Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie)

D'après le Coran et la Sounnah selon la Compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 SERMON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: SERMON   Ven 29 Déc 2006 - 16:16

salam3


Ce vendredi coincide avec le jour de Arafaat de que le jour ou le prophéte sas donnait son dernier sermon


Le dernier sermon du Prophète Mohamed sas


Au nom d'ALLAH, le Clément et le Miséricordieux

Ce sermon fut fait le neuvième jour de Zil Hadj 10 A.H dans la vallée de Uranah du Mont Arafat.

"Ô peuple, écoutez-moi attetivement, car je ne sais pas si, après cette année-ci,je serai encore parmis vous. Donc écoutez ce que je vous dis avec beaucoup d'attention et APPORTEZ CE MESSAGE A CEUX QUI NE PEUVENT ETRE PRESENTS AUJOURD'HUI.

Ô peuple, tout comme vous considérez ce mois, ce jour, cette Cité comme sacrés, considérez aussi la vie et les biens de chaque musulman comme sacrés. Retournez à leurs légitimes propriétaires les biens qui vous ont été confiés ; Ne blessez personne afin que personne ne puisse vous blesser. Souvenez-vous qu'en vérité vous rencontrerez votre SEIGNEUR et qu'effectivement il vous demandera compte de vos actes. ALLAH azwj vous a défendu de pratiquer l'usure (de prendre de l'intérêt), donc toute obligation d'intérêt, sera dorénavant abolie.
Méfiez-vous de Satan, pour le salt de votre religion. Il a perdu tout espoir de ne pouvoir jamais vous induire à commettre les grands pêchés, méfiez-vous donc à ne pas le suivre en ce qui concerne les peties pêchés.

Ô peuple, il est vrai que vous avez certains droits à l'égard de vos femmes, mais elles aussi ont des droits sur vous. Si elles se soumettent à vous, alors à elles appartiennent le droit d'être nourries et habillées convenablement. Traitez donc bien vos femmes et soyez gentils envers elles car elles sont vos partenaires. Et il est de votre devoir de vous assurer qu'elles choisissent leurs amis avec votre approbation aussi bien que de ne jamais commettre l'adultère.

Ô peuple, écoutez-moi bien. Adorez ALLAH azwj , faites vos 5 prières (salat) quotidiennes, jeûnez pendant le mois de Ramadhan, et donnez votre richesse en Zakat. Accomplissez le Hajj si vous en avez les moyens. Vous savez que chaque musulman est le frère d'un autre musulman. Vous êtes tous égaux. Aucune personne n'est supérieure à une autre excepté en piété et en bonne action.
Souvenez-vous, un jour vous vous présenterez à ALLAH azwj et vous répondrez de vos actes. Donc, prenez garde, ne vous écartez pas du droit chemin après ma mort.

Ô peuple, AUCUN PROPHETE OU APOTRE NE VIENDRA APRES MOI ET AUCUNE NOUVELLE FOI NE NAITRA. Raisonnez bien, donc, ô peuple et comprenez bien les morts que je vous transmet. Je laisse derrière moi deux choses, le CORAN et mon exemple la SUNNAH, et si vous les suivez vous ne vous égarerez jamais.
Que tous ceux qui m'écoutent transmettent ce message à d'autres et ceux-là à d'autres encore ; et que les dernier puissent le comprendre mieux que ceux qui m'écoutent directement.
Soit témoin ô ALLAH, que j'ai transmis ton message à ton peuple."

Voila, il est entier. Wassalam alikoum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 5 Jan 2007 - 18:24

salam3


La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah azwj dit :

{ O vous qui avez cru ! Quand on appelle à la Salât du jour du Vendredi, accourez à l’invocation d’Allah et laissez tout négoce. Cela est bien, meilleur pour vous, si vous saviez ! }
[ Sourate 62 Al-Joumou’a – Verset 9 ]

Le Prophète sas a dit :
« Que ceux qui négligent la prière du Vendredi cessent de le faire, sinon Allah apposera le scellé sur leurs cœurs et ils finiront par être distraits de Sa pensée. » [ Rapporté par Mouslim ]

Il sas a dit également :

« La prière du Vendredi est une obligation à tout musulman, hormis quatre personnes qui sont : L’esclave - La femme - L’enfant - Le malade ». [ Rapporté par Abou Daoud ]

Les mérites du vendredi

Le Prophète sas a dit :

« Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours de la semaine sur terre : c’est le jour où fut créé Adam, le jour où il fut introduit au Paradis, le jour où il en sortit . C’est aussi le jour où finira le monde. » [ Rapporté par Mouslim ]

Un jour d’une telle importance, mérite d’être honoré, comme Allah azwj l’a glorifié. Ce jour-là on doit multiplier les bonnes œuvres et s’abstenir de tout péché.

Le Prophète sas a dit :
« Certes ! Le jour du Vendredi renferme un instant de faveur. Si la prière de quelqu’un demandant des faveurs correspond à cet instant, Allah les lui accordera. » [ Rapporté par Mouslim ]

On rapporte que ce moment se situe entra l’apparition de l’imam et la fin de la prière ou après la prière de l’Asr. Il est donc fortement recommandé de multiplier les invocations tout au long de la journée du vendredi, pour que nos demandes coïncident avec cet instant.

Que doit-on faire ce jour là ?


Arrow Faire le ghousl avant d’aller à la prière : Le Prophète sas a dit : « Le lavage du corps est une obligation à tout pubère le Vendredi. » [ Rapporté par Al Boukhârî et Moslim ]

Arrow Porter des vêtements propres et se parfumer (pour les hommes, une femme ne doit pas se rendre à la mosquée parfumée) : Le Prophète sas a dit : « Tout musulman doit se laver le vendredi, bien s’habiller et se parfumer s’il a du parfum. »

Arrow Se rendre à la mosquée de bonne heure, avant l’appel à la prière : Le Prophète sas a dit : « Quiconque se lave le vendredi comme il le fait pour la janaba et se rend à la mosquée à la première heure fait une bonne œuvre de la valeur d’une offrande d’un beau chameaux.S’il se rend à la deuxième heure, il aurait offert une vache, à la troisième heure, un bélier, à la quatrième une poule, à la cinquième un œuf. Quand l’imam est dans sa chaire, les anges rentrent pour écouter le prône. » [ Rapporté par Al Boukhârî et Moslim ]

Arrow Accomplir deux unités de prières surérogatoires en arrivant à la mosquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 5 Jan 2007 - 18:32

Comment se passe la prière du Vendredi ?



L’imam monte sur la chaire (minbar) au moment du midi local, puis, il salue les croyants. Quant il s’assoit, le muezzin appelle à la prière comme il le fait pour Dhor. A partir de ce moment, il devient interdit de parler ou de s’amuser avec des cailloux (ou autre), de déranger les autres… car le discours compense les deux rakats qu’il manque pour accomplir la prière de dhor complète. Il faut donc que la concentration pendant le discours soit la même que pendant la prière.

Le Prophète sas a dit : « Si tu t’adresses à ton ami, même pour lui dire : « Tais-toi » pendant que l’imam prononce son discours tu es fautif. » [ Rapporté par Mouslim ]

Et aussi : « Celui qui s’amuse avec des cailloux (quand l’imam fait son discours) commet une erreur, celui qui commet une erreur annule sa prière. » [ Rapporté par Abou Daoud ]

L’appel terminé, l’imam se lève et prononce son discours (khoutba). Il loue Allah azwj . Le remercie et appelle le salut d'Allah azwj sur Son Prophète et serviteur Mohammed sas . Habituellement, il fait cette invocation :

«
Al hamdoullillahi nahmadouhou wa nasta'înouhou wa nastaghfirouhou wa na'oudou bi-llahi min chouroûri anfousinâ wa min sayyi âti a'mâlinâ Men yahdihi-llahou fahoûwa-l-mouhtadi wa men youdzlil falan yajidalahou waliyyan mourchidâ, wa achhadou an lâ ilaha illâ llahou wahdahou lâ charika lahou, wa achhadou anna mouhammadan 'abdouhou wa rasoulouhou. »


«
Yâ ayyouhâ-n-nâsou ittaqoû rabbakoum-l-ladzî khalaqakum min nafsin wâhidatin wa khalaqa minhâ zawjahâ wa batha minhoumâ rijâlan kathîran wa nisâ a wa-t-taqou-llaha al-ladzî tasâa aloûna bihi wa-l arhâm ina-llaha kâna 'alaykum raqîbâ » "Yâ ayyouhâ-l-ladzîna amanoû-t-taqoû-llaha haqqa touqâtihi wa lâ tamoûtounna illâ wa antoum mouslimoûn" "Yâ ayyouhâ-l-ladîna amanoû ittaqoû-llaha wa qoûloû qawlan sadîdan yousslih lakoum a'mâlakoum wa yaghfir lakoum dounoûbakoum wa man youtti'i-llaha wa rasoûlahou faqad fâza fawzan 'azîman.
»

« Louanges à Allah que nous glorifions, dont nous implorons aide et pardon, et nous cherchons refuge auprès de Lui contre le mal qui est en nous et de nos mauvaise actions. Celui qu'Allah guide nul ne peut l'égarer, et celui qu'Allah égare nul ne peut le guider. J'atteste qu'il n'y a de divinité qu'Allah, Le Seul, L'Unique sans associé, et j'atteste que Mohammad est le Serviteur et le Messager d'Allah :

Allah azwj dit dans Son Livre:
« O hommes, craignez votre seigneurs qui vous a créé d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. »
« O les croyants, craignez Allah comme Il doit être craint et ne mourrez qu'en état de pleine soumission. »
« O les croyants, craignez Allah et parlez avec droiture, Allah vous rectifiera vos actions et Il vous pardonnera vos péchés. Et celui qui obéit à Allah et à Son Messager, il réussira, certes, d'une grande réussite.
»

Puis il exhorte l’auditoire à haute voix, rappelle les recommandations d'Allah azwj et de Son Prophète sas , leurs promesses et leurs menaces.Ensuite, il s’assoit , marquant une petite pause, puis il se relève pour reprendre son thème de sermon, avec le même entrain. Ayant terminé son prône, sans trop l’allonger, il descend de sa chaire. A ce moment le muezzin annonce la prière.
Et l’imam préside une prière de 2 rak’ats (remplaçant celle de Dhor) en récitant à haute voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 5 Jan 2007 - 18:42

Lors du sermon


Il est formellement interdit de parler lorsque l’imam, sur le haut de la chaire, est entrain de prononcer son sermon. Quiconque le fait commet un grand pêché, même si c’est pour invoquer Allah azwj .
La prière du vendredi doit être un moment de silence et de tranquillité pour le fidèle qui doit faire preuve de recueillement dans son cœur et dans ses actes, eu égard aux connaissances et prêches livrées à cet instant précis et dont ont besoin les fidèles. Il est interdit de s’adonner à une discussion, qu’elle soit pour ordonner le bien et interdire le mal ou non. On ne doit même pas prononcer le mot « chut » ou « silence ».

Voici quelques arguments :

Abu Houreyra r.a nous enseigne que le Prophète sas a dit : « Si vous dites à votre compagnon tais-toi le jour de vendredi, alors que l’imam fait son sermon, vous dites des futilités. ». [ Rapporté par Boukhari et Mouslim ]

Vous voyez – puisse Allah azwj vous accorder Sa miséricorde - même le fait que vous disiez à quelqu’un tais-toi, en application d’une obligation religieuse consistant à ordonner le bien et interdire le mal, est considéré par le législateur comme une futilité interdite à l’heure de la prière de vendredi.

La question est plus sérieuse que cela. Voyez le hadith ci-après :
Abu Dardâ r.a raconte : le Prophète sas en faisant un jour son sermon du haut de sa chaire, avait cité un verset. Et j’avais demandé à Oubayy ibn Ka’b r.a qui était à mes côtés : "Ô Oubayy, quant - est ce que ce verset a été révélé ?" Mais il refusa de me répondre. Et lorsque le Prophète sas est descendu de la chaire, Oubayy me dit : "vous n’avez récolté de votre prière de vendredi que les futilités que vous avez dites." A la sortie du Prophète sas je l’ai rejoint et lui ai raconté l’ histoire. Il me dira : « Obayy a raison. Si vous entendez votre imam parler, vous devez vous taire jusqu’à ce qu’il finisse ». [ Rapporté par Ibn Maja et Ahmad et confirmé par Al-Boussirî et Cheikh Al-Albâni ]

Si le fait de poser une question concernant un verset, au moment du sermon de l’imam, le jour du vendredi, annule la récompense liée à la prière du vendredi, que dire alors de celui qui parle de ses activités agricoles, commerciales ou d’autres choses purement mondaines. Mais, il y a également certains paresseux qui mettent à profit l’heure du sermon de vendredi pour dormir. Mieux, le fait d’adresser des souhaits à quelqu’un qui éternue ou de répondre à une salutation est également interdit durant le sermon de vendredi.

Il faut signaler que même les invocations, y compris les formules de repentance, de louange et autres, ne peuvent pas être prononcées à haute voix durant le sermon du vendredi.

Le sermon est une forme d’invocation d’Allah azwj , eu égard au propos de ce dernier :
{ Ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la Salât du jour du Vendredi, accourez à l' invocation d' Allah et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez !. }
[ Sourate 62, verset 9 ]

Dans ce verset, l’ordre de présence concerne aussi bien le sermon que la prière. En effet, tous les deux sont considérés comme une forme d’invocation. Or, l’invocation d’Allah azwj est une tradition prophétique qui peut être faite à tout moment, alors que le sermon du vendredi est une obligation inscrite dans un moment précis. Il est également obligatoire de se montrer silencieux pendant la durée du sermon. De ce fait, il est prioritaire de s’en préoccuper que d’accomplir d’autres actes d’adoration.

En outre, lorsque l’imam fait des invocations, les fidèles qui prient derrière doivent dire amen à voix basse. C’est le cas également quant il cite le nom du Prophète sas ; ils doivent prier sur le Prophète sas à voix basse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 5 Jan 2007 - 19:45

Ce qu'il faut savoir pour le vendredi


Sur l’obligation de la prière du vendredi
Allah azwj a dit :
....quand on appelle à la prière à un moment d’un vendredi, empressez-vous au Rappel d'Allah. Laissez-là toute transaction : meilleur ce sera pour vous, si vous saviez … [ Sourate 62; Al Joumou’a – verset 9 ]

Abou Houreyra r.a rapporte qu’il avait entendu le Messager d'Allah sas s’exprimer ainsi :
« Le jour de la Résurrection, nous serons les derniers et [en même temps ] les premiers, bien que les autres ont reçu les Ecritures avant nous. De plus ce jour-là [le vendredi ] est ce jour qui leur avait été rendu obligatoire mais ils avaient divergé à son sujet. Quand à nous, Allah azwj nous a guidés vers ce jour. Donc, en ce qui concerne le vendredi, les gens viennent après nous : les Juifs, le lendemain [ samedi et les Chrétiens, le surlendemain [ dimanche ]. » [ Rapporté par Al Boukhari ]

Arrow Sur le mérite des ablutions majeures le jour du vendredi.
Et est-ce que l’enfant et la femme doivent assister [ à la prière ] du vendredi ?

Abdoulah ibn Omar r.a a rapporté que le Messager d'Allah sas a dit : « Lorsque l’un de vous veut se rendre à l’office du vendredi qu’il fasse des ablutions majeures ! ». [Rapporté par Al Boukhari ]


Selon Ibn ‘Umar r.a tandis que Omar Ibn El khatab r.a était debout pour le sermon du vendredi, entra un homme des premiers Mouhajir et des Compagnons r.a du Prophète sas.
Et Omar de l’appeler [ en lui reprochant son regard] :
« On est en quelle heure ? » - J’étais occupé, expliqua l'homme, et je ne suis arrivé qu’au moment où j’étais entrain d’entendre le Adhan. Et sans m’attarder j’ai fait des ablutions mineurs.
– Et en plus tu n’as fait que des ablutions mineures, bien que tu sais que le Messager d'Allah sas recommandait des ablutions majeures !
»

Selon Abou Sa’id El khoudry r.a : Le messager d'Allah sas a dit : « Les ablutions majeures pour le vendredi sont obligatoires pour tout pubère. »


Arrow Sur le fait de se parfumer de baume pour le vendredi D’après Abou Bakar ibn el Munkadir r.a ‘Amrou Ibn Souleyman al ‘Ansary r.a a dit :
« J’atteste que le Messager d'Allah sas a dit : « Le jour du vendredi, les ablutions majeures sont obligatoires pour tous pubère. De même pour le fait de se curer les dents et de toucher du baume, s’il en trouve. "
Selon ‘Amrou : En ce qui concerne les ablutions j’atteste qu’elles sont obligatoires ; mais pour le fait de se curer les dents, Allah azwj est plus informé, si cela est obligatoire ou non. Cependant, le hadith est ainsi rapporté.
Selon

Abou ‘Abdoulah : Abou Bakr r.a est le frère de Mouhamed ibn el Munkadir . Son surnom est aussi son nom. Ce hadith à été aussi rapporté de lui par Bukayr ibn Al’Achaj et Sa’id ibn Abou Hilal, ainsi que par de nombreuses autres personnes. Signalons, en outre, que Mouhamed ibn El Moukadir avait aussi le surnom d’Abou Bakr, en plus du surnom d’Abou ‘Abd-oul-Lah.

Arrow Sur le mérite du vendredi
Selon Abou Horeyra r.a : Le messager d'Allah sas a dit :
« Celui qui fait des ablutions majeures, je jour du vendredi, similaires aux ablutions de janaba, puis se dirige * [ à la mosquée ], sera comme s’il avait sacrifié une chamelle. S’il part à la deuxième heure, il sera comme s’il avait sacrifié une vache. S’il part à la troisième heure, il sera comme s’il avait présenté un bélier cornu, une poule, s’il part dans la quatrième heure, enfin, un oeuf, s’il part à la cinquième heure. De plus, lorsque l’imam arrive, les anges se présentent à leur tour pour entendre les invocations… »[ * A la première heure ]

Arrow Sur le fait de se pommader les cheveux pour l’office du vendredi

Salman Al Farisy r.a a dit : « Le Prophète sas a dit :
« Tout homme qui fait des ablutions majeures le jour du vendredi, se purifie autant qu’il peut, s’arrange les cheveux avec sa pommade ou se parfume avec du baume de sa femme, sort, se rend à la mosquée, ne sépare pas entre les fidèles [ pour se frayer un passage ], prie autant que cela lui est possible, puis écoute attentivement lorsque l’imam commence à parler, celui-là verra pardonnés ses péchés jusqu’au vendredi suivant. »

Selon Tawous r.a : « Je dis à Ibn ‘Abass r.A : « On rapporte que le Prophète sas a dit :
« Faites vos ablutions majeures le jour du vendredi et lavez vos têtes ! et ce même si vous n’êtes pas en état de janâba. Aussi, faites usage du baume. » - Cela est vrai pour les ablutions majeures, répondit Ibn ‘Abass, mais je ne sais rien pour le baume. »

D’après Tawous, on transmit à Ibn ‘Abass r.a les propos du Prophète sas sur les ablutions majeures du jour du vendredi.
« Je dis alors à Ibn ‘Abass, rapporte Tawous : « Le fidèle doit-il utiliser du baume ou de la pommade si sa femme en a ? – Je ne sais pas, répondit Ibn Abass. »

Arrow On doit mettre les plus beaux habits qu’on a pour aller à l’office du vendredi
Selon Abdoulah ibn Omar r.a : Un jour, Omar Ibn El khatab r.a vit qu’on était en train de vendre une robe de soie près de la porte de la mosquée. Il dit alors au Prophète sas :
« O messager d'Allah ! pourquoi ne l’achètes-tu pas pour la mettre pour l’office du vendredi et pour la réception des délégations ? – Celui qui met ce genre d’habit, répondit le Prophète, n’aura aucune part de bonheur dans l’autre vie. »

Après cela, le Messager d'Allah sas reçut plusieurs robes de ce genre, il donne une à Omar r.a qui dit : O messager d'Allah ! Tu me la donnes malgré tes propos tenus sur la robe de ‘Utarid [ càd celui qui était en train de vendre la robe près de la mosquée ] – Je ne te l’ai donnée, expliqua le Messager d'Allah pour que tu la mettes. » En effet, ‘Omar ibn El Khatab r.a offrit ensuite cette robe à son frère polythéiste qui était à la Mecque.

Arrow Sur le fait de se curer les dent [ frotter avec un siwak ] le jour du Vendredi
D’après Abou Sa’id r.a le Prophète sas a dit : « … et il doit se curer les dents. »

Selon Abou Horeyra r.a le Messager d'Allah sas a dit : « Si je ne craignais pas que ce serait pénible pour ma Oumma – ou pour les gens – je leur aurais ordonné de se curer les dents au moment de chaque prière. »
Selon Anas r.a le Messager d'Allah sas a dit : « J’ai trop insisté à vous recommander le cure-dent… »
Selon Houdeyfa r.a: « En se levant la nuit pour prier, le Prophète sas se nettoyait la bouche »

Arrow Que Doit-on réciter du Coran pendant la prière du Fajr du jour du vendredi
Selon Abou Houreyra r.a : « Dans la prière du Fajr du jour du vendredi, le Prophète sas récitait la sourate As-Sajda et la sourate el Inssane »

Arrow Sur la prière du vendredi dans les villages et les villes
Selon Ibn ‘Abass r.a :
« Le premier office du vendredi – après un vendredi célébré dans la mosquée du Messager d'Allah azwj – fut dans la mosquée des ‘Abd-al-Qays, à Juwathya dans le Bahrayn. »

Selon ibn Omar r.a le Messager d'Allah saws a dit : « Chacun de vous est un pasteur… »
Al-Layth ajoute : Younous dit : « Ruzyq ben Hukaym écrivit à Ibn Chihab – J’étais avec lui à Wadi-l-Qura – et lui demanda qu’il pouvait présider l’office du vendredi. Signalons que Ruzayq cultivait une terre sur laquelle il y avait un groupe formé de noirs et d’autres personnes. De plus, il était le gouverneur de ‘Ayla.
Ibn Chihab lui écrivit – J’étais en train d’entendre – et lui ordonna de présider la prière du vendredi en lui rapportant que Salim lui avait dit que Abd-el-Lah ibn Omar r.a disait : « J'ai entendu le Messager d'Allah saws dire :
"Chacun de vous est pasteur et chacun de vous est responsable de son troupeau ; l’imam est pasteur et est responsable de son troupeau, l’homme est pasteur au sein de sa famille et est responsable de son troupeau, la femme est pasteur dans la maison de son époux et est responsable de son troupeau, le serviteur est pasteur quant aux biens de son maître et est responsable de son troupeau.
« Je crois qu’il a aussi dit : … L’homme est pasteur quant aux biens de son père est responsable de son troupeau. Chacun de vous est pasteur et chacun est responsable de son troupeau.
».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 5 Jan 2007 - 20:08

Arrow Est-ce que ceux qui n’assistent pas à la prière du vendredi - femme, enfants, et autres – doivent faire les ablutions majeures ?

Selon Ibn Omar r.a: Les Ablutions majeures doivent être faites par ceux qui la prière du vendredi est obligatoire.
Selon Abdoulah ibn Omar r.a: « Celui d’entre vous qui veut venir à l’office du vendredi, qu’il fasse ses ablutions majeures. »
Selon Abou Sa’id El khoudri r.a le Messager d'Allah sas a dit : « Les ablutions majeures du jour du vendredi sont obligatoires pour tous pubère. »
Dans un autre Hadith : « … Puis il dit : « Chaque musulman doit faire ses ablutions majeures une fois tous les sept jours, où il lavera sa tête et son corps. »
Rapporté aussi par ‘Aban Ibn Saleh r.a et ce de Moujahid et Tawous, d’Abou Horeyra r.a qui dit : « Le prophète a dit : Allah le Très Haut, a un droit auprès de chaque Musulman : faire ses ablutions majeures un jour tous les sept jours. ».

D’après Nafi’, Ibn Omar r.a a dit :
« Omar avait une épouse qui assistait à la prière en groupe de la mosquée pendant les prières du Fajr et du ‘Icha. On lui dit alors : « Pourquoi sors-tu bien que tu sais que Omar déteste cela et, est en plus jaloux ? – Et qu’est-ce qui l’empêche de me l’interdire ? demanda-t-elle – Ce qui l’empêche sont ces propos du Messager d'Allah saws : « N’empêchez pas les servantes d'Allah [ c’est à dire les femmes ] de venir aux mosquées d'Allah. »

Arrow Sur la permission de ne pas venir au cas où l’on ne s’est pas présenté pour la prière du vendredi à cause de la pluie

D’après Abdoulah ibn Al Harith, le cousin paternel de Mouhamed ibn Sîrîn, Ibn ‘Abass r.a a dit à son muezzin en jour pluvieux. « Lorsque tu arrives à : J’atteste que Mouhamed est le Messager d'Allah, ne dit pas : Accourez à la prière, dis plutôt : Priez dans vos maisons ! » En entendant cela, les présents semblaient ne pas admettre la chose. Et Ibn ‘Abass r.a de dire : « Cela a été fait par celui qui est mieux que moi. Certes, la prière du vendredi est obligatoire, mais je n’ai pas voulu causer de gêne ni que vous marchiez dans la boue glissante. »

Arrow A partir de quelle distance doit-on venir à la prière du vendredi ? et pour qui est-elle obligatoire ?

Allah le Majestueux et Puissant a dit :
{ O vous qui avez cru! Quand on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l'invocation d'Allah et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez ! […] } [ Sourate 62 El Joumou’a – verset 9 ]
‘Ata a dit : Lorsqu’on est dans un village à population agglomérée et qu’on appelle à la prière du vendredi, on doit y assister soit qu’on a entendu l’appel ou non.
Anas r.a faisait parfois la prière du vendredi et des fois il ne la faisait pas, et ce en étant dans la résidence à Az-Zawiya, à deux farsakh de Bassorah.
Aicha r.a , l’épouse du Prophète saws a dit : « Le jour du vendredi, les gens arrivaient les uns après les autres de leurs maison et d’Al-Awâly tout poussiéreux et transpirants. Une fois, un homme d’entre eux vint voir le Messager d'Allah qui était chez moi… Le Prophète saws dit alors : « Si seulement vous vous purifiez pour votre jour-ci. »

Arrow Le temps de la prière du vendredi commence à partir du moment où le soleil commence à s’incliner vers l’ouest
Yahya ibn Sa’id rapporte avoir interrogé ‘Amra sur les ablutions majeures le jour du vendredi et que celle-ci répondit : ‘Aicha (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit :
« Les gens travaillaient eux-mêmes. Et pour assister à la prière du vendredi, ils s’y rendaient en gardant leur état [ d’ouvrier ]. D’où, il leur fut dit : « Si seulement vous vous laviez ».
Anas ibn Malik r.a rapporte que le Prophète sas faisait la prière du vendredi lorsque le soleil penchait [ de l'autre côté du ciel ]
D’Après Humayd, Anas r.a a dit : « Nous accomplissions tôt la prière du vendredi et nous faisions la sieste après l’avoir faite. »

Arrow Lorsque la chaleur devient torride le jour du vendredi
Abou Khalda – c’est à dire Khalid ibn Dinâr – a dit : « J’ai entendu Anas ibn Malik r.a dire : « Lorsque le froid était intense, le prophète faisait tôt la prière, lorsque la chaleur devient torride, il attendait la fraîcheur pour accomplire la prière. » C’est à dire, celle du vendredi. »

Younous ibn Bukheyr : Abou Khalda nous a rapporté cela en citant « pour accomplir la prière, sans toutefois citer le vendredi.

Arrow Sur le fait de marcher pour aller à la prière du vendredi
‘Ababa ibn Rifa’a a dit : « Abou ‘Abs me rencontra au moment où j’allais à la prière du vendredi et il me dit : « J’ai entendu le Prophète saws dire: Celui dont les pieds ont été empoussiérés pour la cause d'Allah, Allah le préservera du Feu. »
Abou Salama ibn Abd-er-Rahman : Abou Houreyra r.a a dit : « J’ai entendu le Messager d'Allah saws dire :
« Lorsqu’on appelle à la prière, ne venez pas en vous hâtant ! Venez plutôt en marchant et soyez calmes ! … Faites la partie que vous rattraperez et terminez ce que vous aurez manqué.
».

Arrow Lors de l’office du vendredi on ne doit pas séparer deux personnes assises l’une près de l’autre dans la mosquée Salman Al Farisy r.a a dit : « Le messager d'Allah saws a dit :
Celui qui fait ses ablutions majeures le jour du vendredi, se purifie autant qu’il le peut, se pommade ou met du baume, sort pour la prière, ne sépare pas deux personnes assises l’une près de l’autre dans la mosquée, prie autant que cela lui est possible, puis à l’arrivée de l’imam, commence à écouter attentivement …, celui-là verra pardonnés ses péchés commis jusqu’au vendredi prochain
. »

Arrow Le Jour du vendredi aucun ne doit faire lever son frère et prendre sa place
Ibn Jurayh a dit : « J’ai entendu Nafi’ dire : J’ai entendu Ibn Omar r.a dire : « Le prophète a interdit q’un homme fasse lever son frère de sa place et s’y asseoit. » J’ai dit alors à Nafi’ – Est-ce que cela concerne la prière du vendredi ? – La prière du vendredi e les autres prières, m’a t-il répondu ».

Arrow Sur le Adhan le jour du Vendredi
As-Sa’id Ibn Yazid a dit : « Du vivant du Prophète, ainsi que d’Abou Bakr et de ‘Omar, le premier appel pour la prière du vendredi se faisait dès que l’imam était assis sur le minbar. Mais ‘Othmane ajouta durant son califat – où le nombre de gens devint élevé – le troisème appel à Az-Zawra.

Arrow Sur le Muezzin unique le jour du Vendredi
As-Sa’id ibn Yazid a dit : « Celui qui ajouta le troisième Adhan pour le jour du vendredi fut ‘Othmane ibn ‘Affane, et ce lorsque le nombre des habitants de Médine était devenu élevé. Quant au temps du Prophète, il n’y avait qu’un seul muezzin. De plus, on faisait le Adhane le jour du vendredi dès que l’imam s’était assis – c’est à dire sur le minbar. »

Arrow Lorsque l’imam, qui est en train de faire le sermon, voit un homme arriver, il lui ordonne de faire deux raka'at & sur celui qui arrive au moment où l’imam est en train de prononcer le sermon, celui-là peut faire deux raka’at légères
Jabir Ibn Abdoulah a dit : « Un homme arriva au moment où le prophète était en train de faire le sermon du vendredi aux fidèles. « As-tu prié ? lui demanda le Prophète saws – Non, répondit l’homme – Lève-toi et fait deux raka’at. »

Arrow Sur le fait de lever les deux mains pendant le sermon

Anas r.a a dit : « Tandis que le Prophète prononçait le sermon du jour du vendredi, un homme se leva et dit : « Ô Messager d'Allah ! les chevaux et les brebis ont péri. Invoqu'Allah afin qu’il nous abreuve ! ». Sur ce, le Prophète saws tendit les deux mains et fit une invocation. »

Arrow Sur le fait d’être attentif lorsque l’imam est en train de prononcer le sermon du vendredi

Abou Houreyra r.a a dit : Le Messager d'Allah sawsa dit : « Si tu dis à ton voisin -– « Ecoute ! » -- au moment où l’imam est en train de prononcer le sermon, tu es considéré comme ayant parlé inconsidérément. »

Arrow Sur l’heure particulière le jour du vendredi
Abou Houreyra r.a a dit : Le Messager d'Allah saws a dit « Il y a en ce jour une heure qu’aucun adorateur Musulman ne rencontre en étant en prière, sans qu'Allah, le Très Haut, ne lui accorde ce qu’il demande. » Et il fit signe de sa main pour montrer combien cette heure est courte. »

Arrow Sur le fait de prier après ou avant la prière du vendredi

Abdoulah ibn Omar r.a a dit, le Messager d'Allah saws faisait deux raka’at avant et deux raka’at après le dhohr. Il faisait après le Maghreb deux raka’at chez lui. Après le ‘Icha, il faisait aussi deux raka’at. Et après la prière du vendredi, il ne priait qu’après avoir quitté la mosquée. Il faisait deux raka’at.

Arrow Sur la sieste après la prière du Vendredi

Hummayd a dit : « J’ai entendu Anas r.a dire : « Nous partions tôt pour la prière du vendredi puis nous faisions la sieste. »
Sahl a dit : « Nous faisions la prière du vendredi avec le Prophète puis arrivait la sieste. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 19 Jan 2007 - 16:36

salam3

Sheikh Abdel-Mouhsine Al-Quassim

Serviteurs d’Allah ! Craignez Allah car la crainte d’Allah fait partie des meilleures actions.

O vous les musulmans !

Ce monde est une demeure d’actions et d’épreuves, le serviteur n’échappe pas dans ce monde à une maladie qui trouble l’ordre de sa vie ou qui affaiblie sa force et sa situation. Et l’épreuve est un bienfait, de même que la maladie et la difficulté est une bonne nouvelle ; notre Seigneur azwj fait miséricorde avec l’épreuve (le malheur) et il éprouve avec les bienfaits, et l’amertume de ce monde pour le croyant est la douceur de l’autre monde. Combien de bienfaits, s’ils étaient donnés au serviteur, seraient une maladie pour lui ! Et combien de personnes n’ont pas de bienfaits, et cela est une guérison pour eux :

{Et peut-être détestez-vous une chose qui est mieux pour vous, et peut-être aimez-vous une chose qui est mauvaise pour vous ; et Allah sait et vous ne savez pas}.

Le malheur (l’épreuve) est la preuve de l’amour et le chemin du Paradis, le prophète sas a dit :

(La grandeur de la récompense dépend de la grandeur de l’épreuve, et quand Allah aime un peuple, il les éprouve ; celui qui est satisfait de l’épreuve d’Allah azwj , Allah sera alors satisfait de lui, et celui qui se met en colère, Allah azwj sera en colère contre lui) rapporté par Tirmidhi.


La bonne santé est parmi les meilleurs bienfaits d’Allah envers ses serviteurs et parmi les meilleurs dons :
(Il y a deux bienfaits que beaucoup de gens n’ont pas : la bonne santé et le temps libre) rapporté par Al-Boukhari.

Et elle est la première chose à propos de laquelle le serviteur sera interrogé dans l’autre monde ; le prophète sas a dit :

(Le premier bienfait à propos duquel le serviteur sera interrogé le jour du jugement, sera qu’on lui dira : « Ne t’avons-Nous pas donné un corps en bonne santé et abreuvé de l’eau froide ?) Rapporté par Tirmidhi.


Parmi les épreuves les plus difficiles, le fait que la bonne santé disparaisse ou d’être malade ; et les meilleurs créatures (que le salut et la paix soient sur eux) furent éprouvés par la maladie ; Ibn Mass’oud (ra) entra dans la chambre du messager d’Allah sas alors qu'il souffrait ; il dit :
« O messager d’Allah ! Tu souffres beaucoup».
Il répondit :
« Oui ! Je souffre la même souffrance que deux hommes parmi vous »
rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

De même que la maladie avait atteint le prophète Ayoub (que la paix soit sur lui) pendant plusieurs années.

Avec la maladie, Allah élève les degrés et pardonne les péchés :
(Allah pardonne les péchés de tout musulman qui est atteint par la maladie ou autre, comme l’arbre perd ses feuilles (en automne)) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

On écrit pour le malade les bonnes actions surrérogatoires qu'il accomplissait lorsqu’il était en bonne santé. Pendant la maladie, la personne augmente ses demandes adressées à Allah et elle s’en remet à Allah complètement.

La foi du croyant et sa confiance en son Seigneur augmentent lorsqu’il est malade, de même qu'il pense du bien de son Seigneur, et ceci est une guérison pour les maladies comme l’orgueil, la prétention, la distraction (l’absence d’esprit) et la vanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 19 Jan 2007 - 16:47

La création de l’homme est un signe d’Allah pour les docteurs :
{Et en vous-mêmes, ne voyez-vous point}.

Donc, le docteur doit considérer son travail comme étant une adoration, en réfléchissant aux bienfaits d’Allah pour qu'il soit proche de lui, et il doit aussi appeler les gens vers cette religion.

O vous les musulmans !
Allah est le seul qui puisse guérir et repousser les malheurs ; les invocations, le docteur et le médicament ne sont que des causes avec lesquelles Allah facilite la guérison ; donc, utilisez les causes de la guérison, prenez des médicaments licites, et ne vous dirigez pas complètement vers le docteur car il ne peut faire du bien, ni du mal ; ayez confiance en votre Seigneur, et remettez-vous à lui car les choses ne sont utiles et nuisibles que par sa volonté :

{Et lorsque je suis malade, c’est lui qui me guérit}.

Dirigez-vous vers lui car les médicaments ne sont pas tous bénéfiques.
Et sachez que si toute la communauté se rassemblait pour vous faire du bien, ils ne pourraient vous faire du bien que selon ce qu’Allah vous a déjà écrit ; et s’ils se rassemblaient pour vous faire du mal, ils ne pourraient vous faire du mal que selon ce qu’Allah a déjà écrit contre vous.

Le médicament le plus bénéfique est la pleine confiance en Allah, se diriger vers lui et penser du bien de lui. Les invocations provenant du Coran et de la Sounnah sont les causes les plus utiles pour faire disparaître les maladies ; de même que les demandes adressées à Allah avec un cœur soumis, un rabaissement sincère devant Allah, et une certitude complète. Augmenter les aumônes fait aussi partie des meilleurs médicaments ; et dans ce monde, il y a des médicaments d’une médecine certaine et divine provenant de la révélation et de la lumière de la prophétie, comme la datte “Ajwa” de Médine qui est une protection contre le poison et la sorcellerie, le prophète sas a dit :

(Quiconque mange chaque matin sept dattes “Ajwa”, ne sera pas atteint par le poison et la sorcellerie) rapporté par Mouslim.


L’eau est un médicament contre la fièvre :

(La fièvre provient de la chaleur de l’enfer, refroidissez-la donc avec l’eau) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Et le miel, aucune chose ne fut créée pour nous qui soit comparable au miel ;

Al-Hijaama (la saignée) est parmi les meilleurs médicaments, le prophète sas a dit :
(Le meilleur remède que vous puissiez utiliser, est Al-Hijaama (la saignée)) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Et la graine noire (Al-Habbat As-Saoudah) est un médicament contre toutes les maladies, le prophète sas a dit :
(Utilisez cette graine noire, car elle est le remède contre toutes les maladies, sauf la mort) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Mais certaines maladies ne peuvent être soignées qu’avec le Coran et les invocations provenant de la Sounnah comme la sorcellerie, pour faire sortir les djinns du corps et pour annuler l’effet du mauvais œil (provenant de la jalousie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 19 Jan 2007 - 16:53

Et pour les musulmans, il y a une eau bénie qui est la meilleure des eaux, la plus honorée, elle jaillit d’une terre bénie à l’endroit de la maison sacrée d’Allah, c’est l’eau de Zamzam ;
elle est une nourriture pour celui qui a faim et un remède contre les maladies. Mais ces médicaments provenant de la Sounnah n’ont de l’effet que sur ceux qui les acceptent et ont la certitude qu’ils renferment la guérison.

Et les actions doivent être accomplies sincèrement pour Allah pour qu’elles soient acceptées ; avec la sincérité, les actions minimes seront bénies.
Le docteur musulman doit rechercher la science pour rendre service aux musulmans, tout en respectant les lois de la législation islamique. Le docteur doit aussi garder les secrets des malades ; il doit être compatissant et avoir de la miséricorde pour eux, car ils lui ont divulgué leurs secrets et leurs plaintes après qu’ils se sont plaints à Allah.
Le malade doit demander beaucoup à Allah azwj de lui pardonner ses péchés car avec le pardon, les maladies disparaissent et leurs effets diminuent :
O mon peuple ! Implorez l’absolution de votre Seigneur puis revenez à Lui. Il ouvrira alors sur vous les vannes du ciel en flots abondants et vous ajoutera force à votre force. Et ne me tournez pas le dos pour rester criminels}.

O vous les musulmans !
Les péchés ferment les portes de la science, et l’Islam a interdit à l’homme de rester seul avec une femme dans un endroit, que ce soit pour connaître la maladie ou autre ; et le musulman doit mettre en pratique la religion dans tous les lieux ; le mélange entre les hommes et les femmes qui travaillent dans les hôpitaux affaiblit l’acquisition de la science et enlève la bénédiction du traitement, et c’est la cause de l’éloignement d’Allah et de l’arrivée des maladies, le prophète sas a dit :
(Je n’ai pas laissé après moi une tentation plus dangereuse pour les hommes que les femmes).


En obéissant à Allah, les connaissances augmentent, les âmes s’élèvent et les actions sont accomplies à la perfection. Les malades et les médecins doivent être les gens les plus proches d’Allah pour que les tourments disparaissent ; et lorsque les difficultés augmentent, Allah seul peut les dissiper ; et l’éloignement d’Allah dans l’aisance, ainsi que lui désobéir pendant les moments difficiles sont les causes du malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 19 Jan 2007 - 17:00

O vous les musulmans !

La patience et la satisfaction à propos de ce qui a été écrit par Allah fait partie de la fermeté et de la perfection ; donc, sois satisfait de ce qui t’a été écrit, ô toi qui es malade ! Tu seras ainsi parmi ceux qui adorent Allah le mieux ; patientes par obéissance d’Allah et non comme celui qui est désespéré, car la récompense de la patience est bonne. La patience et l’endurance dépendent de la grandeur de la foi, et la patience est mieux pour ceux qui patientent :
{Et si vous patientez, cela est mieux pour ceux qui patientent}.
Celui qui patiente et est satisfait, Allah lui réserve une récompense beaucoup plus grande que ce qu'il a perdu ; et rappelles-toi qu'il ne t’a éprouvé que pour te purifier et élever tes degrés, et aussi que les bienfaits qu'il t’a donnés sont beaucoup plus nombreux que ce qu'il a pris. Ourwa ibn Zoubéir perdit son fils, il dit alors :
Si tu as éprouvé, tu as aussi donné la bonne santé (préservé) ; et si tu as pris, tu as aussi laissé ».
De plus, le désespoir ne repousse pas la maladie, mais il l’augmente ; si tu es atteint d’une maladie, loue Allah que tu ne sois pas atteint de plusieurs maladies ; adresses des demandes à Allah alors que tu es seul et n’oublie pas l’invocation d’Allah pour le remercier pour ce qu'il t’a donné et pour patienter pendant les épreuves, car il n’y a rien de plus détestable que la personne accomplisse de bonnes actions pendant les épreuves, puis elle accomplit de mauvaises actions dans l’aisance.

Et lorsque la guérison approche et que tu es content que l’épreuve s’en aille, tu dois reconnaître alors le bienfait de la bonne santé, de même que la générosité de celui qui l’a donne ; reste toujours accroché à la religion d’Allah, reconnais Allah dans l’aisance, il te connaîtra dans la difficulté ; repens-toi sincèrement à Allah et réfléchis aux événements. Fais attention aux pièges du diable en ayant une mauvaise pensée à propos d’Allah ou en étant en colère ou désespéré à cause de ce qui t’a été écrit (de ce qui t’arrive), car il est (qu'il soit glorifié) Le Très Miséricordieux envers ses créatures, Le Compatissant envers ses serviteurs, et celui qui repousse les malheurs et écoute les plaintes.
Je cherche refuge auprès d’Allah contre satan le maudit :

{
Si Allah te touche d’une mauvaise chose, nul autre que Lui ne peut la dissiper et s’il te touche d’une bonne, il est capable de toute chose
}.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
makhou313

avatar

Nombre de messages : 436
Age : 37
Localisation : quelque part dans le monde
Emploi : de tout et de rien
Loisirs : l'islam
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: SERMON   Ven 19 Jan 2007 - 17:04

Deuxième sermon

O vous les musulmans !
La chose avec laquelle le malade peut soigner ses maladies, est la pureté et la piété de son cœur, et le raffermissement de son âme en s’en remettant à Allah et en ayant confiance en lui, en se rabaissant devant lui, en faisant l’aumône, en lui adressant des demandes, en se repentant et en demandant pardon, en étant bienfaisant envers les créatures, en secourant l’opprimé, et en aidant celui qui est dans les difficultés à les dissiper.


Ibn Al-Quayyim a dit :

Qu’Allah fasse miséricorde à ces médicaments (provenant du Coran et de la Sounnah) ! Les communautés avec leurs différentes religions les ont tous essayés ; et ils ont trouvé en ces médicaments des effets concernant la guérison, que la science des docteurs n’a pas encore trouvé
» ;

il a dit aussi :

Et nous avons essayé, ainsi que d’autres personnes, ces choses ; et nous avons vu qu’elles ont des effets que les autres médicaments n’ont pas ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sultan.org
abuanas djibouti



Nombre de messages : 2
Age : 41
Localisation : Djibouti
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: SERMON   Dim 28 Jan 2007 - 13:59

Salam 'alaykoum

Macha Allah. Félicitation. Tu as fait un grand travail concernant le sermont Mascha Allah. Djazak Allhou Khayr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SERMON   

Revenir en haut Aller en bas
 
SERMON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sermon de Bénares
» Khoutba : sermon du vendredi en une autre langue...
» LE SERMON SUR LA MONTAGNE
» Catéchisme sur le péché, sermon du Saint Curé D'Ars
» Gandhi et le sermon sur la Montagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guiss Sa Yonne (Trouver Sa Voie) :: FIQH (La connaissance des droits et des devoirs) :: Divers-
Sauter vers: