réaliser combien ils sont loin de la vérité... ce qui n'est pas très étonnant vu que les horreurs contenues dans les références chiites concernant les Compagnons (radhia Allâhou anhoum) sont très souvent passées sous silence...

Je précise que les images qui illustrent cet article sont des copies d'écran de sites chiites publiant en ligne leurs textes de référence.

--------------------------------------------------------------------------------

L'apostasie de la quasi-totalité des Compagnons dans les sources chiites:

Al Koulaïni 1 rapporte la Tradition suivante dans son ouvrage "Al Kâfi" - Volume 2 / Page 244: "Chapitre (concernant) le petit nombre de croyants" - Hadith 6, avec les annotations en bas de page:

Annotations:

Traduction partielle de la Tradition N°6, dont le contenu est attribué à Abou Dja'far:

" (...) Les Mouhâdjirînes et les Ansâr sont partis (ndt: c'est à dire qu'ils ont tous abandonné l'Islam) exception faite de..." (ndt: le narrateur décrit) et il indiqua trois avec ses doigts." Houmrân (ndt: le narrateur) dit: Je demandai alors: "Je donnerai ma vie pour vous, quelle est la condition de Ammâr (ndt: Ibn Yâsir, le Compagnon bien connu du Prophète...) ? Il répliqua: "Qu'Allah aie pitié de Ammâr (...) Il a prêté allégeance et a été tué en martyr." (ndt: le narrateur ajoute:) Je me suis dit en moi-même: "Il n'y a rien de meilleur que le martyr." Il (ndt: Abou Dja'far) me regarda alors et demanda: "Peut-être penses-tu qu'il est semblable à ces trois (ndt: cités précédemment) ?... Loin de là, loin de là..."

En annotation de ce passage, voici notamment ce qu'on peut lire dans la marge:

"C'est à dire qu'il a fait un signe avec trois de ses doigts. Et les trois désignés sont Salmân, Abou Dhar et Miqdâd, comme le rapporte Al Kach-chi -Page 8 (de son ouvrage)- avec sa propre chaîne de transmission de Abou Dja'far Al Bâqir alayhis salâm: "Les gens ont apostasié, exception faite de trois personnes: Salmân, Abou Dharr et Miqdâd." (...) Et (ndt: l'expression) "les gens" désignent les personnes autres que les "Ahl oul Bayt" (ndt: c'est à dire la famille du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam)), et l'apostasie fait référence à l'abandon de la foi (Al irtidâd 'anil Imân) et non pas de l'Islam (lâ anil islam), comme on pourrait le comprendre des récits. (...)" 2

Toujours dans les annotations annexes, il y a quelques autres Traditions du même genre qui sont citées et qui évoquent l'apostasie de l'ensemble des Compagnons, exception faite de trois d'entre eux -ou de sept, en comptant ceux qui sont revenus vers la foi par la suite- ...

Cette Tradition de "Al Kâfi" est reprise, sans qu'aucune critique sur son authenticité ne soit exprimée, dans un autre ouvrage de référence chiite, en l'occurrence le "Bihâr oul Anwâr" de Al Madjlisi 3: Volume 22 / Page 345 - Hadith N° 54

D'autres Traditions allant dans le même sens sont citées ailleurs dans le même ouvrage:

Volume 22 / Page 351 - Hadith N°76, Page 352 - Hadiths N°78 et 80

La Tradition N°76 précise que l'apostasie de la quasi-totalité des Compagnons (radhia Allâhou anhoum) serait évoquée de façon implicite dans le passage suivant du Qour'aane (on n'en est pas à une aberration près...) :

"Muhammad n'est qu'un messager - des messagers avant lui sont passés - S'il mourait, donc, ou s'il était tué, retourneriez-vous sur vos talons ? (...)"

(Sourate 3 / Verset 144)

Les Traditions N°78 et N°80 indiquent également que l'ensemble des Compagnons a apostasié, exception faite de trois d'entre eux au départ, puis de quatre autres, par la suite, qui sont revenus vers la foi (Abou Sâsan, Ammâr, Chatîrah et Abou Oumrah (radhia Allâhou anhoum))...

Les accusations d'apostasie à l'encontre de la plupart des Compagnons du Prophète sont aussi présentes, en des termes similaires, dans les écrits de Cheikh Al Moufîd 4, plus précisément dans son ouvrage intitulé "Al Ikhtisâs" - Pages 5 et 6:

On retrouve encore ces Traditions dans le commentaire du Coran intitulé "Tafsîr Ayyâchi" 4b - Volume 1 / Page 198 - Hadiths 148 et 149 (d'autres références sont indiquées dans la marge, en bas de page) :

--------------------------------------------------------------------------------

Les insultes et calomnies à l'égard des plus illustres Compagnons (radhia Allâhou anhoum) dans les sources chiites:

Dans le "Tafsîr" de Al Qoummi 5 - Volume 1 / Page 214, on peut lire ceci dans les commentaires du verset 112 de la Sourate 6 6 :

Traduction: "Et le passage: "Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi : des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées" signifie que pour chaque Prophète qu'Allah a envoyé, il y avait dans sa communauté des démons parmi les hommes et les djinns qui "s'inspiraient les uns aux autres", c'est à dire qui se disaient les uns aux autres: "Ne croyez pas en "ces paroles enjolivées" de façon trompeuse. Ceci est une révélation mensongère." Et mon père m'a rapporté, de Housseïn Ibn Saïd, de certains de ses amis (littéralement: "de ses hommes"), de Abou Abdillâh (A.S.) que celui-ci a dit: "Pour chaque Prophète qu'Allah a envoyé, il y avait dans sa communauté deux démons qui lui causaient du tort et égaraient les gens après son départ. (...) Les deux compagnons (ndt: démoniaques) de Mouhammad (S.A.W.) étaient Djabtar et Zouraïq (...)"

La question qui se pose ici concerne bien évidemment l'identité de ces deux personnes: Djabtar et Zouraïq... Le commentateur du Qour'aane chiite indien Moulla Maqboul l'explicite: Il s'agit du premier et du second (Réf: "Maqboul Qour'aane Chi'i", en ourdou - Page 281), c'est à dire les deux premières personnes à avoir succédé au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), en l'occurrence Abou Bakr et Oumar (radhia Allâhou anhoum)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:23

On retrouve une allusion à Djabtar et Zouraïq dans un autre commentaire du Coran de référence chez les chiites, j'ai nommé le "Noûr outh Thaqalayn" de Abd Aliy Al 'Aroûsi Al Houwayzi - Volume 3 / Page 18 (qui indique comme source pour sa citation le "Tafsîr Ayyâcchiy" (déjà évoqué plus haut)), dans ses commentaires concernant un verset sur l'Enfer :

Traduction: "(Il est rapporté de) Abou Basîr qu'il a dit: On présentera l'Enfer, qui aura sept portes. La première d'entre elle sera pour l'injuste (ou le tyran - Adh dhâlim) (1) et celui-ci est "Zouraïq"; la seconde sera pour "Djabtar", la troisième sera pour le troisième, la quatrième pour Mouâwiya, la cinquième pour Abd al Malik, la sixième pour Akr ibn Hawsar (2) et la septième pour Abou Salâmah. Ce sont là les portes de l'Enfer pour ceux qui les auront suivi. (3)"

Dans les annotations pour ce passage, voici ce qu'on peut lire:

Traduction de la troisième note, qui est la plus importante:

(3) Al Madjlisiy dit: "Zouraïq" fait allusion au premier, car les arabes tiraient mauvais présage de la couleur jaunâtre des yeux. Et "Al Djabtar" c'est le renard. Peut être qu'on lui a donné ce surnom à cause de sa tromperie et de sa ruse. Et dans d'autres narrations, le contraire est mentionné et c'est ce qui est plus probable, car "Djabtar" pour le premier convient mieux. Et il est possible qu'ici également ce soit le sens voulu, mais le second a été cité d'abord parce qu'il est plus scélérat (chaqyi), plus dur (afadh) et plus brutal (aghladh). Et (l'expression) Askar ibn Hawsar fait allusion à certains califes omayyades ou abassides. De la même façon, Abou Salâmah désigne Abou Dja'far Ad Dawânîqi. Et il est possible que "Askar" fasse allusion à Aïcha et toutes les personnes de "Djamal" (c'est à dire qui ont lutté aux côtés de Aïcha durant la bataille du chameau contre Ali), car le chameau de Aïcha s'appelait Askar et il est rapporté qu'il était un "Chaytân" (démon). Fin de citation. (...)"

Il est évident, quand on considère le contenu même des propos de Al Madjilisi et qu'on en fait le rapprochement avec l'évocation dans la Tradition du "troisième", juste avant la mention de Mouâwiya, que ces adjectifs numériques désignent bel et bien les trois premiers Califes, Abou Bakr, Oumar et Ousmân (radhia Allâhou anhoum) !!!

Et ce n'est pas tout: Le grand spécialiste chiite de la science des Hadiths, Housseîn Ibn Abdis Samad Al 'Amiliy écrit dans son ouvrage intitulé "Wousoûl oul Akhyâr Ilâ ousoûlil akhbâr" (Page 164, selon la citation qu'en fait Ihsân Ilâhi Zahîr dans son ouvrage intitulé "Ar raddoul Kâfi..." - Page 239), après avoir cité des Compagnons comme Abou Bakr, Oumar, Outhmân, Talha, Zoubayr, Abou Oubeïdah Ibn Djarrâh, Aïcha (radhia Allâhou anhoum 'adjma'ïn):

"Ceux là, nous nous rapprochons d'Allah et de Son Messager en les insultant, en les haïssant et en haïssant ceux qui les aiment."

Conclusion: Face à toutes ces Traditions et références * (et bien d'autres encore, qui n'ont pas été citées ici par souci de concision), force est de constater, comme je l'ai mentionné en introduction, que les accusations sounnites à l'encontre des chiites en ce qui concerne les Compagnons ne sont pas infondées et injustifiées, et qu'au contraire, celles-ci reposent bel et bien sur des références claires et vérifiables... Dans ces conditions, on ne peut expliquer les tentatives chiites de nier ces Traditions abjectes, tout en essayant de semer le doute sur l'intégrité des Compagnons au travers des "critiques historiques objectives", que de deux façons:

- Soit ils ignorent eux mêmes les horreurs et abominations que contiennent leurs ouvrages de références, qui expriment en principe leurs doctrines, auquel cas, il leur est peut être judicieux de se demander, en toute sincérité, s'ils se reconnaissent dans ces croyances abjectes et s'ils adhèrent à ces accusations insensées...

- Soit leur attitude s'inscrit dans le cadre de la "Taquiya" (dissimulation de leurs véritables croyances), et ce, afin de ne pas blesser d'emblée la sensibilité des sounnites visés par leurs actions de propagande, souvent faites d'ailleurs sous couvert du rapprochement et de l'union entre chiites et sounnites...7

Sur ce dernier point d'ailleurs, je tiens à préciser qu'il est tout à fait exact que le rétablissement et la sauvegarde de l'unité de la "oummah" constitue une priorité. Cependant, en tant que croyant, il est aussi de notre devoir d'agir pour défendre l'intégrité de la foi islamique, mais aussi pour protéger l'honneur et la dignité de ceux qui ont fait tant d'efforts afin que l'Islam nous parvienne, en l'occurrence les Compagnons (radhia allâhou anhoum), en dénonçant, en condamnant et en luttant de la façon la plus ferme toute attaque portée à leur encontre. Ce serait une façon pour nous, en quelque sorte, de leur exprimer notre reconnaissance...

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) disait:

"Lorsque vous voyez des gens qui insultent mes Compagnons (radhia allâhou anhoum), alors dites: Que la malédiction d'Allah soit sur le mal que vous faites".

(Rapporté par Ibné Oumar r.a., cité dans Tirmidhi).

Qu'Allah illumine notre cœur et notre raison, nous garde sur le Chemin de la Rectitude et nous accorde l'amour et le respect pour l'ensemble des Compagnons (radhia Allâhou anhoum).

Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !

--------------------------------------------------------------------------------

1- Mouhammad Ibn Ya'qoûb Al Koulaïni: Le maître des "Mouhaddithîn" (spécialistes de la narration des Hadiths) chiites. Il est l'auteur d'un des quatre ouvrages les plus importants des imâmites, "Al Kâfi". Retour

2- Pour comprendre la subtilité entre l'abandon de la foi et l'abandon de l'Islam, il faut savoir que lorsque les termes "Imân" et "Islam" sont mis en opposition, le premier désigne la foi intérieure, celle qui permet à une personne de sortir de l'état de "koufr", et le second désigne la soumission apparente... Retour

3- Il s'agit de Moulla Mouhammad Bâqir Ibn Mouhammad Taqiy Al Madjlisi. Il est né en l'an 1037 de l'Hégire et est décédé en l'an 1110. Il compte parmi les ennemis les plus acharnés des sounnites. Al Qoummi (autre savant de référence chiite) écrit à son sujet: ""Al Madjlisi" (...) c'est le "Cheikh" de l'Islam et des musulmans, l'âme du "Madhab" (école de pensée) et du Dîn (religion), l'Imâm, le très grand savant (Allâmah), le spécialiste (Mouhaqqiq), l'expert (Moudaqqiq)" - Réf: Al Kouna wal Alqâb / Volume 3 - Page 121. Retour

4- Mouhammad Ibnou Nou'mân Al Akbariy Al Baghdâdiy, né en l'an 337 de l'Hégire et mort à Baghdad en l'an 413. Il est plus connu sous l'appellation de "Al Moufîd", titre que lui aurait donné le douzième Imâm, l'occulté dont les duodécimains attendent le retour depuis des siècles - Réf: "Ma 'âlim oul Oulamâ" - Page 101. Retour

4b - L'auteur de ce Tafsîr n'est autre que Aboun Nadhr Mouhammad Ibn Mas'oûd Al Ayyâchiy As Soulami As Samarqandi, plus connu sous le nom de "Al Ayyâchiy". Il compte parmi les savants chiites de renommée du troisième siècle de l'Hégire. An Nadjâchiy écrit à son sujet qu'il est fiable (thiqah), véridique (sadoûq)... (Ridjâl An Nadjâchiy - Page 247). Retour

5- Aboul Hassan Aliy Ibn Ibrâhim Al Qoummiy. Considéré comme étant l'Imâm des exégètes chiites et le plus ancien d'entre eux. Il compte parmi les personnes de renommée du troisième siècle de l'Hégire chez les chiites. Retour

6- "Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi : des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent." Retour

* L'authenticité des ces Traditions n'est remise en question dans aucune des références citées. Retour

7 - Il convient de souligner que bon nombre de chiites (et même de sounnites) affirment que l'époque où les duodécimains insultaient les Compagnons est révolue, et que, de nos jours, ce genre de question, d'ordre secondaire, doit être dépassé par la recherche de l'union... Pourtant, quand on consulte certains ouvrages rédigés ou approuvés par des grands noms contemporains du chiisme imâmite, on constate que le dénigrement des plus illustres Compagnons (radhia Allâhou anhoum) est encore d'actualité... malheureusement...

A titre d'exemple, on pourrait citer une invocation, intitulée "doua sanamay qouraïch" (invocation dite "des deux idoles qouraïchites"), qui est reprise notamment dans l'ouvrage "Touhfat oul awâm maqboûl" (page 421 et suivantes), dont voici une traduction partielle et approximative:

"Ô Allah, envoie Ta bénédiction sur Mouhammad et sur la famille de Mouhammad. Ô Allah, maudis les deux idoles qouraïchites, les deux démons, sorciers, menteurs (...), qui ont contredit Tes ordres, ont renié Ta Révélation et Tes bienfaits, ont désobéi à Ton Messager, ont changé Ta religion, ont fait sombrer dans l'oubli Tes prescriptions, ont annihilé Tes obligations, ont falsifié Tes versets, ont fait preuve d'animosité envers Tes amis, se sont alliés à Tes ennemis, ont déclaré la guerre à Tes territoires et ont nuit à Tes serviteurs. Ô Allah, maudis-les ainsi que ceux qui les ont suivi, leurs amis, leurs alliés et ceux qui les aiment, eux qui ont détruit la maison prophétique, ont brisé sa porte et son toit, l'ont mis en sens dessus dessous, ont fait disparaître ses occupants, ont tué leurs enfants, ont vidé son "mimbar" de celui à qui il avait été légué et qui était le dépositaire de sa science, ont renié l'Imâmat de celui-ci, ont associé ("chirk") à leur Créateur. Leurs péchés est donc devenu considérable, c'est pourquoi jette-les pour l'éternité dans le "saqar". Et qui te dira ce qu'est le "saqar" ? Il ne laisse rien et n'épargne rien. Ô Allah maudit les autant de fois que de méfaits qu'ils ont commis (...)" - Aoûdhou billâh mim mithli hâdhihil kalimât !

Dans cette invocation, vous l'aurez compris, les deux idoles Qouraïchites ne sont personne d'autre que Abou Bakr (radhia Allâhou anhou) et Oumar (radhia Allâhou anhou) - Na'oûdhou billâh min dhâlik ! Il est difficile d'imaginer combien le coeur de ceux qui profèrent de tels mensonges, de telles calomnies à l'encontre de ceux deux illustres Compagnons (radhia Allâhou anhoum) doit être empli de haine. Le pire, c'est qu'en introduction à ce doua, de très grandes récompenses sont annoncées en faveur de celui qui le récite !!! Les chiites pourraient toujours objecter que ce doua n'a aucun fondement et que la Tradition qui en parle est forgée... Le problème, c'est que sur la couverture même de l'ouvrage, il est précisé que son contenu est conforme aux Fatâwa de savants chiites de référence tels que Khomeïni, Al Khoï... Les pages et la couverture de cet ouvrage ont été numérisées, et les arabophones peuvent vérifier l'exactitude des informations que j'ai reproduit ici en suivant ce lien: http://www.khayma.com/fnoor/doc.htm#b . A noter que d'autres références du même genre, extraits par exemple des écrits de Khomeïni, sont présents également sur ce même site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:29

Croyances Chiites concernant le Coran

Jabir a rapporté que l'Imam Baqir a dit: "Personne ne peut affirmer avoir rassemblé tout le Coran tel qu'il a été révélé par Allah, si ce n'est un menteur. Les seules personnes à avoir entièrement compilé et appris par coeur le véritable Coran étaient Ali ibn Abi Talib et les Imams qui lui ont succédé.(Usul Kafi: 1:228)


On rapporte qu'un homme récitait le Coran en compagnie de l'Imam Ja'far. Le narrateur dit qu'il entendit certains versets, durant la récitation, qui ne correspondaient pas à des versets reconnus. L'Imam Ja'far dit a la personne qui récitait "Ne récite pas de cette manière. Récite comme les gens jusqu'à ce que le Mahdi arrive. Quand le Mahdi arrivera, il récitera le véritable Coran et le Coran compilé par Ali sera à nouveau ramené. (Ibid: 2.622)

Allah dit dans la sourate "La Famille d'Imraan" (33):
"Certes, Allah a élu Adam, Noé, la famille d'Abraham et la famille d'Imran au-dessus de tout le monde"
Allamah Ali ibn Ibrahim AI-Qummi - un des plus anciens commentateurs Chiites dit, concernant ce verset :
L'Imam a dit: 'Les mots : "La Famille de Mouhammad" étaient eux aussi révélés avec les mots "La Famille d'Imraan." Ils (se referrant aux Compagnons du Prophète (pbsl) ont retiré ces mots "La Famille de Mouhammad" du texte original (Commentaire d'Al-Qummi:308). L'accusation d'avoir retiré ces mots est incompatible avec une éventuelle abrogation de versets. Il est clair que ce commentaire accuse les Compagnons du Prophète (pbsl) d'avoir modifié le Coran.

Allah dit dans la sourate "Taha" (115):
"En effet, Nous avons auparavant fait une recommandation à Adam; mais il oublia; et Nous n'avons pas trouvé chez lui de résolution ferme"
Il est rapporté que l'Imam Ja'far a dit qu'Allah a révélé ce verset avec les mots suivants:
"Nous avons parlé à Adam de Mouhammad, Ali, Fatima, Hassan, Hussain et des Imams, leurs progenitures, mais il (Adam) a oublié." Ja'far a dit: 'Par Allah, ce sont ces mots qui ont été révélés à Mouhammad.' (Usul Kafi: 1:416 ainsi que les notes de bas de page de la traduction de Maqbool : 637)

Allah dit dans la sourate "Yusuf" (49):
"Puis, viendra après cela une année où les gens seront secourus [par la pluie] et iront au pressoir."
Dans le commentaire d'AI-Qummi, il est rapporté par l'Imam Ja'far qu'un homme récita ce verset en présence de Ali. Ali dit: 'Que presseront-ils? Du vin?' La personne demanda comment il devait lire ce verset. Ali répondit que ce verset avait été révélé comme suit: "Puis une année viendra ou les gens recevront une aide généreuse et ou il pleuvra abondamment". (Commentaire d'Al-Qummi: 192)

Le mot "Ya'siroon" dans le Coran actuel est à la forme active. D'après le commentaire, il aurait du être lu à la voix passive "Yu'saroon" pour en modifier le sens. En commentaire de bas de page dans la traduction de Maqbool, il est écrit que ce mot (Ya'siroon) a été changé de la voix passive à la voix active pour rendre service aux fantaisies des Califes amateurs de vin. (Traduction de Maqbool: 479)

Allah dit dans la sourate "Mouhammad" (9):
"C'est parce qu'ils ont de la répulsion pour ce qu'Allah a fait descendre. Il a rendu donc vaines leurs oeuvres."
AI-Qummi rapporte que l'Imam Muhammad Baqir a dit que l'ange Jibreel a transmis le verset comme suit: 'C'est parce qu'ils découvrirent ce qu'Allah révéla à propos de Ali'. C'est alors que les apostats enlevèrent le nom de Ali du Coran. (Ibid: 1011)

Allah dit dans la sourate "Waqi'ah" (29):
"Et les gens de la droite; que sont les gens de la droite ? [Ils seront parmi]: des jujubiers sans épines, et parmi des bananiers aux régimes bien fourni"
Une personne récita ce verset en présence de Ali. Ali dit que le mot "Talh" n'était pas le bon et que l'on devait lire "Tal'a" comme dans la sourate "Shu'araa" (.........). Certains demandèrent pourquoi ils ne changeraient pas le mot (pour réecrire le bon). Ali répondit que le temps n'était pas encore venu de le faire car corriger le Coran ne ferait que troubler les gens. Il fut dit la même chose aux Imams, seul l'Imam Mahdi aura le droit de réintroduire le Coran tel qu'il était au temps du Prophete (pbsl). (Ibid: 1067)

Abu Mansur Ahmed Tibrisi, un célèbre savant Chiite du 8eme siècle a écrit:
'Enumérer les modifications et les oublis de ce type (dans le Coran d'aujourd'hui) deviendrait vite un travail laborieux et pourrait mettre à jour ce que la Taqiyyah (pratique Chiite consistant à cacher la "vérité" pour des raisons religieuses) m'oblige à ne pas divulguer: les bonnes qualités des amis d'Allah et les défauts de Ses ennemis.' (AI-Ihtijaj de Tibrisi: 1:254)
Mullah Muhsin Kashani, un savant Chiite du 11ème siècle fait le commentaire suivant:
'Il est clair, d'après toutes les traditions et récits de la famille du Prophète (pbsl), que le Coran actuel n'est pas le Coran complet tel qu'il a été révélé à Mouhammad (pbsl). En fait, certains versets contredisent même ce qui a été révélé. Parmi les versets qui ont été modifiés ou qui ont disparus figurent ceux où apparaissaient les noms d'Ali, "la Famille de Mouhammad" et à plusieurs reprises certains ou figuraient les noms d'hypocrites. Plus encore, l'ordre des sourates dans le Coran actuel n'est pas celui qu'avait choisit Allah et son Messager (pbsl). Ali ibn Ibrahim (un célèbre commentateur) partage la même opinion sur le sujet.' (Tafseer de Saafi: l:32)

Croyances Chiites concernant la prophétie de Mouhammad (pbsl)

Allah dit dans la sourate "La vache" (26):
"Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n'importe quoi : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus."
Allamah Ali ibn Ibrahim explique que par le mot "moustique", Allah parle du Prince des croyants (Ali) et que les mots "ou quelque chose de plus grand" se réfère au Prophête Mouhammad (pbsl). (AI-Qummi: 19)

Les Sheikh Tusi et Nu'mani rapportent tous les deux que d'après le 8eme Imam, Rida, un des signes de l'apparition de l'Imam Mahdi est qu'il apparaitra nu à la lumière du jour. Une personne annoncera que c'est le Prince des croyants qui est apparu. Le Mullah Muhammad Baqir Majlisi dit que la première personne qui rendra allégeance à l'Imam Mahdi nu, sera le Prophète Mouhammad (pbsl) lui-même. (Haqqul Yaqeen: 2:337)

Le leader de la révolution Iranienne, l'Imam Khomeini écrit:
'Chaque prophète est venu pour établir la justice sur Terre. Chacun devait établir la justice sur Terre mais personne ne réussit. La même chose s'est passée avec le Sceau des Prophète qui est venu pour améliorer la société humaine et établir la justice mais qui n'a pas réussit durant sa vie sur Terre.' (Ittihad wa-yak-jihati:15)

Le Mullah Fathullah Kashani, un savant Chiite de confiance écrit, a propos de Mut'ah:
Le Prophète (pbsl) a dit "Celui qui pratique la mut'ah une fois atteindra le statut de Hussain. Celui qui la pratique deux fois obtiendra le statut de Hassan. Celui qui la pratique trois fois obtiendra le statut de Ali et quiconque la pratique quatre fois atteindra mon statut." (Tafseer Manhajul Sadiqeen: 1:356)
[La Mu'tah est le mariage temporaire. Dans ce type de mariage, la femme n'a pas le statut d'épouse. La Mut'ah est permise et très bien vue dans le Chiisme, mais est interdite et source de péchés dans le Sunnisme]

L'Imam Khomeini a écrit dans son livre 'A1Hukumatul Islamiyah' (52):
'C'est un principe nécessaire de notre foi de penser que nos Imams sont situés à un rang supérieur aux anges proches d'Allah et supérieur aux prophètes.'

Croyances Chiites concernant Aisha, l'épouse du prophète (pbsl)

Le Mullah Baqir Majlisi écrit:
'Quand l'Imam Mahdi arrivera, Aisha sera ressucitée afin de recevoir sa punition et afin que Fatima soit vengée' (Haqqul Yaqeen: 347)

Le même auteur écrit à propos de Aisha qu'"elle était une traitresse" (Tadhkiratul Aimmah: 66)

De plus, le Mullah Baqir Majilisi dit de Aisha (R.A.) et de Hafsa (R.A.) qu'"Elles étaient toutes deux des hypocrites" (Hayatul Quloob: 2:745)

L'Imam Khomeini écrit à propos de la valeur et du prestige du Mullah Baqir:
'Lisez les livres en persan écrits par Majlisi afin de ne pas tomber dans d'autres stupidités'. (Kashful Asrar: 121)

Maqbool Dehlavi, un traducteur Chiite du Coran cite l'Imam Baqir qui dit :
'Deux femmes ont empoisonné le Prophète (pbsl) avant sa mort. Ce sont les deux mêmes femmes (Aisha et Hafsa). Qu'Allah les maudisse elles et leurs pères respectifs (Abu Bakr et Omar). (Dans la traduction de la sourate "La famille d'Imraan": 134)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Jeu 26 Juil 2007 - 12:30

Croyances Chiites concernant les Compagnons du Prophète (pbsl)

Le Mullah Muhammed bin Yaqoob Kulaini, le savant de hadith Chiite le plus proéminent cite l'Imam Baqir comme ayant dit:
'Les gens devinrent apostats après la mort du Prophète (pbsl), sauf trois personnes: Miqdad ibn Aswad, Abu Dharr Ghifari et Salmaan Farsi.'
Il continue:
'Abu Bakr et Omar ne se sont pas repentis avant de mourir. En fait, ils n'ont même pas mentionné ce qu'ils ont fait à Ali. Donc qu'Allah, Ses anges et tous les êtres humains les maudisse.' (Furu'ul Kafi: Kitabul Rauda: 115)

Le Mullah Baqir écrit:
'Concernant la doctrine de 'Tabari' nous croyons que nous devons chercher refuge contre quatre idoles nommés Abu Bakr, Omar, Uthman et Mu'awiyah; contre quatre femmes nommées Aisha, Hafsa, Hind et Ummul Hakam, ainsi que tous leurs proches et descendants. 'Ce sont les pires créatures d'Allah. Il n'est pas possible de croire en Allah, en Ses Messagers et en les Imams sans chercher refuge contre leurs ennemis. (Haqqul Yaqeen: 2:519)
[La doctrine de 'Tabarri' consiste a ne pas s'associer avec les ennemis d'Allah.]

Le Mullah Baqir a écrit:
'Après chaque prière, tout le monde doit dire: O Allah! Maudit Abu Bakr, Omar, Uthman, Mu'awiyah, Aisha, Hafsa, Hind et Ummul Hakam.' (Aynul Hayat: 599)

Le Prophète (pbsl), vint chez un des Ansaar et lui demanda s'il avait de la nourriture. L'Ansaari acquiesça et alla égorger une chèvre. L'homme fit alors griller un peu de viande et la présenta au Prophète (pbsl) qui désira qu'Ali, Fatima, Hassan et Hussain furent avec lui. C'est alors qu'Abu Bakr et Omar arrivèrent. Ali arriva juste après eux. Allah révéla alors ce verset:
'Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète ni Mouhaddath qui n'ait désiré (quelque chose) sans que le Diable n'ait essayé d'interférer avec leur désir.'
(Le Prophete dit alors) C'est ainsi que le demon m'a envoyé ses deux serviteurs a l'instant (Abu Bakr et Omar). (Commentaire de bas de page de la traduction de Maqbool: Sourate "Hajj": 674)
[Un Muhhadath est quelqu'un qui n'est pas un prophète mais qui est inspiré par Allah]

Le Mullah Baqir Majlisi a écrit:
'Pharaon et Hamaan signifient Abu Bakr et Omar. (Haqqul Yaqeen: 342)

Le même auteur dit aussi:
'Les nombreuses références dans des livres importants à propos de la naissance illégitime d'Omar ne pourrait pas être discutée dans ce livre'. (Ibid: 259)

Allah dit dans la sourate "Les abeilles" (90):
Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion.'
Ali ibn Ibrahim AI-Qummi commente ce verset comme suit :
'Ces trois défauts se réfèrent à untel, untel et untel' (Commentaire d'Al Qummi: 218)

Toute ambiguité disparait grâce au commentaire suivant: 'L'immoralité se réfère à la première personne (Abu Bakr); la non-légitimité se réfère à la seconde personne (Omar) et la rebellion à la troisième (Uthman). (Commentaires de bas de page dans la traduction de Maqbool: 522)

Le Mullah Baqir raconte un récit rapporté par l'Imam Zainul Abideen selon lequel un homme vint voir l'Imam et lui demanda de l'informer à propos d'Abu Bakr et de Omar. L'Imam lui dit qu'ils étaient tous les deux (Abu Bakr et Omar) des mécréants. (Haqqul Yaqeen: 551)

Croyances Chiites concernant la famille du Prophète (pbsl)

Le Mullah Baqir Majlisi a écrit: 'Fatima (R.A.) a décrit Ali (R.A.) de la manière suivante:
"Tu te caches comme un foetus malformé dans un ventre; tu t'es enfuit à la maison comme ceux qui sont coupables de ne pas être honnête et après avoir détruit l'homme le plus fort de la terre, tu t'es fait doublé par ces poules mouillées." (Ibid: 203)

Le Mullah Baqir a aussi écrit:
Apres avoir entendu quelqu'un parler de Ali (R.A.), Fatima (R.A.) se plaignit de son mari:
"C'est un homme avec un gros estomac. Ses mains sont hautes et ses os semblent affaissés. Il a le front dégarni, de gros yeux et montre ses dents tout le temps. De plus, il n'a aucune richesse." (Jilalul Uyoon: 58, dans le chapitre sur Fatima)

Le même Mullah Baqir parle d'un rêve que Fatima a fait et établit qu'un demon s'est emparé d'elle:
'Le rêve que Fatima a fait venait d'un demon qui s'appelle Uhaad.' (Ibid: 52)

Le celébre savant Chiite Abu Mansur Ahmed Tibrisi a écrit:
'Abu Bakr a envoyé Qunfudh chercher Ali avec une délégation qui est entrée dans la maison de Ali sans l'autorisation de ce dernier. Ali a essayé de prendre son epée mais le groupe l'en empêcha. Ils capturèrent Ali et mirent une corde autour de son cou. Quand Fatima essaya d'intervenir, Qunfudh la frappa. La délégation traina Ali jusque chez Abu Bakr où Omar, Khalid bin Walid et Abu Ubaidah ibn Jarrah (R.A.) attendaient avec d'autres personnes. Omar réprimanda sévèrement Ali et lui dit de prêter allégeance à Abu Bakr. Ali prit alors la main d'Abu Bakr et prêta serment d'allégeance. (Al-Ihtijaj, de Tibrisi: 83, 84)

Le Mullah Baqir raconte le mécontentement de Fatima envers l'attitude que Ali adopte devant elle:
"Jibreel vint au Prophète (pbsl) et dit "Allah t'envoie Son salut et te dit que Fatima est sur le point de venir et de se plaindre de Ali. N'écoute pas ce qu'elle a à dire sur Ali."
Quand Fatima arriva, le Prophète (pbsl) lui demanda si elle venait se plaindre d'Ali. Quand elle acquiesça, le Prophète (pbsl) lui dit "Par le Seigneur de la Ka'aba! Repars chez Ali et dis lui que tu serai prête à frotter ton nez dans la poussière afin de le rendre heureux. Tu peux faire comme il te plait". (Jailul 'Uyoon: 61)

Croyances Chiites concernant les Ahlus Sunnah Wa'l Jama'ah

Muhammad ibn Yacoob Kulaini, le plus renommé des savants de Hadiths Chiites cite l'Imam Baqir comme disant:
"Tous les gens, exeptés les Shiites, sont des enfants illégitimes (nés de l'adultère)." (Furoo'u Kafi dans "Kitabul Raudah": 135)

Le Mullah Baqir a écrit:
"Quand l'Imam Mahdi apparaîtra, il commencera par exécuter tous les savants sunnites avant de s'en prendre aux mécréants". Des paroles similaires à ce hadith ont été citées dans le tafseer Majma'ul Bayan avec des références au Prophète (pbsl). (Haqqul Yaqeen: 2:527)

Le Mullah Baqir citant l'Imam Zainul Abideen, dit:
Une personne questionna l'Imam à propos d'Abu Bakr et de Omar.
L'Imam répondit: "On m'a informé qu'ils étaient tous les deux mécréants et que tous ceux qui les apprécient (en pensant du bien d'eux) sont aussi des mécréants." (Ibid: 2:522)

Le même auteur cite l'Imam Ali-ul-Naqi:
L'Imam Ali-ul-Naqi fut questionné sur la façon de reconnaître le groupe Nasibi (ceux qui préfèrent Abu Bakr et Omar à Ali): Est-il suffisant de savoir qu'ils (les Nasibis) préfèrent Abu Bakr et Omar à Ali et en plus acceptent la légitimité de l'Imamat d'Abu Bakr et de Omar ? L'Imam répondit que quiconque pensait ainsi était un Nasibi. (Ibid: 521)

Encore une fois, le Mullah Baqir écrit à propos des Nasibis:
Les Nasibis sont pires que des personnes illégitimes. Il est vrai qu'Allah n'a pas crée plus méprisable créature que le chien, mais les Nasibis sont encore plus dégénérés aux yeux d'Allah, que les chiens. (Ibid: 2:516)

Ce document est consultable dans sa version originale à l'adresse suivante: http://www.jamiat.org.za/shia_fal.html.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
adilsalafi

avatar

Nombre de messages : 287
Age : 33
Localisation : Ryadh Arabie Saoudite
Emploi : din
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Sam 10 Nov 2007 - 19:49

la secte Chiite Ar-Râfida,l’allié principal de tous ceux qui méprisent l’Islam, l’instrument detous ceux qui s’attaquent à la religion et lui sont malintentionnés.

Introduction :

Voici les propos rapportés dans le livre « L’affront khomeyniste sur la terre des deux lieux saints – Al Ilhad Al Khomeiny fi ard al haramayn » de Sheikh Mouqbil (qu'Allah lui fasse miséricorde), le savant qui est a l’origine de l’ouverture de l'institut islamique de Dammaj au Yémen, où il y dévoile la croyance et les intentions de la secte Ar-Râfida !


Le Sheikh (rahimahou Allah) y dévoile les quelques égarements dont la secte Ar-Râfida est à l’origine et dont les musulmans sont victimes, mais en
réalité, il n’a pas tout cité dans son ouvrage, c’est parce qu’il y en a davantage, bien plus encore. Il y dévoile également l’hostilité de la secte Ar-Râfida envers l’Islam et les musulmans sachant qu'à ce jour, un grand
nombre d’entre les musulmans en souffrent encore…


Il dit (rahimahou Allah) : " Ceci, parce que la plupart des gens de la Sounna ignoraient tout particulièrement la déviance que renferme la croyance de la secte Ar-Râfida mais également le bien fondé de leur propre croyance que représente celle des gens de la Sounna.


En effet, la situation à laquelle sont confrontée les gens de la Sounna aujourd’hui, est d’autant plus périlleuse qu’ils ignoreraient malheureusement jusqu’à leur propre croyance.

Peut-être que vous avez eu écho de l’appel diffusé par des ignorants d’entres les prédicateurs qui prêchent " l’unité entre les gens de la Sounna et les chiites ", j’imagine qu’ils participeraient volontairement à l’appel à « L’Unité des Religions » : l’Islam, le Judaïsme et le Christianisme, s’ils y étaient appelé…D’ailleurs, certains d’entres eux y ont effectivement répondu, qu'Allah les anéantisse !

Sheikh Al Islam Ibn Taymiyya – rahimahou Allah – a dit dans son livre intitulé « Minhadj As-Sounna An-Nabayia - 1/59 » : " Certes, les gens qui détienne la connaissance du hadith (la chaîne de transmission, la transmission et les rapporteurs des hadiths) sont unanimes sur le fait que la secte Ar-Râfida représente la plus perfide des sectes de l’Islam. Le mensonge est une ancienne tradition chez eux et c’est par cela qu’ils sont connu chez les Imams de l’Islam, c'est-à-dire par la fréquence de leur
mensonge inégalé
."

Abou Hatim Ar-Razi – rahimahou Allah – a dit : « j’ai entendu younous Ibn ‘Abd Al A’la dit avoir entendu de Ashhab Ibn ‘Abd Al ‘Aziz qu’on avait questionné Malik à propos de la secte Ar-Râfida : « Ne leur parle pas et ne rapporte rien d’eux, car ils sont sans aucun doute des menteurs »

Abou Hatim dit avoir entendu de Harmala que l’Imam As-Shafi’i a dit
: « Je n’ai pas vue parmi les hérétiques un peuple plus célèbre pour leur mensonge que les Rafidites Chiites »

Mouamil Ibn Ihab dit avoir entendu de Yazid Ibn Haroun dire à leur
sujet : «« Nous prenions la science auprès de toute personne que nous rencontrions même l’innovateur qui n’appelait pas à son innovation à l’exception des Rafidites Chiites car ils sont sans aucun doute des menteurs»

Muhammad Ibn Sa’id Al Asbahany dit avoir entendu de Sharik dire à leur sujet : « J’ai pris la science auprès de toutes les personnes que j’ai rencontré à l’exception des Rafidites Chiites parce qu’ils inventent des Hadiths et les adoptent en tant qu’élément de leur religion », Sharik est
Sharik Ibn ‘Abd Allah Al Qadi, le juge de Koufa de la génération de At-Thawrî et Abî Hanîfa, celui qui se disait lui-même être un Chiite et rapporte ainsi d’eux ce témoignage.

Abu Al Qasim At-Tabarani rapporté que l’Imam As-Shafi’i disait
: « Je n’ai pas vue parmi les hérétiques un peuple plus célèbre pour leur mensonge que les Rafidites Chiites »



Ar-Râfida, cette secte Chiite qui ne se satisfaits pas du jugement que contient le Coran et la Sounna du messager d’Allah (lorsqu’on les appelle vers Allah et Son messager, pour juger parmi eux)



Dés lors que nous disons, voilà ce qu’Allah a dit [dans Son Livre]...et ce qu’a dit le messager d’Allah - prières et bénédiction d'Allah sur lui - :


Ils répondent aussitôt, voilà ce que disent nos imams...

Ceci est d’une ressemblance incontestée avec les hypocrites quand on
les appelle vers Allah [Kitab Allah] et Son messager [As-Sounna],pour juger parmi eux bien qu’Allah – soubhanahou oua ta’ala – dit : « Et ils disent:
"Nous croyons en Allah et au messager et nous obéissons". Puis
après cela, une partie d'entre eux fait volte-face. Ce ne sont point
ceux-là les croyants.
* Et quand on les appelle vers Allah et Son messager pour que celui-ci juge parmi eux, voilà que quelques-uns d'entre eux s'éloignent. * Mais s'ils ont le droit en leur faveur, ils viennent à lui, soumis. * Y a-t-il une maladie dans leurs cœurs? ou doutent-ils ? ou craignent-ils qu'Allah les opprime, ainsi que Son messager? Non!... mais ce sont eux les injustes. * La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est: "Nous avons entendu et nous avons obéi". Et voilà ceux qui réussissent. * Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès...» [Sourate An-Nour – 47/52]
Notre position face à cette secte Chiite nommée Ar-Râfida :

Sheikh Mouqbil (qu'Allah lui fasse miséricorde) dit également :
« Vu que l’ensemble des musulmans est éprouvé par la secte Ar-Râfida et que la plupart des partisans de cette secte sont également musulmans, puisqu’ils attestent en effet qu'il n'y a de vraie divinité qu'Allah et que Mohammad est le messager d'Allah – prière et salut sur lui - " La ilaha ila
Allah oua ana Muhammad rassoul Allah
", accomplissent la prière et parce que le Prophète (prières et bénédiction d'Allah sur lui) à dit
cette parole : « Il m’a été interdit de tuer ceux qui accomplissent la prière ! » [Hadith rapporté par Al Boukhari] :


Alors, je pense que le plus juste à mes yeux, c’est que les gens de la Sounna adoptent une position d’autodéfense face à cette secte pour ne pas être victimes de leurs fourberies. Dans le cas ou les gens de la Sounna se voient agressé par eux (la secte Ar-Râfida), alors qu’ils les combattent pour se défendre :
« Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale... » [Sourate Al Baqara - 194]


Le Prophète (prières et bénédiction d'Allah sur lui) à
dit : « Celui qui est mort en défendant sa religion est un martyr »
[Hadith rapporté par Abou Daoud – An-Nassai et At-Tirmidhi l’a authentifié]



Ceci dit, concernant le garant de l’égarement « Al-Khoumeyni », il n’y aucun doute sur sa mécréance à cause de trois raisons :


1– Sa parole proférée, selon laquelle il dit : « A l’évidence, nos imams jouisse d’un rang auquel aucun prophète envoyé ni un ange proche d'Allah ne pourrait accéder. »


2– Sa parole proférée, selon laquelle il dit : « A l’évidence, nous craignons les écrits de nos imams de la même façon qu’on pourrait honorer le Qur’an. » honorer


3- Sa parole proférée, selon laquelle ildit : « A l’évidence, les prophètes
ainsi que les imams n’ont pas achevé leur mission dont ils ontété chargé et celui qui l’achèvera ne peut s’agir que du Mehdi.
». C’est ainsi qu’on rapporté ses paroles cet abominable personnage, bien qu’Allah–soubhanahou oua ta’ala –dit : « Aujourd'hui, J'ai
parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait.
Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous. »
[Sourate Al Maïda - 03].


Et par cela s’achève ce que nous avons souhaité rassembler [dans cet ouvrage], et louange à Allah, Seigneur de l'univers, et que la prière et la paix d’Allah soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et tous ses compagnons.Ne croyez pas que je saisisse leur cas à lalégère, je sais bien qu’ils constituent l’allié principal de tous ceux qui méprisent l’Islam, ils sont l’instrument de tous ceux qui s’attaquent à la religion et lui sont
malintentionnés.
Source : www.muqbel.net

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france-salafi.fr
Admin

avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Mar 15 Avr 2008 - 5:48

Arrow Le Chiisme : Doctrine, Croyance et Objectifs


Arrow Les plus grandes confusions apportées par les chiites sur l’imamat et al Mahdi, et les réponses à celles-ci.


Arrow La différence entre les Chiites et les Sunnites. La réconciliation est-elle possible ?


Arrow Le Coran et les Sahabas, entre les chiites et les gens de la sunnah



Dernière édition par Admin le Mer 16 Avr 2008 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiss.solalma.fr/
Admin

avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Mer 16 Avr 2008 - 16:36

Un Cheikh chiite maudissant les sahabas notament les 10 promis au paradis plus particulièrement Abou Bakr et Omar (RAA)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiss.solalma.fr/
abou salimata

avatar

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Mar 29 Sep 2009 - 23:19

Méfaits des chites_01 par Abdallaah Baba Dieng










Méfaits des chites_02 par Abdallaah Baba Dieng










Méfaits des chites_03 par Abdallaah Baba Dieng









Méfaits des chites_04 par Abdallaah Baba Dieng








Méfaits des chites_05 par Abdallaah Baba Dieng








Méfaits des chites_06 par Abdallaah Baba Dieng








_________________
La perte du temps est pire que la mort, car la perte de temps te coupe d'Allah et de la demeure dernière, tandis que la mort te coupe seulement de la vie et des êtres vivants.(Al-Fawâ-id (p64)Ibnoul Qayyim
VISITEZ MON BLOG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taysiir.over-blob.com
abou salimata

avatar

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Mar 29 Sep 2009 - 23:54

La Transsexualité légalisée par Khoumayni_01








La Transsexualité légalisée par Khoumayni_02











La Transsexualité légalisée par Khoumayni_03








La Transsexualité légalisée par Khoumayni_04










_________________
La perte du temps est pire que la mort, car la perte de temps te coupe d'Allah et de la demeure dernière, tandis que la mort te coupe seulement de la vie et des êtres vivants.(Al-Fawâ-id (p64)Ibnoul Qayyim
VISITEZ MON BLOG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taysiir.over-blob.com
Admin

avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Sam 3 Oct 2009 - 10:39
















































Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiss.solalma.fr/
Admin

avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Sam 3 Oct 2009 - 10:41

Arrow Condition de la femme chez les chiites et le mariage temporaire




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiss.solalma.fr/
Admin

avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Mer 7 Oct 2009 - 9:22

Arrow Diné ak Diamono : Débat Sounnah vs Chia Abdoul Ahat Sané/ Cherif Mballo














Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiss.solalma.fr/
Admin

avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Ven 9 Oct 2009 - 22:21

Arrow Diné ak Diamono : Mariage Temporaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiss.solalma.fr/
Admin

avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Sam 17 Oct 2009 - 19:45

Arrow Diné ak Diamono : Mariage Temporaire













Salam
Il reste 3 parties pour cette émission, incha allah souparé dina eksi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiss.solalma.fr/
Admin

avatar

Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Lun 19 Oct 2009 - 22:44

Arrow Diné ak Diamono : Mariage Temporaire FIN





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guiss.solalma.fr/
Ibn Omar



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Mer 29 Juin 2011 - 3:20

INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.
INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.
INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.
INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.
INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.

PAR ALLAH J'AI MAL AU COEUR.
COMMENT PENVENT ILS INSULTER SANS GENE NI PUDEUR ABUBAKR,OMAR,OUTHMAN ET LES AUTRES SAHABAS ET ETRE MUSULM%ANS ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibn Omar



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   Mer 29 Juin 2011 - 3:23

INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.
INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.
INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.
INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.
INNALILLAHI WA INNA ILEYHI RAJII OUNE.

PAR ALLAH J'AI MAL AU COEUR.
COMMENT PENVENT ILS INSULTER SANS GENE NI PUDEUR ABUBAKR,OMAR,OUTHMAN ET LES AUTRES SAHABAS ET ETRE MUSULM%ANS ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zoom Sur Le Chiisme - Audios, Vidéos, Livres et Articles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Vidéo) Livres oubliés de la Bible Hénok et Jubilés
» Vidéo - La théorie des cordes
» Vidéaste : Zouloula100
» Chico Xavier ( film et livres )
» LIVRES AUDIOS sur nous-les-dieux.org

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie) :: MISE EN GARDE :: Sectes-
Sauter vers: