Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie)

D'après le Coran et la Sounnah selon la Compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE   Sam 28 Avr 2007 - 13:34

salam2
I. IMPORTANCE DE LA PRIERE


La place de la prière dans l'Islam


Deuxième pilier de l'Islam

Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) a rapporté que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "L'Islam est fondé sur cinq (piliers): L'attestation qu'il n'y a de divinité qu'Allâh et que Mouhammad est le Messager d'Allâh, l'accomplissement des prières..." (Al-Boukhari, Mouslim)

Selon Mou'âd Ibn jabal (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "La tête de la religion est l'Islam, son pilier est la prière et son sommet est la guerre sainte [Jihâd] pour la cause d'Allâh". (Ahmad, At-Tirmidhi)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "La prière est le pilier de la religion". (Tiré de [Al-Maqâsid al-hasana])

Frontière entre la soumission et la mécréance

Voir à ce sujet le paragraphe: "Le statut de celui qui ne fait pas la prière".

Condition d'acceptation des actions

Selon Bourayda (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui qui a laissé passer l'heure de la prière de l'après-midi [Al-'Asr] sans l'avoir accomplie, ses bonnes actions ont été annulées". (Ahmad, Ibn Mâja)

Première des obligations de l'Islam parmi les actes d'adoration

Anas (رضي الله عنه) a dit: "La prière a été rendue obligatoire au Prophète la nuit de l'ascension au nombre de 50, puis son nombre fût abaissé jusqu'à 5, puis Allâh dit: "Ô Mouhammad, Je ne change pas de parole, tu auras pour ces 5 la récompense de 50"". (Ahmad, An-Nasâi, At-Tirmidhi qui l'a authentifié)

Première des oeuvres sur lesquelles on se fera juger

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "La première chose sur quoi se fera juger l'homme le Jour de la Résurrection parmi ses actions est la prière. Notre Seigneur dira aux anges alors qu'Il est tout à fait au courant: "Regardez la prière de Mon serviteur l'a t-il bien faite ou y a t-il des manquements"? Si il l'a bien fait elle lui sera compté entièrement, si il y a des manquements Il dira: "Regardez si Mon serviteur a des prières surérogatoires". Si il y en a des surérogatoires Il dira: "Complétez pour Mon serviteur les obligatoires par les surérogatoires"". (Abou Dâwoud)

Selon 'Abdoullâh Ibn Qourt (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "La première des œuvres sur quoi l'homme se fera juger le Jour de la Résurrection est la prière. Si elle était bien faite, toutes ses oeuvres seront bien; si elle était mal faite, toutes ses oeuvres seront mauvaises". (At-Tabarâni)

Dernière recommandation du Prophète (صلى الله عليه و سلم)

Il (صلى الله عليه و سلم) disait dans ses derniers instants de vie, juste avant de quitter sa communauté: "La prière, la prière, et (le bon comportement envers) vos esclaves". (Ahmad 3/117, Ibn Maja n°2697, Ibn Hibban n°1220, déclaré authentique par al-Albani dans Al-Irwa n° 2178)

Dernière attache de la religion

Selon Abou Oumama (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Les attaches de la religion vont se casser unes à unes, chaque fois qu'un se cassera les gens s'accrocheront à la suivante. La première sera le jugement (par la chari'a), et la dernière sera la prière". (Ibn Hibbân)

Ahmad a dit: "Si la fin du chose part, c'est que cette chose est partie totalement, quand la prière d'un homme part c'est sa religion qui est partie".

Ce qu'a demandé Ibrâhîm (عليه السلم) pour lui et sa descendance

Allâh (تعالى) nous informe ainsi de l'invocation que Lui a faite Son prophète Ibrahim (عليه السلم): {Ô mon Seigneur! Fais que j'accomplisse assidûment la Salat ainsi qu'une partie de ma descendance; exauce ma prière, ô notre Seigneur!} (14/40)

Symbole des 5 piliers de l'Islam

Dans la prière, il y a l'attestation qu'il n' y a de Dieu qu'Allâh et que Mouhammad est Son Messager [Ach-Chahâdatan], cela se fait pendant le tachahoud.
Il y a également l'aumône légale [Az-Zakât] en ce sens que dans l'aumône tu dépenses de l'argent auquel tu as consacré un temps de travail pour pouvoir l'amasser, et dans la prière tu sacrifies le temps lui-même, qui est l'origine de cet argent.
On y trouve aussi le jeûne [As-Siyam]. Le jeûne est une abstinence des appétits du ventre et du sexe pendant la journée du Ramadan… et dans la prière, il y a une abstinence des plaisirs du ventre, du sexe, ainsi que des mouvements et paroles, et de toutes choses non liées à la prière.
Dans la prière, il y a aussi le symbole du pèlerinage. C'est vers la Ka'ba à la Mecque (lieu du pèlerinage) que l'on se dirige pour accomplir notre prière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE   Sam 28 Avr 2007 - 13:44

Les mérites des prières


Meilleure des oeuvres après la foi

Abdallâh ibn Mas'oud (رضي الله عنه) a dit: "Je me suis renseigné auprès du Prophète au sujet des meilleurs actes, il dit: "La prière à son heure due". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Oumâma, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Allâh n'a pas ordonné à un serviteur quelque chose de plus méritoire que 2 unités de prière. Et le bien ne cesse d'être versé sur la tête du serviteur tant qu'il se trouve dans sa prière". (Ahmad, At-Tirmidhi, authentifié par As-Souyoûti)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Sachez que la meilleure de vos œuvres, c'est la prière". (Mâlik, Ibn Mâja)

Un homme a demandé au Prophète (صلى الله عليه و سلم): "Ô Messager d'Allâh, quelle est la meilleure œuvre ?" Il a répondu : "La prière". L'homme répéta sa question une deuxième fois et le Messager a dit : "La prière". L'homme posa sa question une troisième fois et le Messager d'Allâh a dit : "La prière". (Ibn Hibbân)

Passeport pour le Paradis

Allâh (تعالى) a dit: {Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salat, qui se détournent des futilités, qui s'acquittent de la Zakat, et qui préservent leurs sexes [de tout rapport], si ce n'est qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer; alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs; et qui veillent à la sauvegarde des dépôts confiés à eux et honorent leurs engagements, et qui observent strictement leur Salat. Ce sont eux les héritiers, qui hériteront le Paradis pour y demeurer éternellement.} (23/1-11)
On remarque dans ce verset, qu'Allâh en décrivant les actes qui font entrer au Paradis a commencé par la prière et a fini par la prière pour insister sur son importance. Il a fait de même dans la sourate "Les voies d'ascension" (70).

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui qui était parmi les pratiquants de la prière sera appelé par la porte de la prière". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon 'Abdoullâh ibn 'Abdarrahmân (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "La clé du Paradis est la prière". (At-Tirmidhi, Ahmad, Ad-dârimi)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Allâh a rendu obligatoire à Ses serviteurs cinq prières quotidiennes. Celui qui les accomplit parfaitement, Allâh lui a promis de le faire entrer au paradis. Et celui qui ne les accomplit pas parfaitement, celui-là, Allâh ne lui a pas promis de le faire entrer directement au paradis. S'Il veut, Il le châtie et s'Il veut, Il le fait entrer au paradis". (Ahmad)

Abou Oumâma Al-Bâhili (رضي الله عنه) a dit: "J'ai entendu le Prophète dire pendant son serment du pèlerinage d'adieu: "Craignez Allâh, priez vos 5, jeûnez votre mois, faites l'aumônes sur vos biens, obéisssez à vos chefs, vous entrerez au Paradis de votre Seigneur"". (At-Tirmidhi qui dit: bon-authentique)

Protection contre l'Enfer

Allâh (تعالى) nous informe du dialogue qui aura lieu entre les habitants du Paradis et les anges en ces termes: {"Qu'est-ce qui vous a acheminé à Saqar ?" Ils diront : "Nous n'étions pas de ceux qui faisaient la Salat, et nous ne nourrissions pas le pauvre, et nous nous associions à ceux qui tenaient des conversations futiles, et nous traitions de mensonge le Jour de la Rétribution, jusqu'à ce que nous vînt la vérité évidente [la mort]".} (74/42-47)

Il dit également: {Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition} (19/59)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui qui la préserve, elle sera pour lui une lumière, une preuve, et une victoire; quand a celui qui ne la préserve pas elle sera pour lui ni lumière, ni preuve et ni victoire. Et il se retrouvera le Jour du jugement avec Qaroun (Coré), Hâmân, Pharaon, et Oubay ibn Khalf" (Ahmad, At-Tabarâni)

Ibn Qayyim, expliquant ce Hadith, écrit que: "Celui dont le pouvoir aura empêché de prier sera ressuscité avec Pharaon, celui dont les biens auront empêché de faire la Salât sera ressuscité en compagnie de Coré [Qâroun], celui dont la fonction et l'attachement pour l'honneur aura empêché de prier sera ressuscité avec Hâmân (proche collaborateur du Pharaon), celui dont le commerce aura empêché de faire la Salât sera ressuscité aux côtés de Oubay Ibn Khalf (riche commerçant païen de la Mecque et ennemi acharné du Prophète)".

Effacement des péchés

Abou Hourayra (رضي الله عنه) a dit: "J'ai entendu le Messager d'Allâh dire: "Que pensez-vous si l'un de vous avait devant sa porte une rivière où il se laverait cinq fois par jour, est-ce qu'il lui resterait quelque chose de sa saleté ?" Ils dirent: "Il ne lui en resterait rien". Il dit: "Telle est l'image des cinq prières quotidiennes par lesquelles Allâh efface les fautes"". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Ibn Mas'oud (رضي الله عنه), un homme embrassa une femme. Il vint rapporter la chose au Prophète (صلى الله عليه و سلم). Juste à ce moment Allâh fit descendre le verset suivant: {Pratique correctement la prière aux deux extrémités du jour et à certaines heures de la nuit car les bonnes actions chassent les mauvaises}. L'homme dit: "Est-ce que ce verset me concerne particulièrement ?" Il dit: "Il concerne plutôt la totalité de ma nation". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Les cinq prières et la prière du vendredi au vendredi effacent les péchés commis entre elles tant qu'on en n'a pas commis les grands". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Toutes les fois qu'une prière obligatoire est accomplie et que le musulman fait son ablution selon les règles et avec pleine humilité, parachevant ses génuflexions et ses prosternations, cette prière là serait une expiation de tout péché qui l'a précédée, à part les péchés majeurs". (Mouslim)

Œuvre bien surveillée

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Il y a parmi vous des anges qui se relayent de nuit et de jour. Ils se retrouvent tous à la prière de l'aube et à celle de l'après-midi. Puis ceux qui ont passé la nuit parmi vous montent au ciel et Allâh leur demande - et Il sait mieux qu'eux de quoi il en est - : "Dans quel état avec vous laissé Mes serviteurs?" Les anges disent: "Nous les avons quitté alors qu'ils étaient en prière, et quand nous arrivâmes parmi eux ils étaient en prière"". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Mérites de la station debout

Al-Moughîra ibn chou'ba (رضي الله عنه) a dit: "Le Prophète se levait pour prier jusqu'à ce que se fendent ses pieds. Il lui fut demandé pourquoi, il répondit: "Ne serais-je pas un serviteur reconnaissant"?". (Al-Boukhâri, Mouslim, At-Tirmidhi)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "La meilleur prière est celle qui a la station debout la plus longue". (Mouslim, At-Tahâwi)

'Abdoullâh ibn Houbchi (رضي الله عنه) a dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) fût demandé sur la meilleur oeuvre, il répondit: "La station debout la plus longue". (Abou Dâwoud)



Mérites de la prosternation

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Quand Allâh voudra faire miséricorde à ceux qu'Il veut parmi les gens de l'Enfer, Allâh ordonnera aux anges de sortir ceux qui adoraient Allâh, ils les sortiront alors et ils les reconnaitront avec les traces des prosternations, et Allâh a interdit au Feu de brûler les traces des prosternations. Ils sortiront alors de l'Enfer, tous les fils d'Adam se font brûler par le Feu, sauf les traces des prosternations". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Il n'y aura personne de ma communauté que je ne reconnaitrais pas le Jour de la Résurrection". Ils dirent: "Comment les reconnaitras-tu ô Prophète avec le nombre élevé de gens". Ils dit: "Si tu entrais dans un pré avec où il y a plein de chevaux noirs, et où il y a un cheval avec des taches blanches... le reconnaitrais-tu"? Il dit: "Bien-sûr". Il dit: "Les gens de ma communauté seront ce-jour là blanchit pas les traces des prosternations et des ablutions". (Ahmad avec une chaîne authentique. At-Tirmidhi en parti qui dit: authentique)

Rabî'a ibn Mâlik Al-Aslami (رضي الله عنه) a dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) lui a dit un jour: "Demande". Je lui dis: "Je voudrais être en ta compagnie au Paradis". Il dit: "Autre chose de plus"? Je dis: "Juste ça". Il dit: "Alors aide-moi en augmentant le nombre de tes prosternations". (Mouslim)

Thawbân (رضي الله عنه), l'affranchi du Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "J'ai entendu dire le Prophète: "Astreinds-toi aux prosternations répétées car tu ne te prosterneras jamais une fois devant Allâh sans qu'Il ne t'élève pour cela d'un degré et ne fasse tomber l'un de tes péchés"". (Mouslim)

Les mérites des prières surérogatoires

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quiconque perpétue l'accomplissement de 12 rak'a surérogatoires, Allah lui construira une maison au paradis: quatre rak'a avant et quatre rak'a après le zuhr, deux rak'a après le Maghrib, deux rak'a après Isha et deux rak'a avant le Fadjr". (At-Tirmidhi n°379 et d'autres et cité dans Sahih al djami n° 6183)

Anbassa ibn Abi Soufyan a rapporté d'Oum Habiba (رضي الله عنها) que le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Quiconque accomplit au cours du jour et de la nuit 12 rak'a, on lui construira une maison au paradis: quatre rak'a avant le zuhr, deux rak'a après le zuhr, deux rak'a après al-Maghrib deux rak'a après al-isha et deux rak'a avant la prière d'al-fajr". (at-Tirmidhi n°380 qui dit: "beau et authentique", cité dans Sahih al-Djami n°6362)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Puisse Allah accorder Sa récompense à un homme qui accomplit quatre rak'a avant la prière de Asr". (at-Tirmidhi n°395 qui dit: "étrange et beau", déclaré "beau" par al-Albani dans Sahih al-Djami n° 3493)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE   Sam 28 Avr 2007 - 13:50

Le statut de celui qui ne fait pas la prière


Ibn Qayyim (رحمه الله) a dit: "Il n'y a pas de divergence entre les musulmans sur le fait qu'abandonner la prière délibérément fait partie des plus grands péchés, et que c'est plus grave auprès d'Allâh que le meurtre, le vol, la fornication, et le fait de boire de l'alcool, et que celui qui fait ça s'expose au châtiment d'Allâh, Sa colère, et à l'avilissement ici-bas et dans l'au-delà".

Nous allons maintenant voir si ce péché fait sortir de l'Islam celui qui le commet.


Arguments de ceux qui considèrent celui qui abandonne la prière comme mécréant

Allâh (تعالى) a dit: {Mais s'ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, ils deviendront vos frères en religion.} (9/11)

Jâbir (رضي الله عنه) rapporte: "J'ai entendu le Messager de Dieu dire: "Entre l'homme et entre la mécréance, il y a l'abandon de la prière"". (Mouslim n°82, Ahmad)

Selon Bourayda (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Le contrat qu'il y a entre nous et eux est la prière, celui qui la délaisse a donc mécru". (Ahmad, Abou Dâwoud, At-Tirmidhi qui l'authentifié, An-Nasâi, Ibn Mâja, Ibn Hibbân n°1454)

Yazîd Ibn Al-Aswad (رضي الله عنه) a dit: "Nous avons prié as-Soubh à Mina quand sont venus 2 hommes. Le Prophète a demandé de les faire venir et ils sont venus en tremblant; il dit: "Qu'est-ce qui vous a empêché de prier avec les gens, n'êtes vous pas musulmans"? Ils dirent: "Si Prophète mais nous avons prié dans nos demeures"...". (Ahmad, Abou Dâwoud, An-Nasâi)

Thawbân (رضي الله عنه) a dit: "Le Prophète a dt: "Entre l'homme et la mécréance et la prière, celui qui l'abandonne a fait de l'association"". (At-tabari qui dit: authentique selon les conditions de Mouslim)

D'après Ubada Ibn Samit (رضي الله عنه): "Le Messager d'Allah nous disait ceci en guise de recommandation: "n'associez rien à Allah, n'abandonnez pas la prière. Quiconque l'abandonne délibérément s'exclut de l'Islam"". (Abou Hatim)

'Omar (رضي الله عنه) dans les derniers moments de sa vie, bien qu'il ait été poignardé à plusieurs reprises et qu'il ait des blessures ouvertes très graves avec une forte hémorragie, cependant, lorsque arrivait l'heure de la prière, on le réveillait et on lui demandait s'il désirait l'accomplir. Il répondait par l'affirmative, l'accomplissait comme il le pouvait et ajoutait alors: "Celui qui a abandonné la prière n'a pas de place en Islam".

Chaqiq Ibn 'Abdoullah, de la génération successive à celle du Prophète (صلى الله عليه و سلم) et dont tout le monde reconnaît la haute moralité a dit: "Les compagnons de Mouhammad ne taxaient de mécréance parmi la négligence de l'accomplissement des pratiques religieuses que celle de la prière". (At-Tirmidhi, et al-Hakim l'a authentifié sur la base des conditions de Boukhari et Mouslim)

Ishaq Ibn Rahouya (رحمه الله) a dit : "Il a été rapporté de façon sûre que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit que celui qui abandonne la prière est un mécréant. Ce qui a été l'avis des ulémas depuis l'époque du Prophète (صلى الله عليه و سلم) jusqu'à nos jours c'est que celui qui abandonne la prière délibérément sans excuse et persiste dans son attitude jusqu'à la sortie de l'heure de la prière est un mécréant. Ibn Hazm affirme que cet avis a été rapporté d'Omar, d'Abd Rahman Ibn Awf, de Mouadh Ibn Djabal, d'Abou Hourayra et d'autres compagnons. Et il dit : "nous ne connaissons aucun compagnon qui aurait soutenu le contraire". Les propos d'Ibn Hazm ont été rapportés par al-Moundhiri dans At-targhib wa at-tarhib et il a ajouté les noms des Compagnons : Abd Allah Ibn Massoud, Abd Allah Ibn Abbas, Djabir Ibn Abd Allah et Abou Darda (رضي الله عنهم)". Ensuite il dit : "En dehors des Compagnons, (l'avis est soutenu par) Ahmad Ibn Hanbal, Ishaq Ibn Rahouya, Abd Allah Ibn al-Moubarak, an-Nakhai, al-Hakam Ibn Utba, Ayyoub as-Sikhtiyani, Ibn Harb et d'autres".

Dans son ouvrage intitulé As-salât, Ibn al-Qayyim affirme que cet avis est l'un des deux ainsi soutenus dans l'école shafi'ite et que at-Tahawi l'a rapporté directement de Chafi'i lui-même.

Ibn Taymiyya (رحمه الله) a dit: "Quant à celui qui croit la prière obligatoire tout en persistant dans son abandon, les juristes se sont posé plusieurs interrogations le concernant. Parmi ces interrogations celle émise, dit-on, par la majorité : Malik , Shafi'i et Ahmad.., à savoir si le coupable de l'abandon de la prière reste ferme dans son refus jusqu'à son exécution, sera-t-il exécuté en tant que renégat ou en tant que dévoyé comme les autres mauvais musulmans qui se trouvent dans ce cas ? Ils ont formulé deux avis biens connus à ce sujet. Tous les deux sont rapportés d'Ahmad. Cette explication détaillée n'a pas été rapportée des Compagnons et elle est invalide. En effet, si l'intéressé croit fermement et reconnaît le caractère obligatoire de la prière, il est inconcevable qu'il persiste dans son abandon au point d'être exécutée dans cet état. Une telle attitude n'est pas connue dans les habitudes humaines et n'a jamais été constatée en Islam. Il n'est pas courant qu'une personne qui croit la prière obligatoire s'entend dire : si tu ne pries pas on va t'exécuter et persiste (malgré tout) dans son refus en dépit de sa reconnaissance du caractère obligatoire de la prière. Un tel cas ne s'est pas produit dans [l'histoire de ] l'Islam. Si une personne s'abstient de la prière au point d'être prête à faire face à l'exécution c'est qu'elle n'en reconnaît pas le caractère obligatoire et ne s'est jamais engagée à la faire. C'est parce qu'elle est mécréante de l'avis unanime des musulmans. Des traditions innombrables prouvent l'impiété de l'auteur d'une telle attitude et des textes authentiques le soutiennent [...] Quiconque s'entête dans son abandon et refuse jusqu'à sa mort de se prosterner une seule fois pour Allah, celui-là ne peut pas être considéré comme un musulman reconnaissant le caractère obligatoire de la prière. Car la croyance en son caractère obligatoire et la justesse de la peine de mort appliquée à celui qui l'abandonne constituent des facteurs d'incitation qui, ajoutés à la capacité de faire, favorisent l'accomplissement de l'acte. Quand on est capable de faire et qu'on s'abstient de faire, c'est que le facteur déterminant fait défaut".

Arguments de ceux qui ne considèrent pas celui qui abandonne la prière comme mécréant

Selon Ubada ibn Samit (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "cinq prières sont prescrites par Allah au fidèle au cours du jour et de la nuit. Quiconque les accomplit sans rien omettre par mépris, Allah s'engage à le faire entrer au paradis. Quiconque ne les observe pas ne bénéficie d' aucun engagement auprès d'Allah, il peut le châtier s'Il veut ou le faire entrer au paradis". (Ad-Darami n°1531, Malik n°248, Ahmad n°21690)

Parmi ceux-là, l'imam Mâlik, Ach-Châfi'i, et Abou Hanîfa.

Ceux qui disent que celui qui a abandonné la prière reste musulman argumentent par le fait que le mot mécréance [koufr] peut désigner une chose moindre que la mécréance qui correspond en fait à l'ingratitude envers un bienfait, comme le prouve ce qui suit:

{Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d'Allah.} (16/112)
Le terme employé ici est le même terme que dans les ahâdiths précedemment cités [kafarat], pourtant il s'agit bien d'une ingratitude et non d'une mécréance totale.

Parmi les ahâdiths qui emploient le terme mécréance [koufr] dans le sens d'ingratitude, nous pouvons citer:

Selon Ibn Mas'ùd (رضي الله عنه), le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) a dit: «Le fait d'injurier le musulman est un acte de rébellion à Dieu, et le fait de le tuer est un acte de mécréance». (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: «N'ayez pas honte de vos pères car celui qui a honte de son père a fait acte de mécréance». (Al-Boukhâri, Mouslim)

Abou Dharr (رضي الله عنه) rapporte qu'il a entendu le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) dire: «Tout homme qui se prétend pour père un autre que le sien, commet automatiquement un acte de mécréance. Tout homme qui se prétend la propriété de ce qui n'est pas à lui, ne fait pas partie de notre communauté. Qu'il s'installe dès maintenant dans sa place au feu de l'Enfer. Celui qui accuse un autre d'être mécréant ou ennemi de Dieu alors qu'il ne l'est pas, son accusation se retourne contre lui». (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) a dit: «Deux actes commis par les gens sont des actes de mécréance: «Le doute jeté sur l'authenticité de la filiation de quelqu'un et les lamentations à voix haute sur le mort». (Mouslim)

On rapporte qu'Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) entendit quelqu'un dire: «Non, par la Kaaba!» Ibn 'Omar lui dit: «Ne jure pas par autre que Dieu car j'ai entendu le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) dire: "Celui qui jure par autre que Dieu a fait acte de mécréance ou d'idolâtrie". (At-tirmidhi)

Ibn 'Abbas (رضي الله عنهما) a dit du verset: {Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, les voilà les mécréants.} (5/44). Ce n'est pas la mécréance à laquelle vous pensez.
Tâwoûs a dit: "Ibn 'abbas a été interrogé sur ce verset et il répondu: "c'est une mécréance, mais moindre que la mécréance en Allâh, Ses anges, Ses livres, et Ses prophètes"".
Il a dit également: "Une mécréance qui ne fait pas sortir de la religion".

Selon Soufiân, selon Jourayj, selon 'Ata: "Il y a mécréance moindre que la mécréance, injustice moindre que l'injustice, et perversité moindre que la perversité".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE   Sam 28 Avr 2007 - 13:54

Les mérites de l'appel à la prière

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le messager de Dieu (صلى الله عليه وسلم) a dit: "Si les gens savaient quelle récompense se trouve dans l'appel à la prière et dans le premier rang, et s'ils ne trouvaient que le tirage au sort pour se départager, ils le feraient". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Abou Hourayra (رضي الله عنه) rapporte que le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit: "Quand on lance l'appel à la prière, Satan se sauve en pétant (ou à toute vitesse) pour ne pas entendre l'appel. Dès que l'appel est terminé, il revient. Quand on lance le 2ème appel il se sauve de nouveau pour revenir à la fin de cet appel afin de distraire le prieur par des pensées étrangères en disant: "pense à ceci, pense à cela" en lui désignant des choses qu'il n'avait pas à l'esprit si bien qu'il ne sait plus où il en est de sa prière". (al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Mou'âwiya (رضي الله عنه) , le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit: "L'appeleur à la prière aura le cou le plus long le jour de la résurrection". (Mouslim, Ahmad, Ibn Mâja )

Selon 'Oqba Ibn Amir, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Ton Maître s'étonne d'un berger au sommet d'une montagne qui lance un appel à la prière et prie. Allah le Puissant et Majestueux dit : "Regardez mon serviteur que voici ; il procède à l'adhan et à l'iqama et éprouve de la crainte pour moi. Je vous prends pour témoins que j'ai pardonné à mon serviteur et je le ferai entrer au paradis"". (An-Nassaï)

'Abdourahman Ibn Abi Sa'sa'a rapporte que Abou Sa'id Al-Khoudri (رضي الله عنه) lui a dit: "Je vois que tu aimes le bétail et la campagne. Quand tu te trouves au milieu de ton bétail et que tu lances l'appel à la prière, élève au maximum ta voix car il n'est pas un génie ou un humain ou une autre créature qui n'écoute l'appel à la prière sans qu'il ne témoigne en sa faveur le jour de la Résurrection. C'est ce que j'ai entendu du messager d'Allâh". (Al-Boukhâri, Ahmad, An-Nasâi, Ibn Mâja)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE   Sam 28 Avr 2007 - 14:01

II. JURISPRUDENCE


A) TEMPS

Les temps des cinq prières obligatoires - مواقيت الصلاة الخمس

Mérites de faire les prières à l'heure

Allâh (تعالى) a dit: {Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane} (2/238)

Ibn Mas'oud (رضي الله عنه) a demandé au Prophète (صلى الله عليه و سلم) : "Quelle est la meilleure oeuvre" ? Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) répondit: "La prière à son heure due". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Gravité de faire les prières hors de leurs temps

Allâh (تعالى) a dit: {Malheur donc, à ceux qui prient tout en négligeant (et retardant) leur Salat} (107/4-5) - Sa'd Ibn Abi Waqqâs, Masroûq Ibn Al-Ajda' et d'autres ont dit: "Cela concerne ceux qui la retardent jusqu'à ce qu'elle sorte de son heure".

Il (تعالى) a dit également: {Certes la prière a toujours été prescrite pour les croyants en des temps déterminés} (4/103)

Selon 'Abdoullâh Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "3 personnes, Allâh n'accepte pas leur prière: un homme qui préside la prière à un peuple alors qu'ils le détestent, un homme qui fait la prière après son heure, un homme qui a rendu esclave un affranchi". (Abou Dâwoud, Ibn Mâja)

Selon Bourayda (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui qui a laissé passer l'heure de la prière de l'après-midi [Al-'Asr] sans l'avoir accomplie, ses bonnes actions ont été annulées". (Ahmad, Ibn Mâja)

Ibn Al-Qayyim a dit: "Il y a 2 façons de manquer la prière: ne jamais la faire et cela fait perdre toutes les actions, ou la manquer une journée et cela fait perdre les actions de la journée".

Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) a dit: "Le Prophète a dit: "Celui qui a laissé passer la prière du 'Asr, c'est comme s'il avait perdu sa famille et tous ses biens"".

'Abdoullâh Ibn Mas'oud (رضي الله عنه) a dit: "Il fût évoqué auprès du Prophète le cas de quelqu'un qui a dormi jusqu'à ce que le matin se soit levé, il dit: "Cet homme, Satan lui a uriné dans les oreilles (ou dans l'oreille)"".

Heures légales pour chaque prière

Allah (تعالى) a dit: {et célèbre Sa louange, avant le lever du soleil, avant son coucher et pendant la nuit; et exalte Sa Gloire aux extrémités du jour.} (20/130)

Allah (تعالى) a dit aussi: {Glorifiez Allah donc, soir et matin! A Lui toute louange dans les cieux et la terre, dans l'après-midi et au milieu de la journée.} (30/17-1
En guise d'explication de ce verset, Ibn Abbas (رضي الله عنهما) dit : « Les cinq prières sont citées dans le Coran. »
- Où, lui a-t-on dit ?
- Allah le Très Haut a dit : « Glorifiez Allah donc, soir» ce sont les prières du maghrib et d'isha « et matin » c'est la prière du fadjr « et dans l'après midi » c'est la prière d'asr et « et au milieu de la journée» c'est la prière de Zouhr. C'est également ce que disent d'autres exégètes tels qu'ad-Dhahhak et Said ibn Djoubayr.

Selon 'Abdoullâh Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "L'heure du Zouhr commence quand le soleil est au zénith et que l'ombre de la personne a la même taille que la personne jusqu'à la prière du 'Asr; l'heure de la prière du 'Asr va jusqu'au coucher du soleil; l'heure de la prière du Maghrib va jusqu'à la disparition de la lueur rouge; l'heure de la prière de Soubh va de l'aube jusqu'à l'apparition du soleil car il monte entre deux cornes de Satan". (Mouslim)

Jâbir Ibn Abdoullâh (رضي الله عنه) rapporte qu'une fois Jibrîl (عليه السلم) vint rencontrer le Prophète (صلى الله عليه و سلم) et lui dit: "Mets- toi debout et accomplis la prière!" Il accomplit ainsi la Salât de Zouhr après que le soleil eût décliné du Zénith. Puis il vint à nouveau à l'heure de 'Asr et lui dit: "Mets-toi debout et accomplis la prière!" Il accomplit alors la Salât du 'Asr après que la longueur de l'ombre de chaque chose eût atteint la taille originale (de la chose); puis il vint à l'heure de Maghrib et lui dit: "Mets- toi debout et accomplis la prière!" Il accomplit la Salât de Maghrib lorsque le soleil fut couché. Puis il vint à l'heure de 'Icha et lui dit: "Mets-toi debout et accomplis la prière!" Il accomplit la Salât de 'Icha lorsque la lueur rouge [chafaq] eût disparu. Puis il vint à l'heure de Fajr et dit: "Mets-toi debout et accomplis la prière!" Il accomplit la Salât de Fajr immédiatement après l'apparition de l'aube. Ensuite Jîbril vint le voir le lendemain à l'heure de Zouhr et lui dit: "Mets-toi debout et accomplis la prière!" Il accomplit ainsi la Salât de Zouhr après que la longueur de l'ombre de chaque chose eût atteint la taille originale (de la chose). Puis il vint à nouveau à l'heure de 'Asr et lui dit: "Mets-toi debout et accomplis la prière!" Il accomplit alors la Salât de 'Asr après que la longueur de l'ombre de chaque chose eût atteint le double de la taille originale (de la chose); puis il vint pour la Salât de Maghrib à la même heure que la veille, sans se dévier de cette heure. Puis il vint pour l'Icha après que la moitié de la nuit ne fût passée. (ou il dit "après le tiers de la nuit ") et il accomplit la Salât de Ichâ. Puis il vint à nouveau lorsque le ciel fut bien clair (avant le lever du soleil) et lui dit: "Mets-toi debout et accomplis la prière!". Il accomplit alors la Salât de Fajr. Puis il dit: "Le moment (pour chaque prière) s'étale entre ces deux heures (limites)". (Ahmad, An-Nasâi, et At-Tirmidhi. Al-Boukhâri écrit que ce Hadîth est le plus authentique en ce qui concerne les heures de prière)

La prière de l'aube [As-Soubh]

Son temps commence à l'apparition de l'aube véridique (Al-Fajr As-Sâdiq) qui est une lueur blanche transversale à l'horizon est, et il finit au lever du soleil.

Faire la prière de l'aube au début de son heure et la prolonger

Selon Ibn Khadîj (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Priez la prière de l'aube avec le soleil qui jaûnit, car cela est meilleur pour la récompense". (selon les cinq, At-Tirmidhi l'a authentifié)

Selon Abou Mas'oud Al-Ansari (رضي الله عنه): "le Prophète a fait la prière de l'aube à la première heure, puis il l'a retardé une autre fois, puis il n'a cessé de la prier au début de son heure". (Abou Dâwoud, Al-Bayhaqi avec une chaîne sûre)

Le fait de prier avec le soleil qui jaûnit ne signifie pas commencer la prière plus tôt, mais cela signifie qu'il faut prolonger la prière jusqu'à ce qu'en sortant de celle-ci on puisse voir les premières lueurs jaunes du soleil. Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) avait l'habitude de lire dans cette prière de 60 à 100 versets.

La prière de midi [Az-Zhouhr]

Son temps commence lorsque le soleil s'écarte du milieu du ciel vers le couchant et finit lorsque l'ombre d'une chose quelconque atteint une longueur égale à celle de la chose elle-même plus la longueur de l'ombre qu'elle avait au moment du zénith. On entend par "chose quelconque" un bâton par exemple planté verticalement sur un sol plat. L'ombre au zénith, c'est l'ombre de cette chose lorsque le soleil est au milieu du ciel. Si quelqu'un est debout dans un endroit ensoleillé et que le soleil est au milieu du ciel, on observe qu'il a une ombre. Cette ombre est l'ombre au zénith. Lorsque le soleil dévie vers l'ouest, on observe que son ombre s'allonge et tourne vers le levant. C'est là le signe que le temps de Az-Zhouhr a commencé.

Faire la prière au début de son heure par temps froid, et la retarder par chaleur excessive

Selon Abou Dhar (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit au Mouadhan qui voulait appeler à la prière du Zouhr: "La canicule provient du souffle de l'Enfer, quand il fait très chaud retardez-donc la prière". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Abou Hourayra (رضي الله عنه) a dit: "Le Prophète a dit: "Quand la chaleur est intense, reculez la prière car la chaleur de la canicule provient du souffle de l'Enfer"".

Selon Anas (رضي الله عنه): "le Prophète avait l'habitude de faire la prière du Zouhr en tout début d'heure par temps froid, et de la retarder quand il faisait très chaud". (Al-Boukhâri)

La prière de l'après-midi [Al-'Asr]

Son temps commence à la fin du temps de Az-Zhouhr et dure jusqu'au coucher du soleil. Donc lorsque la longueur de l'ombre d'une chose quelconque devient égale à la longueur de cette chose plus la longueur de son ombre au zénith, le temps de Al-'Asr commence et celui de Az-Zhouhr finit.

Ne pas retarder la prière jusqu'à sa dernière heure

Selon Anas (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Voici la prière de l'hypocrite: il s'assoit en surveillant le soleil jusqu'à ce qu'il se trouve entre les 2 cornes de Satan, alors il ramasse ses 4 unités de prière, il n'y invoque Allâh que très peu". (Mouslim, At-Tirmidhi, Abou Dâwoud, Ibn Mâja)

La prière du crépuscule [Al-Maghrib]

Son temps commence après le coucher du soleil c'est-à-dire après la disparition de la totalité du disque solaire, et il finit à la disparition de la lueur rouge. La lueur rouge est la rougeur apparaissant du côté du couchant après le coucher du soleil. Pour ce qui est du hadîth de Jibrîl cité plus haut où il fit la prière 2 fois à la même heure, c'est pour insister sur la valeur de la faire à la première heure.

Faire la prière à la première heure

Selon As-Sâib Ibn Yazîd (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Ma communauté ne cessera d'être sur sa nature première [Al-Fitra], tant qu'ils feront la prière du crépuscule avant la tombée de la nuit". (Ahmad, At-Tabarâni)

Abou 'Atiyya (رحمه الله) raconte: "Je suis entré avec Machroûq chez 'Âicha, Machroûq lui dit: "Il y a 2 hommes parmi les Compagnons du Prophète qui sont toujours prêt à faire les bonnes actions; l'un d'eux se hâte de faire la prière du Maghrib et de rompre le jeûne, l'autre les retarde". Elle dit: "Lequel des 2 se hâte-t-il de faire la prière du Maghrib et de rompre le jeûne?". Il dit: "'Abdoullâh (Ibn Mas'oud)". Elle dit: "C'est comme cela que faisait le Prophète"". (Mouslim)

La prière de la nuit [Al-'Icha]

Son temps commence à la disparition de la lueur rouge et finit à l'apparition de l'aube.

Retarder la prière de la nuit jusqu'à la moitié de la nuit

Selon 'Âicha (رضي الله عنها), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a fait une fois la prière du 'Icha jusqu'à ce que les gens de la mosquée se soient endormis, il fit la prière puis dit: "Cela aurait été son temps si je ne craignais pas de surcharger ma communauté". (Mouslim, An-Nasâi)

Dans les pays où la leur blanche (الشفق) ne disparait pas, il faut prendre pour réference la contrée équilibrée la plus proche

Selon An-Nawâs Ibn Sam'ân (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit en parlant de l'antéchrist: «Il aura déjà largement semé la corruption à droite et à gauche; O esclaves de Dieu! Cramponnez-vous à votre foi!» Nous dîmes: «O Messager de Dieu! Combien de temps va-t-il rester sur terre?» Il dit: «Quarante jours un jour égal à un an, un jour égal à un mois, un jour égal à une semaine et le reste des jours égaux aux vôtres (=un an, deux mois et deux semaines)». Nous dîmes: «O Messager de Dieu! Durant ce jour égal à un an est-ce qu'il nous suffira de faire la prière d'un seul jour?». Il dit: «Non, mais priez en mesure de sa vraie longueur». (Mouslim)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
seck



Nombre de messages : 1
Age : 51
Emploi : gérant de cyber et agent de service
Loisirs : écoutez le coran et l'informatique
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE   Dim 6 Mai 2007 - 21:41

<div align=center><B><SPAN style="FONT-SIZE: 12pt">194 - Le mérite du premier rang (à la prière). L'ordre de compléter au fur et à mesure les rangs en commençant par le premier ainsi que de veiller à avoir des rangs bien droits et bien serrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ce qu'il faut savoir sur LA PRIERE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inspection sur la mythologie en 6e : tout ce qu'il faut savoir
» Tout ce qu'il faut savoir sur le kilt.
» Tout ce qu'il faut savoir sur LE DISTILBENE : ajout des liens utiles
» Tout ce qu'il faut savoir sur les rêves
» « Pour vivre ensemble, il faut savoir aimer; et ne rien prendre que l'on ait donné... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie) :: FIQH (La connaissance des droits et des devoirs) :: As-Salat (La Prière)-
Sauter vers: